Phosphorus, le remède homéopathique d’action générale

Phosphorus

Phosphorus est communément connu sous le nom de phosphore blanc. Il se présente sous forme d’une masse légèrement jaunâtre ou blanche. Au contact de l’air, le phosphore blanc s’enflamme. Ce phénomène est provoqué par la réaction chimique avec l’oxygène de l’air.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Il existe plusieurs formes du remède Phosphorus en homéopathie. Ce sont les suppositoires, les triturations, les gouttes et les granules. Il y a aussi les doses et les ampoules buvables.

Dans quelles circonstances doit-on utiliser le remède homéopathique Phosphorus ?

Il prévient les hémorragies à la suite d’une chirurgie en diminuant les saignements. Phosphorus traite mais prévient également les hémorragies récurrentes, fréquentes et abondantes. Il calme la toux sèche entraînant une sensation de brûlure au niveau du thorax. Le remède prévient les risques d’accidents vasculaires cérébraux et les complications vasculaires du diabète. Aussi, les hémorragies rétiniennes ou des récidives. Phosphorus est utilisable en cas de vertiges notamment chez la personne âgée. De même qu’en cas de troubles de la circulation veineuse au niveau des jambes. Mais aussi en cas de mal de tête accompagnée d’une sensation de congestion à la tête. Le remède est efficace pour soigner les laryngites avec un enrouement et une sensation de gorge à vif. La gastro-entérite du nourrisson s’associant à des vomissements est également soignable avec ce remède. Les autres indications thérapeutiques de ce remède homéopathique sont les suivantes :

  • Insuffisance cardiaque : on l’utilise juste en complément du traitement allopathique de fond.
  • Troubles gynécologiques : ce sont les métrorragies et la ménorragie.
  • Douleurs très fortes aux gencives.
  • Douleurs articulaires sensibles en cas de temps orageux.
  • Individus alternant un état d’excitation avec une phase dépressive.

Comment utiliser correctement le remède Phosphorus en homéopathie ?

 

5 granules de 15 CH tous les matins durant la semaine avant l’intervention chirurgicale préviennent les saignements consécutifs. On peut l’associer à 5 granules de China rubra de 5 CH à prendre 3 fois par jour.

On prend 5 granules de 15 CH les lundis, les mercredis et les vendredis durant 3 mois. C’est pour traiter ou prévenir les hémorragies récurrentes, fréquentes et abondantes.

5 granules de 15 CH à prendre toutes les 10 minutes traitent le saignement aigu. On doit espacer les prises avec les améliorations.

Pour calmer les laryngites et les toux sèches, prendre 5 granules d’une dilution de 9 CH. La prise doit se faire le matin et le soir pendant quelques jours. Au moment des quintes de toux, on peut renouveler la prise des 5 granules.

En cas de gastro-entérite du nourrisson, prendre 5 granules de 9 CH 3 fois par jour pendant 3 jours. La posologie est la même en cas de vertiges et de maux de tête. Aussi en cas de trouble de la circulation veineuse au niveau de la jambe. On prend 1 dose de 9 CH chaque semaine pendant 6 mois. La posologie est encore similaire pour prévenir les risques d’accidents vasculaires cérébraux et des complications vasculaires du diabète.

1 dose de 15 CH chaque semaine apaise les douleurs articulaires aggravées en période orageuse. Les individus alternant un état d’excitation avec une phase dépressive doivent prendre 1 dose de 30 CH. La prise doit se faire le même jour une fois par semaine pendant environ 4 mois.

En cas de troubles gynécologiques, prendre 1 dose de 15 ou 30 CH chaque semaine. Au moment des troubles, on doit prendre 5 granules. Pour prévenir les hémorragies rétiniennes, prendre 1 dose de 9 CH chaque semaine pendant 6 mois.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide