Homeopathie

Aurum Metallicum, le remède homéopathique qui vient de l’or métallique

Les solutions ou les préparations homéopathiques partagent de nombreuses vertus thérapeutiques. Plus de 160 médicaments homéopathiques sont actuellement en vente dans les boutiques pharmaceutiques physiques ou en ligne. Ces différents remèdes sont généralement d’origine végétale, chimique ou animale. La médication homéopathique Aurum Metallicum provient du célèbre métal inoxydable qu’on connaît tous sous le nom de l’or. Sur le plan économique, c’est un trésor très connu qui dispose des valeurs inestimables et impérissables. Considérées comme une vraie source de richesse, les pépites d’or produisent également tout un tas de vertus curatives. Réduit ou transformé en poudre homéopathique, ce métal en paillettes possède des effets euphorisants. Avant d’être intégré à une solution homéopathique, il passe par un processus ou un procédé d’érosion mécanique.

Aurum Metallicum est une souche homéopathique alliée de la santé

Les valeurs curatives de l’Aurum Metallicum s’identifient dans ses différents pouvoirs à guérir les troubles et les malaises. Ce médicament prend en charge toutes les maladies que ce soit d’origine physique ou mentale. En effet, il règle l’hypertension artérielle (HTA) chez les congestifs et l’état dépressif colérique des souffrants de troubles psychiques.

C’est l’allié idéal dans diverses situations : dépression profonde, état dépressif mélancolique, palpitation, sinusite, couperosé, alcoolisme, rougeaud et ozène. On peut également profiter des bienfaits de ce remède lorsqu’on souffre de fibrome utérin, d’otite purulente et de rhinites chroniques.

Pour ne pas faire d’abus, comment prendre Aurum Metallicum?

Commercialisé en pharmacie en ligne ou physique, l’Aurum Metallicum dispose des formes multiples : ampoules, gouttes, doses et granules. Il faut préciser que les solutions buvables contiennent de l’alcool. Donc, l’utilisation de ce remède en période de grossesse ou d’allaitement nécessite une prescription thérapeutique. Les prises se font en dehors du tabac, des repas, du café, des aliments épicés et de la menthe. Cette souche peut traiter les maladies chroniques (ou subaigu) et les maladies graves (ou aiguës).

Quelques conseils de proportions :

  • Brûlures rhumatismales (chroniques et nocturnes), 9 CH, 5 granules le soir. Traitement à prendre sur une longue durée (plusieurs mois).
  • Troubles du sommeil et insomnie (dues aux douleurs des os la nuit), 9 CH à raison de 5 granules le soir avant de dormir.
  • Troubles ORL, 5 à 7 CH ou 10 à 14 DH
  • Alcoolisme, hypertension artérielle, douleurs articulaires et osseuses, 7 à 15 CH ou 14 DH.
  • Etat dépressif avec irritabilité, 9 à 30 CH.
  • Otite associée à des sinusites (avec fortes douleurs), 5 ou 7 CH – 10 ou 14 DH, deux fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.
  • Rhumatismes (douleurs osseuses et articulaires nocturnes), 7 à 15 CH ou 14 DH, trois fois par jour.

En cas de dépression, préférez les soins proposés par un médecin homéopathe très habile dans la manipulation des dilutions hautes.

Articles similaires