Vertus thérapeutiques et histoire de l’alchémille

vertus thérapeutiques de l’alchémille

La nature nous livre toujours des merveilles ne cesse de nous surprendre. En effet, des nouvelles découvertes se bousculent à jour en jour, que ce soit sur le plan culinaire ou phytothérapique. Elle nous met à notre disposition la merveilleuse alchémille, qui est une plante curative vivace. Elle produit des fruits comestibles très bénéfiques à la santé et au bien-être.Elle est liée à la famille des rosacées et porte le nom scientifique d’alchemilla vulgaris. L’alchémille est plantée en France mais historiquement, elle vient d’Amérique du Nord et d’Europe.Cet agrume de 10 à 40 cm de hauteur contient beaucoup de flavonoïdes, de polyphénols, d’antioxydants et de tanins galliques. Renfermant aussi une importante teneur en acides (stéarique, salicylique et palmitique).

Dans quels cas son usage est préconisé ?

L’alchémille est également appelée pied de lion, pied de griffon, manteau de Notre Dame, herbe aux femmes, patte de lapin et porte rosée. Cet arbuste à fruit se révèle être un excellent diurétique, calmant, hémostatique, astringent, vulnéraire et anti-diarrhéique. Elle favorise la photosensibilisation dermique et tonifie la peau.

C’est une herbacée curative qui : contrôle la circulation sanguine, traite les malaises gastro-intestinaux, cicatrise les blessures, soigne les ulcères cutanés, remédie les rhumatismes, allège les jambes lourdes, bloque les hémorragies et traite les diarrhées bénignes. Pour assurer l’hygiène buccale, vous pouvez l’utiliser en bain de bouche.

Préparations phytothérapiques et utilisations

On a différents choix d’usage phytothérapiques. En effet, de façon naturelle, l’alchémille est travaillée pour former des extraits liquides, des teintures-mères ( en utilisant les racines), des décoctions, des compresses et des infusions (feuilles séchées).

Pour les posologies :

  • Tisanes : 3 tasses/j de 3 g de feuilles et de 200 ml d’eau.
  • Bain de siège : laissez infuser 50 g de parties aériennes séchées dans 1 l d’eau.

Bienfaits naturels à ne pas rater

Grâce à ses valeurs nutritionnelles, l’alchémille est très propice en cuisine. Fraîche, crue, cuite ou confite, elle apporte toujours des nutriments. En accompagnement avec les feuilles séchées de primevères officinales, elle aromatise agréablement le thé.

Elle offre essentiellement des vertus phytothérapiques féminines. En effet, elle est ultra efficace pour :

  • soulager, voire même stopper les douleurs œstrales,
  • régler le cycle menstruel,
  • protéger les femmes en gestation tout en limitant risque de fausses couches et en facilitant l’accouchement,
  • optimiser le resserrement des tissus,
  • éviter les pertes blanches et les affections vaginales,
  • lutter contre les syndromes prémenstruels, la cellulite et les vergetures.

L’alchémille et ses éventuelles précautions

Les personnes vulnérables des éventuels risques de phlébite doivent faire attention. L’alchémille peut dysfonctionner les cures anti-vitamines K et peut provoquer des constipations. Il est de loin mieux de solliciter son praticien plutôt que de subir de graves conséquences. Son utilisation n’est pas soutenue pendant toute la période de gestation et de lactation. Ainsi que pour les femmes qui suivent des traitements contraceptifs (oraux).