5 astuces pour réduire la charge glycémique des repas gourmands.

Frites, pizza, soda, pâtes, etc., ce sont les aliments que ceux qui font attention à leur ligne ou bien ceux qui souhaitent perdre du poids évitent souvent. Ils sont considérés comme des nourritures relativement caloriques. Malgré leur teneur en glucides, elles peuvent faire grimper le pic de glycémie de l’organisme et ainsi, provoquer une surproduction d’insuline. Par conséquent, le corps emmagasinera plus de graisse. Pourtant, il est possible de réduire leur index glycémique. Voici les astuces.

Privilégier l’entrée aux légumes.

Pour stabiliser la glycémie, il est primordial d’entamer le repas par des légumes. Ce type d’entrée est riche en fibres. Celles-ci viendraient ralentir la vidange gastrique. L’organisme n’aurait donc qu’un faible pic de glucose, ce qui serait positif pour stabiliser le taux de glycémie.

De plus, les légumes représentent également des solutions efficaces pour garder une sensation de satiété. Les tentations pour les fringales seront donc moindres sans risquer une baisse d’énergie.

En 2014, les scientifiques de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), ont réalisé une étude portant sur ce sujet. Les résultats sont clairs, le ralentissement de l’absorption des glucides est dû à la présence des fibres dans les légumes. Cela facilite le contrôle de la glycémie et permet ainsi de prévenir la venue de maladies dont le syndrome de l’obésité ou encore le diabète.

Consommer des aliments acides.

Au moment de prendre un repas riche en calories, il est aussi possible de réduire les risques d’un pic trop élevé de glycémie en consommant des aliments acides. Le citron en est un ou encore le vinaigre de cidre. Ils permettent de diminuer significativement le taux de glucose dans le sang.

L’acidité fait partie des agents qui sont capables de ralentir l’imprégnation de l’amidon et la vidange de l’appareil digestif.

En outre, les vitamines C présentes dans le citron ainsi que sa propriété anti-oxydante optimisent la digestion et la régulation de la glycémie.

Il est donc possible d’ajouter du vinaigre de cidre ou du citron dans la salade ou les légumes pour l’entrée. Le citron pourrait aussi être utilisé comme ingrédient principal d’un jus à boire au moment du repas.

Utiliser les bons ingrédients dans les préparations.

En ajoutant des bonnes graisses dans les préparations comme la pizza, leur charge glycémique serait réduite. En effet, l’absorption des glucides étant moins lente, le taux de glycémie baissera.

Comme bonnes graisses, il est possible d’utiliser des ingrédients riches en oméga-3 dont les poissons gras, les noix, les graines de lin, les amandes, etc.

Ces sources de bonnes graisses peuvent être mises dans la salade ou bien l’entrée constituée de légumes. L’usage de l’huile d’olive est également recommandé.

Se servir d’épices.

Plusieurs épices ont des propriétés antidiabétiques. C’est le cas de la cannelle et du gingembre. Ces deux épices permettent, en effet, de réduire l’indice glycémique dans les plats.

Outre les effets antidiabétiques de la cannelle si elle est consommée à jeun, elle peut aussi abaisser la glycémie pour réduire les risques des pics d’insuline.

Pour ce qui est du gingembre, il a d’abord des propriétés anti-oxydantes reconnues. Cette racine améliore par ailleurs l’inhibition des enzymes dans l’absorption des glucides. En même temps, elle accroît la délivrance et la sensibilité de l’insuline. En aidant les cellules musculaires à saisir le glucose, le gingembre appuiera donc la diminution de la glycémie.

La cannelle peut être ajoutée dans les boissons chaudes ou froides. Elle peut aussi rehausser le goût des desserts. Pour ce qui est du gingembre, il peut être mis dans les préparations sucrées ou salées. Tous les deux assurent une régulation du taux d’IG.

Limiter la cuisson

Le mode et le temps de cuisson peuvent avoir des impacts directs sur l’index glycémique de certains aliments. C’est le cas des pâtes. Elles ont un IG peu élevé si elles sont cuites à la dent. La raison est simple, l’amidon qu’elles contiennent résistent à la cuisson et retardera la digestion, donc l’ingestion du sucre. Pour les pommes de terre, leur IG est plus faible en étant cuites à la vapeur qu’au four ou dans une marmite.

En général, la plupart des aliments contenant des glucides ou de l’amidon ne doivent pas être trop cuits pour réduire la charge glycémique. Quant aux légumes, il est toujours préférable de les consommer crus.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -