Bruxisme : signes, causes, traitement, …, Tout ce que vous devez savoir !

Le grincement des dents ou, en termes médicaux, le bruxisme, est un état qui consiste à grincer ou serrer les dents de telle sorte que les dents du haut et du bas se frottent constamment l’une contre l’autre. Le bruxisme est une affection courante, qui touche près d’une personne sur trois de tous âges, de l’enfance à l’âge adulte.

Bien que cette affection soit principalement présente la nuit, on parle alors de bruxisme du sommeil, des grincements et des serrages de dents inconscients peuvent également se produire le jour, ou bruxisme éveillé. Nous allons examiner les symptômes, les causes et les moyens simples de remédier au grincement des dents.

Comment savoir si l’on grince des dents ?

À moins d’être observées et informées par les autres personnes présentes la nuit, peu de personnes savent qu’elles grincent ou serrent les dents, jusqu’à ce qu’elles ressentent une douleur ou une gêne. Que vous grinciez des dents le jour ou la nuit, il est important de connaître les signes et les symptômes de cette affection avant qu’elle ne s’aggrave et que des complications ne se développent.

Comme le grincement des dents affecte les os, les muscles et les nerfs du visage, en particulier les dents et les gencives, une pression excessive exercée pendant une période prolongée provoque une irritation des nerfs et, par la suite, des symptômes de douleur ou de sensibilité dentaire accrue.

Le grincement use également l’émail des dents et provoque l’aplatissement, la fracture ou l’ébréchure des dents. Les muscles de la mâchoire, du cou et du visage sont aussi raides et douloureux tout au long de la journée, ce qui entraîne des maux de tête sourds qui commencent dans les tempes lors de la mastication. D’autres symptômes sont la perturbation du sommeil et de la vie quotidienne, car cette affection rend difficile le sommeil ou le fonctionnement normal.

Pourquoi grinçons-nous des dents ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous grinçons des dents, d’un point de vue biologique et neurologique, et les troubles peuvent provenir de plusieurs de ces raisons.

Les personnes dont les dents sont mal alignées ou dont la mâchoire est mal positionnée sont sujettes au grincement des dents. La santé mentale est pareillement une raison – en particulier les personnes qui sont susceptibles de souffrir de troubles anxieux ou de dépression ou qui ont été diagnostiquées comme telles. Le niveau de stress qui s’accumule pendant un certain temps affecte votre capacité à dormir et à vous détendre, ce qui entraîne ensuite l’intensité du grincement et du serrement des dents. Des habitudes malsaines comme le tabagisme, la surconsommation d’alcool et de caféine contribuent aussi au bruxisme.

Voici les options de traitement à adopter en cas de bruxisme.

Même si le bruxisme est une habitude parafonctionnelle sur laquelle on n’a aucun contrôle, il existe de multiples options de traitement pour guérir le grincement des dents sans recourir à des procédures esthétiques, en fonction de la gravité et de l’intensité de l’affection. Les enfants s’adaptent et apprennent rapidement lorsqu’ils sont jeunes, il est donc crucial de les guider et de leur inculquer très tôt de bonnes habitudes dentaires.

Utilisez des protège-dents :

Un traitement conventionnel largement utilisé pour soigner le grincement des dents est une protection buccale/nocturne sur mesure ou une attelle d’occlusion, conçue pour être portée pendant la nuit afin de réduire le grincement et de protéger vos dents de tout dommage supplémentaire.

Bien qu’il n’ait pas été prouvé que les protège-dents puissent arrêter complètement le grincement, il est possible de fournir un certain retour d’information au système nerveux central qui pourrait réduire l’intensité du grincement. La pose d’un protège-dents se fait chez le dentiste, qui prend une empreinte de vos dents afin de les adapter parfaitement.

Si vous grincez des dents et que vous avez envisagé de vous faire poser des gouttières, comme les appareils dentaires invisibles, n’hésitez pas à consulter votre dentiste pour connaître vos options.

Détendez les muscles de votre mâchoire :

Associés aux protège-dents, les massages sont efficaces pour soulager les effets du bruxisme et, s’ils sont bien faits, ils peuvent guérir le grincement des dents.

Les muscles de la mâchoire trop tendus augmentent le grincement des dents. Il est donc bon de les masser quotidiennement pour relâcher la tension des muscles masticateurs. Commencez par un étirement de la mâchoire – ouvrez et fermez complètement votre mâchoire pendant 10 répétitions, puis ouvrez la bouche et déplacez votre mâchoire d’un côté à l’autre pendant 10 autres répétitions.

Ensuite, utilisez la pulpe de vos doigts et frottez le long de votre mâchoire dans un mouvement circulaire, appuyez et maintenez les zones qui présentent des nœuds serrés. Passez de la mâchoire supérieure à la mâchoire inférieure, en continuant à appuyer sur ces points de déclenchement.

Réduisez votre niveau de stress :

Le stress est certainement l’une des principales causes du bruxisme et il est inévitable dans le climat mondial actuel. Bien qu’il soit presque impossible d’empêcher quelqu’un de stresser, il existe de nombreuses activités de réduction du stress, comme l’exercice, la lecture et la méditation, qui peuvent aider à le soulager.

Après tout cela, il se peut que vous pensiez toujours que les choses sont hors de votre contrôle en ce moment, et que vous continuiez à vous sentir accablé.

L’essentiel est de reconnaître et d’accepter que vous ne pouvez pas éliminer totalement le stress, mais de vous efforcer de le gérer et de le relâcher correctement. Comme pour la santé physique, il est tout aussi important de maintenir une bonne santé mentale.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.