Comment lutter contre la dépression saisonnière ?

C’est un fait, en automne et surtout en hiver, 1 personne sur 5 est sujette à la dépression saisonnière. Les jours qui sont plus courts, le temps grisâtre et le soleil qui pointe très rarement le bout de son nez nous plongent dans une humeur nostalgique et même dépressive. Si vous avez une baisse de moral, une grosse fatigue ou même des symptômes plus sérieux liés à la dépression saisonnière, suivez ces conseils. Les solutions que nous allons vous présenter s’adressent également à ceux et celles qui veulent éviter la dépression saisonnière.

La luminothérapie pour lutter contre la dépression saisonnière

La dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier est un sentiment de mal-être qui apparaît généralement en automne ou en hiver. La dépression saisonnière est principalement causée par le manque de lumière naturelle. En général, elle survient chaque année et dure jusqu’au printemps.

La luminothérapie : en quoi cela consiste ?

La luminothérapie désigne une pratique de médecine douce qui consiste à exposer la peau et les yeux à une lumière artificielle. Il s’agit d’un dispositif qui renvoie une lumière semblable à celle du soleil. Bien entendu, la lumière utilisée est dépourvue de rayons infrarouges et ultraviolets. La luminothérapie est ainsi un procédé entièrement sûr. En général, la luminothérapie est réalisée dans des cabines aménagées et dure entre 30 minutes et 1 heure.

Cependant, vous pouvez également faire une luminothérapie chez vous. C’est une solution pratique, peu onéreuse et qui a autant d’efficacité que celle réalisée en cabine. Pour ce faire, vous devez acheter des lampes de luminothérapie. Vous avez l’embarras du choix parmi les différents modèles proposés sur le marché. Nous vous invitons à vous entretenir avec un spécialiste des lampes de luminothérapie pour en savoir plus.

Pour profiter des bienfaits de la luminothérapie chez soi, il faut simplement s’exposer à une lumière blanche à large spectre. Cette dernière est conçue de manière à ce qu’elle soit capable d’imiter les rayons du soleil. Elle va ainsi apporter à l’organisme la quantité de lumière nécessaire pour éviter les impacts du manque d’ensoleillement (baisse de moral, fatigue, manque d’appétit, dépression…). Notez que la lampe de luminothérapie est différente d’une lampe classique. La luminothérapie peut uniquement être réalisée avec des lampes créées à cet effet. En général, la lampe de luminothérapie doit respecter des normes en termes de :

  • qualité lumineuse,
  • intensité,
  • filtres ultraviolets et infrarouges.

Il est conseillé d’acheter uniquement des lampes de luminothérapie certifiées CE.

Les différents types de lampes de luminothérapie

Il existe différents modèles et gabarits de lampes de luminothérapie. Elles se déclinent également en plusieurs formes. Vous allez devoir choisir entre plusieurs types de lampes de luminothérapie, à savoir :

  • la lampe de luminothérapie de bureau qui est plus appropriée pour une exposition solaire, tout en travaillant,
  • le mur lumineux qui va bénéficier à plusieurs personnes à la fois et qui permet d’en profiter sans devoir se tenir à proximité de la source de lumière,
  • les lunettes de luminothérapie qui est une solution individuelle très pratique, car elles peuvent se porter partout, toute la journée et en soirée.

Prenez l’air et baladez-vous

Outre la luminothérapie, il est également conseillé de sortir pour prendre l’air. Le fait de rester chez soi est un autre facteur qui peut en effet favoriser la dépression saisonnière. Le fait que la dépression saisonnière ait lieu chaque année, au même moment, est un point crucial. Il faut en effet comprendre que notre comportement et nos habitudes jouent un rôle essentiel sur notre état de santé et sur notre bien-être psychologique. N’avez-vous pas remarqué que nous sommes plus heureux(ses), dynamiques et toniques en été ?

Ce mood estival est dû en grande partie au fait que nous sortons plus souvent pour faire le plein d’énergie. Au contraire, nous avons tendance à nous cloîtrer chez nous en hiver et en automne, et notre état psychologique va en subir les conséquences. Alors, sortez, organisez des petites activités en famille, partez à la campagne… vous serez plus heureux(se) que jamais.

L’oméga 3, une autre solution contre la dépression saisonnière

L’efficacité de l’Oméga 3 contre la dépression saisonnière est également un fait vérifié et prouvé à plusieurs reprises. Inclure les aliments riches en Oméga 3 dans votre régime est ainsi essentiel pour éviter la dépression saisonnière. Les personnes qui consomment beaucoup de poissons sont en effet moins sujettes à la dépression saisonnière. Selon les études, une personne qui a un meilleur taux d’Oméga 3 EPA et DHA dans le sang a moins de risque de faire une dépression saisonnière. Une personne qui est à risque, c’est-à-dire susceptible de faire de la dépression doit prendre 1000 mg d’Oméga 3 par jour.

La psychothérapie

La dépression saisonnière peut causer une fatigue intense, un sentiment de tristesse, un isolement, un repli sur soi, une perte d’intérêt pour les différentes activités, etc. C’est ainsi une maladie qu’il ne faut pas prendre à la légère. En général, le traitement de la dépression saisonnière repose sur la psychothérapie et les traitements antidépresseurs. La prise en charge par un psychiatre ou un psychologue est le plus souvent nécessaire, notamment si les symptômes sont importants.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -