Vous avez des douleurs articulaires et vous cherchez une activité amusante ? Lisez ceci !

Si vous souffrez de douleurs articulaires, vous avez peut-être l’impression de ne pas pouvoir pratiquer vos sports et activités préférés. Mais ce n’est pas le cas ! Il existe de nombreux sports et activités à faible impact qui n’aggravent pas vos articulations. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer.

Quels sports pratiquer en cas de douleurs articulaires ?

La natation :

De nombreuses personnes souffrant de douleurs articulaires supposent qu’elles ne peuvent plus nager, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Alors que les activités à fort impact comme la course et le saut peuvent exacerber les douleurs articulaires, la natation offre un entraînement à faible impact qui peut réellement contribuer à réduire la douleur et la raideur. La flottabilité de l’eau aide à soutenir le corps et à réduire la pression sur les articulations. En outre, la résistance de l’eau permet de renforcer les muscles, ce qui peut contribuer à améliorer la stabilité des articulations. Par conséquent, la natation peut être un excellent moyen de rester actif pour les personnes souffrant de douleurs articulaires. Bien sûr, il est toujours primordial de prendre l’avis d’un médecin avant de commencer un nouveau régime d’exercices. Généralement, pour de nombreuses personnes souffrant de douleurs articulaires, la natation peut apporter un soulagement bienvenu.

Les vélos d’appartement :

Les vélos d’appartement sont une excellente option si vous souffrez de douleurs articulaires. Grâce à leur faible impact, les vélos d’appartement n’exercent qu’une pression minimale sur vos articulations. De plus, de nombreux vélos d’appartement sont équipés de sièges et de guidons réglables, ce qui vous permet d’adapter le vélo à votre corps et de bénéficier d’une conduite confortable. Le maintien du mouvement de pédalage contribue à lubrifier vos articulations et à les maintenir en bonne santé. Comme les vélos d’appartement sont un excellent moyen d’augmenter votre rythme cardiaque, sans imposer de contraintes excessives à votre corps. Si vous recherchez une activité physique qui n’aggrave pas vos douleurs articulaires, le vélo d’appartement est un excellent choix.

Le yoga ou le tai-chi :

Si vous souffrez de douleurs articulaires, vous vous demandez peut-être si le yoga ou le tai chi vous conviennent. S’il est vrai que ces activités peuvent parfois aggraver les douleurs articulaires, il existe également de nombreuses poses et mouvements qui peuvent aider à soulager la douleur. Par exemple, les postures d’étirement doux peuvent aider à accroître la souplesse et l’amplitude des mouvements, tandis que les postures d’appui peuvent contribuer à renforcer les muscles autour des articulations. En outre, de nombreux mouvements de yoga et de tai-chi sont lents et contrôlés, ce qui peut participer à réduire le stress sur les articulations. Il n’y a pas mieux que d’opter pour une activité physique qui amplifie le niveau de soulagement et procure une relaxation profonde sans équivoque.

La gym douce :

Vivre avec des douleurs articulaires peut être difficile, et trouver des moyens de rester actif peut être un véritable défi. La bonne nouvelle est que la gymnastique douce peut réellement aider à soulager les douleurs articulaires. Ses mouvements permettent d’accroître la souplesse et l’amplitude des mouvements, tandis que la nature rythmique de l’exercice peut faciliter l’amélioration de la fonction articulaire. En outre, la gymnastique douce peut contribuer à promouvoir l’équilibre et la coordination. Ce soutien supplémentaire peut soulager la pression exercée sur les articulations, ce qui réduit la douleur et améliore la mobilité. Si vous vous demandez si la gymnastique douce vous convient, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre physiothérapeute. Tous les deux peuvent vous conseiller un programme d’exercices personnalisé qui répond à vos besoins et à vos objectifs spécifiques.

Quelle que soit l’activité que vous choisissez, ayez le soin d’écouter votre corps et de faire des pauses si nécessaire. Avec un peu d’effort, vous pouvez trouver une routine d’exercice qui vous convient – et qui n’aggrave pas vos douleurs articulaires.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -