Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

RGO: 10 conseils pour limiter les remontrées acides

Il existe de nombreuses façons de réduire les remontées acides et de gérer les symptômes du RGO. En voici 10 qui vous aideront

La maladie de reflux gastro-œsophagien (RGO) peut provoquer des brûlures d’estomac et divers symptômes désagréables. Heureusement, il existe de nombreuses façons de réduire les remontées acides et de gérer les symptômes du RGO.

Évitez les repas trop copieux

Les repas trop volumineux font gonfler l’estomac, exerçant une pression accrue sur le sphincter œsophagien inférieur (SOI), la valve entre l’œsophage et l’estomac. Cette pression excessive peut alors favoriser les remontées acides. Pour y remédier, privilégiez plutôt six petits repas ou trois repas et trois collations dans la journée. Cela permettra de ne pas trop remplir votre estomac et de limiter la production excessive d’acide gastrique.

Mangez lentement

Manger trop rapidement peut également être un facteur déclencheur des remontées acides. Une mastication insuffisante et une déglutition trop rapide perturbent le bon fonctionnement de votre système digestif, augmentant ainsi les risques de brûlures d’estomac. Pour ralentir le rythme de vos repas, posez régulièrement votre fourchette ou votre cuillère, mâchez bien chaque bouchée et comptez jusqu’à 20 avant la suivante.

Évitez les aliments à risque

Certains aliments peuvent relaxer le SOI ou stimuler une production excessive d’acide gastrique, favorisant ainsi les remontées acides. Il s’agit notamment des aliments frits ou gras, des sauces crémeuses, des produits laitiers entiers, du chocolat, de la menthe, des boissons caféinées et alcoolisées, des agrumes et des produits à base de tomates. Soyez attentif à vos propres déclencheurs et évitez-les autant que possible.

Soyez vigilant lorsque vous mangez à l’extérieur

Il peut être plus difficile de faire les bons choix lorsqu’on mange au restaurant. Avant de sortir, renseignez-vous sur les options les plus adaptées : viandes blanches, coupes maigres, sandwiches à la dinde ou au poulet, plats grillés, soupes légères, légumes à la vapeur, sauces et vinaigrettes allégées. Prenez le temps de consulter le menu à l’avance pour vous préparer.

Ne vous allongez pas trop tôt après les repas

Lorsque vous vous allongez, le contenu de votre estomac exerce une pression accrue sur le SOI, favorisant ainsi les remontées acides. Attendez 2 à 3 heures après les repas avant d’aller au lit et évitez les collations tardives. Privilégiez également les repas plus importants le midi plutôt que le soir.

Surélevez la tête de votre lit

Quand vous êtes allongé à plat, le contenu de votre estomac appuie davantage sur le SOI. En surélevant la tête de votre lit, vous réduisez cette pression et limitez les risques de reflux. Vous pouvez utiliser des briques, des blocs ou un coussin en forme de coin sous les pieds du lit ou opter pour un oreiller spécial RGO.

Évitez les vêtements trop serrés

Les vêtements trop ajustés au niveau de l’abdomen, comme les ceintures et les pantalons taille haute, peuvent également compresser l’estomac et forcer le contenu gastrique à remonter. Optez pour des tenues plus amples et confortables.

Arrêtez de fumer

Fumer peut avoir de nombreux effets néfastes sur la santé, y compris sur les symptômes du RGO. Le tabac peut réduire la production de salive, augmenter la production d’acide gastrique, affaiblir le SOI et endommager l’œsophage, aggravant ainsi les remontées acides.

Limitez votre consommation d’alcool

L’alcool stimule la production d’acide gastrique et relâche le SOI, favorisant les reflux. Si vous buvez, diluez vos boissons avec de l’eau ou du soda, limitez votre consommation et préférez le vin blanc au vin rouge.

Apprenez à gérer votre stress

Bien que le stress ne soit pas une cause directe des remontées acides, il peut influencer vos habitudes alimentaires et votre sommeil, déclenchant ainsi des épisodes de RGO. Essayez des techniques de relaxation comme la respiration, la méditation ou l’exercice physique pour mieux maîtriser votre stress.

De nombreuses mesures simples peuvent vous aider à réduire les remontées acides et à mieux vivre avec le RGO. En modifiant progressivement vos habitudes alimentaires, votre hygiène de vie et votre gestion du stress, vous pourrez retrouver un confort digestif durable.

5/5 - (21 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi