Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Médecine douceLe saviez vous ?

Signes potentiels de la dégénérescence maculaire

Les symptômes possibles de la dégénérescence maculaire dépendent généralement de son stade.

Marie Desange

06Les symptômes possibles de la dégénérescence maculaire dépendent généralement de son stade. Ils peuvent aller de l’absence de symptômes au flou et à l’illusion que les lignes droites paraissent ondulées.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une affection oculaire progressive qui endommage la macula de l’œil. La rétine est le tissu sensible à la lumière qui se trouve à l’arrière de l’œil. Elle convertit la lumière en signaux électriques envoyés au cerveau. En son centre se trouve la macula, la région critique de la rétine, qui traite la vision centrale nette et détaillée et la perception des couleurs. Il existe deux types de DMLA : la DMLA sèche et la DMLA humide. La DMLA sèche est la forme la plus courante et la moins grave. La DMLA humide implique des vaisseaux sanguins atypiques qui peuvent entraîner une perte de vision considérable et permanente.

La DMLA est l’une des principales causes de perte de vision permanente chez les personnes âgées, en particulier celles de plus de 60 ans. La perte de la vision centrale entraîne des difficultés à lire, à conduire et à reconnaître les visages. Cet article présente les signes et symptômes potentiels de la DMLA.

Signes et symptômes de la dégénérescence maculaire

Les symptômes de la DMLA dépendent du type de DMLA. La DMLA sèche, qui représente 85 à 90 % des cas de DMLA, apparaît progressivement. La DMLA humide, qui représente environ 10 à 15 % de tous les cas de DMLA, a tendance à être plus grave et peut se développer très soudainement. Les symptômes dépendent également du stade de la DMLA. Il existe trois stades : précoce, intermédiaire et tardif. La DMLA sèche progresse lentement et présente les trois stades. La DMLA humide est toujours au stade tardif. La DMLA sèche au stade précoce ne provoque généralement aucun symptôme. Lors d’un examen oculaire de routine, l’ophtalmologiste peut remarquer des dépôts sous-rétiniens de graisses, de protéines et de déchets cellulaires appelés drusen. Dans certains cas, la macula peut également présenter un changement de couleur.

Les autres manifestations précoces possibles de la DMLA sont les suivantes:

des difficultés d’éblouissement
difficulté d’adaptation à l’obscurité et à la lumière
besoin d’une lumière vive ou d’une loupe pour lire

Une ligne droite qui semble tordue ou ondulée, appelée métamorphopsie, est un signe d’alerte de la DMLA tardive. Une personne atteinte de DMLA tardive peut également présenter les symptômes suivants, qu’il s’agisse d’une DMLA sèche ou humide :

une vision floue ou trouble
certains objets paraissent plus petits qu’ils ne le sont
apparition de zones grises, sombres ou vides au centre du champ visuel
la vision des couleurs devient plus pâle.
La DMLA peut se manifester dans les deux yeux, mais il est également possible qu’elle n’affecte qu’un seul œil.

Un ophtalmologue peut effectuer un examen pour regarder à l’intérieur de l’œil et examiner la rétine afin de documenter la présence de ces anomalies de la DMLA :

drusen
altérations de l’épithélium pigmentaire rétinien (EPR)
fibrose sous-rétinienne
atrophie géographique

Facteurs de risque

La DMLA survient généralement à la suite de lésions de la macula dues au vieillissement. Les facteurs qui peuvent influencer son développement sont les suivants:

l’âge de 50 ans et plus
l’hypertension artérielle
le tabagisme
une alimentation riche en graisses saturées
antécédents familiaux de DMLA

Conseils de prévention

Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de la DMLA, mais des médicaments injectables et des traitements au laser efficaces peuvent préserver la vision utile. En outre, des changements dans le mode de vie et l’alimentation peuvent contribuer à ralentir la perte de vision et à prévenir la DMLA :

ne pas fumer ou arrêter de fumer
faire de l’exercice régulièrement
maintenir une tension artérielle et un taux de cholestérol sains
adopter un régime alimentaire sain

La recherche suggère également qu’une combinaison spécifique de nutriments peut aider à réduire le risque de DMLA chez les personnes atteintes de DMLA intermédiaire ou tardive. Notamment:

Lutéine
Zéaxanthine
Vitamine C
Vitamine E
Oxyde de zinc
Cuivre sous forme d’oxyde cuivrique

En outre, il est conseillé aux personnes présentant un risque de DMLA de passer régulièrement des examens ophtalmologiques. Un dépistage précoce peut aider à retarder la perte de vision et la progression des symptômes.

Quand contacter un médecin

Un diagnostic et un traitement précoces peuvent contribuer à prévenir la perte de vision. Une personne qui constate des changements soudains dans sa vision doit immédiatement contacter son ophtalmologue.

Les symptômes qui justifient une visite urgente chez le médecin sont les suivants:

détérioration soudaine de la vision
œil rouge et douloureux
présence d’une ombre ou d’un « rideau » sombre sur la vision.
Un médecin peut proposer divers tests pour aider à diagnostiquer la dégénérescence maculaire. Il peut s’agir de la grille d’Amsler. Ce test décrit une grille carrée de lignes horizontales et verticales. Le médecin teste les yeux séparément. Si les lignes commencent à apparaître ondulées, tordues ou absentes, cela peut indiquer des signes précoces de dégénérescence maculaire.

En bref

La DMLA est une maladie oculaire qui entraîne des lésions maculaires et une perte de la vision centrale. Il peut en résulter des difficultés à lire, à voir les détails fins, à conduire et à effectuer d’autres activités nécessitant une vision précise. Les symptômes peuvent inclure une vision floue ou déformée, une difficulté à voir dans la pénombre et une perte de luminosité des couleurs. La DMLA est généralement secondaire au vieillissement, mais de nombreux autres facteurs au-delà de l’âge peuvent augmenter le risque. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif, mais des médicaments injectables et des traitements au laser efficaces peuvent préserver une vision utile. En outre, des changements de mode de vie tels que l’arrêt du tabac, le port de lunettes de soleil et une alimentation saine peuvent ralentir la progression de la maladie.

 

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi