Voici 10 signes à surveiller pour réduire les risques de la perte de vision

La perte de vision touche des millions de personnes dans le monde et constitue une source de préoccupation majeure. Même s’il n’est pas nécessaire de souffrir d’une déficience visuelle pour en être conscient, il est important que chacun connaisse les signes à surveiller, au cas où. Si vous ou quelqu’un d’autre, commencez à présenter l’un de ces 10 signes d’alerte, une visite chez le médecin est toujours conseillée. Plus un problème oculaire est traité tôt, plus le patient a de chances de retrouver au moins une partie de sa vue. Apprendre à identifier les symptômes précoces peut donc potentiellement contribuer à sauver la vue de quelqu’un.

  1. Vision floue :

Le flou se produit lorsque l’œil ne parvient pas à focaliser correctement la lumière sur la rétine. Cela peut se produire dans un œil ou dans les deux, et peut être associé à un certain nombre de conditions telles que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme, la presbytie et le glaucome.

  1. Difficulté à voir la nuit :

Si vous remarquez que votre vision se détériore lorsque vous essayez de voir dans des conditions de faible éclairage ou la nuit, cela peut être le signe d’une perte de vision due à des cataractes ou à des lésions rétiniennes causées par le diabète ou d’autres maladies.

  1. Perte de sensibilité aux contrastes :

La capacité de distinguer les nuances de couleurs était autrefois appelée sensibilité aux contrastes et constitue un indicateur important d’une vision saine. Lorsque la sensibilité au contraste diminue ou disparaît complètement, cela peut signaler une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

  1. Difficulté à lire les petits caractères :

Si vous avez du mal à lire les petits caractères ou à voir clairement les mots sur les écrans de télévision ou les affiches de cinéma, cela peut également être un signe de perte de vision liée à la DMLA.

  1. Taches sombres dans votre vision :

Lorsque vous remarquez des taches sombres dans votre champ de vision (comme des flotteurs), vous devez vous inquiéter et consulter immédiatement un ophtalmologue, car ces taches peuvent signifier une déchirure de la rétine qui nécessite une attention médicale immédiate. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une cécité permanente.

  1. Vision double :

Lorsque les deux yeux ne s’accordent pas sur ce qu’ils voient, il peut en résulter une vision double, aussi appelée diplopie ; cette affection indique généralement un problème au niveau des muscles qui contrôlent les mouvements des yeux plutôt qu’un problème affectant directement l’œil lui-même. Les causes courantes sont l’hypertension artérielle, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux, mais si elle n’est pas traitée, elle peut aussi entraîner une cécité permanente, même sans douleur ou gêne ressentie par le patient lui-même !

  1. Vision en tunnel :

Lorsque la vision périphérique commence à se rétrécir en raison d’une lésion nerveuse, on parle de vision en tunnel. Bien qu’elle ne soit pas toujours le signe de problèmes graves, elle doit être surveillée de près. Puisque tout changement doit être immédiatement signalé et examiné de plus près par un ophtalmologue afin qu’il puisse déterminer la cause du problème et la meilleure façon de le traiter avant que d’autres complications ne surviennent !

  1. Halos autour des lumières :

Un autre symptôme très courant associé à des progressions comme le glaucome est de remarquer des halos autour des lumières pendant la conduite de nuit. Ces cercles lumineux apparaissent en regardant les lampadaires, les éclairages extérieurs, etc. parce que les lentilles deviennent troubles à cause des pressions élevées à l’intérieur des globes oculaires. Si ces problèmes sont détectés assez tôt, ils peuvent souvent être gérés avec des gouttes oculaires prescrites, mais les cas plus avancés peuvent nécessiter des médicaments par injection !

  1. Flashs lumineux ou flotteurs :

Les flashs lumineux (photopsie) ou les taches qui se déplacent dans votre champ de vision (flotteurs) sont généralement des symptômes qui indiquent un décollement de la rétine, des déchirures/trous ou des saignements derrière l’œil qui doivent tous être pris en charge rapidement afin que des interventions comme les traitements/chirurgies au laser puissent empêcher une cécité totale de se produire !

  1. Rougeurs et démangeaisons chroniques :

Enfin, les rougeurs et démangeaisons chroniques autour de l’un ou l’autre des deux yeux, surtout lorsqu’elles sont accompagnées d’écoulements ou de croûtes sur les paupières, doivent toujours faire l’objet d’une attention immédiate de la part d’un ophtalmologue, car ces symptômes sont souvent associés à des conditions sous-jacentes plus graves, comme le syndrome de l’œil sec ou les allergies, qui nécessitent un plan de traitement approprié mis en place dès que possible !

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.