Sabadilla, le remède homéopathique en cas d’allergie et de photosensibilisation

Sabadilla

Les souches des remèdes homéopathiques ont diverses origines possibles. Certaines résultent d’une ou de nombreuses synthèses tandis que d’autres viennent des végétaux et des animaux. Les souches d’origines chimiques et minérales existent également. Mais majoritairement, ce sont surtout les plantes qui sont utilisées. Tel est le cas de notre remède.

Sabadilla est une plante appartenant à la famille des Liliaceae. Elle est connue communément en français sous le nom de la cévadille. C’est une plante Mexicaine avec des fleurs en grappes ayant une couleur jaune verdâtre. La teinture mère est obtenue à partir des graines sèches de la plante.

Les formes existantes pour Sabadilla sont très nombreuses. Il y a les triturations, les suppositoires, les doses, les gouttes, les granules et les ampoules buvables.

Quelles sont les conditions pendant lesquelles on doit utiliser ce remède ?

Ces principales indications thérapeutiques sont l’allergie, la photosensibilisation, le rhume et le trouble digestif. Ainsi, il est indiqué en cas de coryza ou de rhume. Ce corza se caractérise par des éternuements spasmodiques. On ressent en même temps une sensation de brûlure et d’obstruction des narines. Ceci malgré l’écoulement nasal peu irritant mais abondant. C’est un remède très utile en cas d’allergie aux pollens qu’on appelle la pollinose.

Il traite les pharyngites qui commencent à gauche puis se déplaçant à droite. Les pharyngites sont caractérisées par une sécheresse de la gorge.

Il soigne aussi la cénestopathie se manifestant par une sorte de trouble de la sensibilité. Trouble qui se traduit par une sensation corporelle anormale plus gênante que douloureuse. Ainsi, le malade a l’impression d’avoir des membres tordus ou raccourcis. Il a une impression d’avoir une peau flétrie et de grossesse dès la moindre flatulence.

Sabadilla règle les troubles digestifs provoqués par la présence de vers. On diagnostique ces vers par des démangeaisons anales.

Quand et comment doit-on prendre le remède Sabadilla ?

Sabadilla ne peut pas se prendre pendant le café, le tabac, les repas ou encore la menthe. Quand on prend les doses et les granules, on ne les avale pas. On les laisse tout simplement fondre sous la langue.

5 granules de 5 ou 9 CH matin et soir traitent le rhume et la pollinose. En cas de nécessité, on peut prendre 5 granules en fonction des crises de 2 à 6 fois par jour.

Si on l’utilise comme préventif, on doit prendre 5 granules de 9 ou 15 CH. Le nombre de prises est de 1 à 2 fois par jour pendant 3 mois. Prise qui est associée à la prise d’autres remèdes que sont l’Euphrasia officinalis et l’Allium cepa. La manière de les prendre est similaire. C’est un traitement qui commence 1 mois avant la période critique de pollinisation. On le continue pendant la durée de celle-ci soit environ 3 mois.

Pour soigner la pharyngite, on prend 5 granules de 5 CH matin, midi et soir pendant 4 jours. En cas de cénestopathie, prendre 5 granules matin et soir pendant 3 mois. Les troubles digestifs se traitent par 5 granules de 9 CH matin et soir pendant 1 mois.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide