Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Psoriasis et Vitamine D : Lien entre une carence en vitamine D et une sévérité accrue

Les résultats d'une étude suggèrent que des niveaux bas de vitamine D pourraient être associés à une forme plus sévère de psoriasis.

Marie Desange

Une étude récente a révélé un lien entre les niveaux de vitamine D et la sévérité du psoriasis. Le psoriasis est un trouble auto-immun de la peau caractérisé par des plaques élevées, enflammées et squameuses qui peuvent être également prurigineuses et douloureuses. La gravité du psoriasis varie considérablement d’une personne à l’autre. Les résultats de cette étude suggèrent que des niveaux bas de vitamine D pourraient être associés à une forme plus sévère de psoriasis.

Comprendre le psoriasis

Le psoriasis se caractérise par des plaques épaisses, rouges et squameuses sur la peau. Bien que la cause exacte du psoriasis ne soit pas entièrement comprise, les scientifiques pensent qu’il s’agit d’une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire attaque par erreur le corps au lieu de le protéger. Dans le cas du psoriasis, cette activité auto-immune entraîne une production accrue de nouvelles cellules cutanées, qui s’accumulent à la surface de la peau sous forme de plaques épaisses et squameuses.

Les symptômes du psoriasis peuvent varier de légers à graves:

Le psoriasis léger affecte moins de 3% du corps.

Le psoriasis modéré affecte de 3 à 10% du corps.

Le psoriasis sévère affecte plus de 10% du corps.

Le lien entre la vitamine D et le psoriasis

Des études menées dans plusieurs pays, dont l’Italie, le Brésil et le Népal, ont montré que les niveaux sériques de vitamine D étaient significativement plus bas chez les personnes atteintes de psoriasis et étaient corrélés à la sévérité de la maladie. Les chercheurs ont observé une tendance similaire dans une population américaine représentative.

L’équipe de recherche a utilisé les données de l’Enquête nationale sur la santé et la nutrition (NHANES) pour identifier les cas de psoriasis entre 2003 et 2006 et entre 2011 et 2014. Ils ont constaté une association entre des niveaux bas de vitamine D dans le sang et une sévérité accrue du psoriasis. Les personnes présentant les niveaux les plus bas de vitamine D avaient une surface corporelle affectée par le psoriasis plus étendue, tandis que celles présentant les niveaux les plus élevés avaient une surface corporelle moins touchée.

Nouvelles perspectives sur le psoriasis

Cette étude vient renforcer les connaissances sur la relation entre la vitamine D et le psoriasis. Elle est basée sur une analyse de données plus récentes et plus complètes que les études précédentes. Les résultats mettent en évidence une association modeste entre les niveaux de vitamine D et la sévérité du psoriasis, mais ils ne permettent pas d’établir une relation de cause à effet.

Bien que les analogues topiques de la vitamine D soient déjà utilisés pour traiter le psoriasis, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir recommander des suppléments de vitamine D par voie orale. Les chercheurs soulignent la nécessité de mener des essais cliniques randomisés à grande échelle pour évaluer les effets de la supplémentation en vitamine D chez les patients atteints de psoriasis.

Il est important de noter que bien que cette étude ait identifié une association entre la vitamine D et la sévérité du psoriasis, cela ne signifie pas que la prise de suppléments de vitamine D est recommandée pour tous les patients atteints de psoriasis. Chaque cas est unique et nécessite une évaluation individuelle par un professionnel de la santé.

 

A retenir

Une étude récente a révélé un lien entre les niveaux de vitamine D et la sévérité du psoriasis. Des niveaux bas de vitamine D dans le sang sont associés à une forme plus sévère de la maladie. Cependant, il est important de noter que cette association ne permet pas d’établir une relation de cause à effet entre la vitamine D et le psoriasis.

Bien que les analogues topiques de la vitamine D soient déjà utilisés pour traiter le psoriasis, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir recommander des suppléments de vitamine D par voie orale. Chaque cas de psoriasis est unique et nécessite une évaluation individuelle par un professionnel de la santé pour déterminer le traitement approprié.

Il est important de consulter son médecin pour discuter de toute carence en vitamine D et de son lien éventuel avec le psoriasis. Le traitement de la carence en vitamine D peut être recommandé, mais cela doit être fait sur une base individuelle en tenant compte de la situation spécifique de chaque patient.

Pour conclure, la relation entre la vitamine D et le psoriasis est encore en cours d’étude, et il est essentiel de rester informé des dernières recherches et recommandations médicales.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi