Ces deux supers huiles essentielles qui soulagent les douleurs rhumatismales

Il est difficile de croire que le simple fait de sentir ou de se masser avec quelque chose qui sent merveilleusement bon puisse atténuer la sensation de douleur. Mais un nombre croissant de recherches montrent que c’est possible. Voici les faits essentiels sur l’utilisation des huiles essentielles pour soulager les douleurs rhumatismales.

Pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR), le potentiel de l’aromathérapie pour soulager la douleur ainsi que pour le sommeil, la dépression, et plus encore peut vraiment apporter des soulagements. L’aromathérapie peut aider les personnes atteintes de maladies comme la polyarthrite rhumatoïde. Tant en termes de symptômes de douleur spécifiques que de problèmes généraux liés au mode de vie. L’aromathérapie est un moyen de se soigner soi-même. Une façon de renforcer le calme, de réduire l’irritabilité, d’améliorer le sommeil et de favoriser un bon état d’esprit.

De petites études montrent l’intérêt des huiles essentielles pour la douleur

Lorsque 36 adultes atteints de PR ou d’autres maladies inflammatoires se sont fait masser les mains deux fois par jour pendant cinq jours consécutifs, en utilisant soit un mélange d’huiles essentielles soit de l’huile de coco de base, le groupe d’aromathérapie a rapporté moins de douleur et plus de force dans les doigts. Selon les résultats publiés en novembre 2018 dans la revue Complementary Therapies in Clinical Practice. Et une revue de 42 petites études sur l’utilisation de l’aromathérapie avec toutes sortes de douleurs, publiée en novembre 2016 dans la revue Pain Research and Treatment, a conclu que « l’aromathérapie peut traiter avec succès la douleur lorsqu’elle est combinée à des traitements conventionnels ».

D’autres symptômes liés aux rhumatismes peuvent également être soulagés avec les HE

En plus de la douleur, de nombreuses personnes atteintes de PR ont également des problèmes de sommeil et d’humeur. L’aromathérapie semble être utile dans ce domaine également.

Une étude sur le sommeil a été menée auprès de 50 infirmières taïwanaises qui travaillaient par roulement de nuit. La moitié d’entre elles ont reçu des massages aromathérapeutiques hebdomadaires. Tandis que l’autre moitié a bénéficié d’un massage régulier. Après un mois, les infirmières recevant l’aromathérapie ont rapporté une meilleure qualité de sommeil, moins de perturbations du sommeil et moins de fatigue diurne. Selon les résultats publiés en juillet 2017 dans Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine.

Comment les huiles essentielles peuvent-elles agir pour soulager les douleurs articulaires ?

L’une des façons dont l’aromathérapie opère sa magie est que notre odorat est directement lié au système limbique de notre cerveau. C’est lui qui est responsable des émotions et de notre réponse au stress. C’est pourquoi, lorsque vous sentez une fumée intense, votre corps se lance immédiatement dans une réaction de lutte ou de fuite. Ou pourquoi, lorsque vous reniflez un rosier, tout votre corps se détend.

Une étude a établi un lien direct entre l’aromathérapie et notre système nerveux sympathique, qui est contrôlé par le système limbique. Cette recherche, publiée dans le Journal japonais de pharmacologie, a révélé que les niveaux d’hormones de stress comme l’adrénaline diminuaient lorsque des femmes sentaient l’huile de rose. Mais qu’ils augmentaient lorsqu’elles sentaient l’huile de poivre.

Certains experts commencent également à établir un lien entre l’aromathérapie et le système endocannabinoïde du corps. Ce système semble jouer un rôle dans le soulagement de la douleur.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Comment utiliser les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être appliquées en massage sur la peau. Mais la plupart doivent être diluées dans une huile de support, comme l’huile d’amande, l’huile d’avocat ou l’huile de noix de coco. Vous pouvez également ajouter des gouttes d’huiles essentielles à l’eau de votre bain, les vaporiser sur votre oreiller ou dans l’air, ou les inhaler via un diffuseur d’aromathérapie. Vous pouvez aussi simplement sentir l’huile du flacon. Enlevez le couvercle et faites-le flotter sous votre nez pendant que vous prenez quelques inhalations profondes.

Deux huiles essentielles pour soulager les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Pour les personnes atteintes de PR il conviendra de masser doucement les zones d’inconfort, c’est à dire les articulations chaudes et enflammées. Vous pourrez le faire avec le copaiba (obtenu à partir du tronc d’un arbre du même nom) et le vétiver. Vous pouvez les utiliser séparément ou, mieux encore, les mélanger, dit-elle.

Pour améliorer le sommeil et la relaxation, des huiles de lavande, de cèdre, de santal et d’encens sont toutes indiquées. Là encore, utilisez-les individuellement ou combinées, ou même mélangez-les avec votre mélange vétiver-copaïba.

Parmi les huiles qui vous remonteront le moral lorsque vous aurez besoin d’un remontant, citons: l’orange sauvage et la menthe poivrée. Elles peuvent également être ajoutées à votre mélange vétiver-copaiba.

Il y a peu d’inconvénients à essayer l’aromathérapie pour la douleur rhumatismale

Comme cette thérapie est considérée comme sûre. Le principal effet secondaire mineur d’une aromathérapie pourtant correctement administrée est une éruption cutanée potentielle. Il y a donc peu d’inconvénients à l’essayer. Bien entendu, vous devez consulter votre médecin si vous avez des inquiétudes.

Pour utiliser les huiles essentielles en toute sécurité, vous ne devez pas les avaler. Utilisez les huiles dans un endroit bien ventilé. Eviter le contact avec les yeux. Conservez les à l’abri de la lumière ou de la chaleur (qui peuvent endommager les huiles fragiles). Enfin,  ne pas les utiliser si vous ressentez une irritation.

N’oubliez pas qu’aucune thérapie complémentaire, y compris l’aromathérapie, ne doit remplacer les médicaments prescrits par votre médecin.