Coup de soleil ou « intoxication solaire », quelle différence?

Cet article explore les causes et les symptômes de l'intoxication solaire, ainsi que les moyens de la traiter et de la prévenir.

L’intoxication solaire est une réaction cutanée qui se produit après une exposition au soleil. Il est important de comprendre ce qu’est une intoxication au soleil pour savoir comment la prévenir et la traiter.

L’intoxication solaire ressemble à un coup de soleil, ce qui la rend difficile à identifier correctement dans certains cas. Parfois appelée photodermatite, l’intoxication solaire est une affection relativement peu connue et peu fréquente. Cependant, elle peut entraîner des complications graves et à long terme si elle n’est pas traitée correctement.
Cet article explore les causes et les symptômes de l’intoxication solaire, ainsi que les moyens de la traiter et de la prévenir.

Les symptômes

Il existe un certain nombre de symptômes associés à l’intoxication solaire. Le symptôme le plus courant et le plus évident est une réaction cutanée.

Elle peut ressembler à une réaction allergique et se caractérise par les symptômes suivants :

L’empoisonnement au soleil se caractérise par des symptômes similaires à ceux d’une réaction allergique.
Démangeaisons, bosses ou cloques : La peau peut démanger et des bosses ou des cloques peuvent apparaître sur la zone touchée.
Douleur et gonflement : La zone de peau affectée peut être douloureuse et avoir l’apparence de lésions d’eczéma. La peau peut également être rouge ou gonflée.
Assombrissement de la peau : Dans certains cas, la peau affectée peut devenir plus foncée. C’est ce que l’on appelle l’hyperpigmentation.

Un autre groupe de symptômes comprend:

fièvre
nausées
maux de tête
Ces symptômes peuvent être confondus avec la grippe ou d’autres affections virales similaires.

L’intoxication solaire peut être liée à un risque accru de cancer de la peau.

Aiguë ou chronique

Il existe des variantes aiguës et chroniques de l’intoxication solaire. On parle d’intoxication solaire aiguë lorsque les symptômes sont relativement légers et temporaires et disparaissent avec le traitement. L’intoxication solaire chronique se caractérise par des symptômes graves qui perdurent. Il peut être difficile de prévenir et de traiter certains cas d’intoxication solaire chronique, d’où la nécessité d’un avis médical.

Intoxication solaire et coup de soleil

Les intoxications solaires et les coups de soleil sont des affections très similaires. Il est possible de confondre l’intoxication solaire, plus grave et plus durable, avec un coup de soleil.

Coup de soleil

Les coups de soleil peuvent survenir lorsque la peau a été exposée pendant une longue période à la lumière directe du soleil. Les symptômes d’un coup de soleil comprennent une rougeur de la peau, qui peut être chaude au toucher. La peau peut également démanger et commencer à peler au bout d’un certain temps. Les coups de soleil s’estompent généralement au bout d’un certain temps. Dans les cas extrêmes, le coup de soleil peut s’accompagner de fièvre et de nausées. Les coups de soleil peuvent toucher toute personne exposée trop longtemps à la lumière du soleil.

Intoxication solaire

La principale différence entre un empoisonnement au soleil et un coup de soleil est que le premier est un type de réaction allergique. Elle se produit lorsque la peau a été exposée trop longtemps à une forte lumière UV.
Si les symptômes d’un coup de soleil sont généralement présents dans les cas d’intoxication solaire, ils sont généralement plus graves et durent plus longtemps.

D’autres symptômes peuvent également être présents, notamment:

urticaire
éruptions cutanées
cloques

L’intoxication solaire ne touche pas tout le monde. Certaines personnes sont plus susceptibles de développer une intoxication solaire que d’autres. Il est recommandé de consulter un professionnel de la santé si les symptômes d’un coup de soleil sont graves ou durables. Il se peut qu’il s’agisse en fait d’un empoisonnement au soleil, qui nécessite un traitement différent.

Causes

Il existe de nombreuses causes possibles d’intoxication solaire, bien que dans certains cas, il n’y ait pas de cause connue. Dans certains cas, une affection préexistante peut être à l’origine de l’intoxication. Par exemple, l’eczéma et le lupus peuvent rendre la peau plus sensible à la lumière, augmentant ainsi le risque d’intoxication solaire. De même, certains médicaments peuvent augmenter la sensibilité de la peau à la lumière, tout comme le contact avec certains produits chimiques. Enfin, une prédisposition génétique ou une carence alimentaire peut augmenter le risque d’intoxication solaire. Les groupes à haut risque d’empoisonnement par le soleil comprennent les personnes à la peau claire, aux cheveux clairs et aux yeux bleus ou verts. Ce risque est indépendant de la race ou de l’origine ethnique.

Les personnes qui passent de longues périodes sous la lumière directe du soleil présentent également un risque accru. Dans les cas où l’emploi exige de travailler à l’extérieur, cela peut être considéré comme un risque professionnel. Les employeurs doivent reconnaître ces risques afin d’éviter que leurs employés ne développent une intoxication au soleil sur leur lieu de travail.

Traitement

Le traitement de l’intoxication solaire consiste à se concentrer sur les symptômes spécifiques. Il est toujours recommandé de demander l’avis d’un médecin pour traiter une intoxication solaire.

Pansement

L’application d’un pansement propre et humide sur les ampoules éruptives ou les plaies ouvertes peut les aider à guérir. Cela réduit également le risque d’infection.

Luminothérapie

Dans certains cas, une thérapie par la lumière peut s’avérer nécessaire. Parfois appelée photothérapie, elle consiste à exposer la peau à certaines longueurs d’onde de la lumière. Cette lumière contrôlée peut aider à ralentir la croissance des cellules cutanées endommagées. La luminothérapie peut aider à soulager la douleur et à gérer les symptômes.

Traitement médicamenteux

Dans certains cas, un traitement médicamenteux peut être nécessaire. Ce cas est peu fréquent et n’est généralement recommandé qu’aux personnes très sensibles à la lumière. Les traitements médicamenteux de l’intoxication solaire peuvent être recommandés si la thérapie par la lumière n’est pas envisageable. Il existe des traitements médicamenteux à court et à long terme.

Changements de régime

L’intoxication solaire peut aussi être abordée avec des changements de régime alimentaire. Les avantages d’une thérapie nutritionnelle pour l’intoxication solaire n’ont pas fait l’objet d’études approfondies. Toutefois, on sait qu’un régime alimentaire contenant toutes les vitamines et tous les minéraux essentiels peut contribuer à réduire le risque de photosensibilité.

Prévention de l’intoxication solaire

L’utilisation régulière d’une lotion solaire peut aider à prévenir les coups de soleil et les intoxications solaires.

Les moyens de prévention des intoxications solaires sont similaires à ceux de la prévention des coups de soleil :

Réduire l’exposition : Il est recommandé d’éviter une exposition prolongée à la lumière intense du soleil. Cela peut consister à couvrir la peau exposée avec des vêtements, à porter un chapeau ou à rester à l’ombre dans la mesure du possible.

Utiliser une lotion solaire : Il est recommandé d’appliquer une crème solaire sur la peau exposée. Une crème solaire à indice plus élevé offrira une meilleure protection de la peau et sera plus efficace pour réduire le risque d’empoisonnement par le soleil.

Attention aux effets secondaires des médicaments : Certains types de médicaments peuvent augmenter la sensibilité à la lumière du soleil. Il est important de savoir si un médicament augmente le risque d’intoxication par le soleil.

Évitez les lits de bronzage : L’utilisation de lits de bronzage n’est pas recommandée et la plupart des experts médicaux conseillent de les éviter.

Quand consulter un médecin

Dans la plupart des cas d’intoxication par le soleil, l’affection disparaît avec le temps et les soins auto-administrés. Toutefois, dans certains cas, il est recommandé de consulter un médecin. Si la zone de peau touchée est étendue ou couvre plusieurs parties du corps, il est recommandé de consulter un médecin. Même si l’intoxication solaire est légère, l’avis d’un médecin peut permettre de la traiter correctement. Cela permet d’éviter les complications et d’atténuer plus rapidement les symptômes.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange