Article SponsoriséBien être

Petites fuites urinaires chez l’homme : causes et solutions

Les fuites d’urines ou incontinences urinaires sont définies comme une perte involontaire d’urines en dehors des mictions. Elles affectent le plus souvent les femmes, surtout après accouchement, et les personnes âgées. Mais les hommes de tout âge peuvent aussi être frappés par cette pathologie qui en touche 12 à 16 % des plus de 18 ans. Pouvant survenir de manière sporadique ou continue chez l’homme, son impact sur la vie sociale est variable, mais cela peut devenir très invalidant. Les étiologies de cette pathologie sont assez nombreuses et diverses solutions existent pour pallier ce mal.

Quelles sont les causes des fuites urinaires chez l’homme ?

Les étiologies des fuites urinaires chez l’homme sont corrélées à leurs mécanismes de survenue. Les incontinences urinaires d’effort résultent d’une défaillance du sphincter de l’urètre. Celui-ci est surtout endommagé lors des interventions chirurgicales sur la prostate que ce soit dans les hypertrophies bénignes ou les cancers de la prostate. Ces fuites urinaires disparaissent généralement dans les mois suivant l’intervention et requièrent le port de protège-slip pour homme durant ce laps de temps.

Les fuites urinaires par impériosité ou urgenturie sont le fait de contractions incontrôlées de la vessie. Ceci peut découler soit :

  • d’une affection de la vessie elle-même, comme les infections urinaires ou les cancers de la vessie,
  • d’un obstacle sur l’urètre par rétrécissement du calibre de celui-ci ou d’une augmentation du volume de la prostate,
  • par dérèglement du système nerveux de la vessie (les paraplégies, la maladie de Parkinson, les scléroses en plaques, la maladie d’Alzheimer, etc.).

Les obstacles sous vésicaux (rétrécissement de l’urètre, hypertrophie prostatique) peuvent aussi être responsables de fuites urinaires par regorgement. En dehors de ces états pathologiques, il existe des facteurs de risque, surtout comportementaux, d’incontinence urinaire. Il s’agit du vieillissement, du surpoids et de l’obésité, de la toux et de la constipation chronique ainsi que de la prise de certains médicaments (diurétiques, sédatifs, etc.). La consommation excessive de liquides, de caféine, d’alcool, de tabac de même une activité physique perturbée (réduction de la mobilité ou au contraire une activité physique intensive comme l’haltérophilie) est également incriminée.

Les protections urinaires pour homme : les solutions essentielles aux incontinences

Devant des fuites urinaires, la première issue est d’utiliser des protections urinaires pour éviter les conséquences fâcheuses que pourrait entraîner une perte d’urines à travers les vêtements. Ensuite, il faut envisager un traitement définitif. Les protections urinaires peuvent néanmoins être la seule alternative notamment pour les fuites urinaires légères ou lorsque la cause de l’incontinence ne peut pas être traitée (vieillissement, sclérose en plaques, etc.). De ces protections, il en existe plusieurs types en fonction du degré des fuites urinaires.

Les protège-slips pour homme

Les protège-slips pour homme se déclinent sous diverses formes. On distingue les protections droites qui sont absorbantes, rectangulaires et introduites dans le sous-vêtement. Leur pouvoir d’absorption est efficace même si elles sont surtout réservées aux incontinences urinaires légères ou en association avec les protections urinaires.

Les protections urinaires sont conçues de façon à s’adapter à la morphologie du sexe du sujet qui les porte. Chez l’homme, ils se présentent sous forme de coquilles ou de triangles qui s’adaptent parfaitement au sexe masculin. Ce sont des protections fines, très discrètes et donc invisibles sous les vêtements.

Les protège-slips se fixent aux sous-vêtements par des bandes adhésives et peuvent être ajustés par des bandes élastiques (selon les modèles) les rendant pratiques dans la majorité des situations de la vie courante, même lors des activités physiques. Ils offrent un confort d’utilisation plus que commode et sont transportables facilement dans votre sac au quotidien. Ils sont fiables, car ils empêchent tout risque de débordement vu qu’ils s’adaptent à la forme de la verge et recouvrent l’ensemble de la zone de fuite.

Faits de matières très respirants, les protège-slips pour hommes maintiennent au sec et retiennent les éventuelles odeurs pouvant vous déranger. La capacité d’absorption des coquilles varie entre 200 et 700 ml ce qui correspond donc à une utilisation pour les fuites urinaires légères. Dans les autres cas, il sera nécessaire de les associer à d’autres types de protection notamment les slips absorbants.

Les slips absorbants

Ils s’enfilent comme des sous-vêtements classiques et sont très absorbants. Ils possèdent divers degrés d’absorption et permettent de contrôler les odeurs. Leur efficacité est renforcée par l’utilisation de protège-slips. Ils conviennent pour les sujets autonomes et mobiles.

Ce sont des slips qui sont testés dermatologiquement et sont conçus pour permettre un confort égal aux sous-vêtements masculins normaux.

Les alèses

Les alèses sont des carrés de tissus imperméables et absorbants pouvant être utilisés en guise de protection autour d’un matelas. Elles peuvent être réutilisables ou à usage unique. Elles conviennent également aux petites fuites. Ces alèses permettent de passer des nuits en toute tranquillité, sans se soucier des dégâts que peuvent causer les fuites urinaires.

Quel est le traitement curatif des fuites urinaires ?

De façon globale, la prise en charge des incontinences urinaires se fait en deux temps. Le premier volet concerne l’utilisation des protections urinaires. Le second volet qui représente le traitement proprement dit est avant tout étiologique. Mené par le médecin traitant, il consiste à rechercher la cause des fuites urinaires et à la traiter.

Le traitement de la cause dans les incontinences urinaires d’effort chez l’homme fait appel à la rééducation pelvi-périnéale lors de laquelle le sujet tonifie son sphincter et réapprend à l’utiliser. Dans les formes sévères, il peut arriver d’avoir recours à la chirurgie qui permet la pose de bandelettes synthétiques pour soutenir l’urètre, ou carrément la mise en place d’un sphincter artificiel. Des médicaments, en particulier des anticholinergiques peuvent être administrés lors des fuites urinaires dans des cas particuliers (fuites urinaires par impériosité).

Quels sont les différents types et mécanismes de survenues des fuites urinaires chez l’homme ?

Les incontinences urinaires sont regroupées en quatre grandes catégories :

  • les incontinences après l’effort,
  • les incontinences par impériosité,
  • les incontinences mixtes,
  • les incontinences par regorgement.

Les incontinences urinaires d’effort surviennent principalement lors des états d’hyperpression abdominale. Ainsi, vous pouvez sentir une fuite d’urines après avoir soulevé une charge lourde, après avoir toussé et même ri. Ces dernières peuvent survenir également au cours d’une simple marche.

Les fuites urinaires par impériosité se manifestent par une envie irrépressible d’aller uriner et que le sujet n’a pas le temps d’assouvir. Il perd alors les urines contre son gré sous l’effet de ce besoin pressant. Les incontinences mixtes quant à elles associent à divers degrés les deux mécanismes précédents.

Il faut signaler que les deux premiers types d’incontinence peuvent se confondre lorsqu’ils sont sévères et aboutissent à une perte permanente et incontrôlée des urines obligeant le sujet à toujours se munir d’une protection urinaire de façon permanente.

Dans les incontinences par regorgement, il existe une mauvaise vidange vésicale ou un obstacle à l’évacuation des urines. Cette situation est responsable d’un résidu d’urines dans la vessie après chaque miction. Ce trop-plein d’urine va alors s’échapper en dehors des mictions sous forme de gouttes.

Il est possible d’évaluer l’intensité de ces pertes urinaires par le pad test afin de les classer en incontinence urinaire légère, modérée ou sévère selon le niveau. Ce test très simple consiste à déterminer le nombre de protections, par exemple le nombre de protège-slips pour homme, utilisés par le sujet chaque jour.

Dans le cas où aucune, ou seulement une seule protection est nécessaire, l’incontinence est dite légère. Entre 2 et 3 protections, l’incontinence est classée modérée. À partir de 4 protections, elle est sévère.

Les fuites urinaires ne sont pas seulement l’apanage des femmes et des personnes âgées. Elles peuvent aussi survenir chez des hommes de tout âge. Leur impact psychosocial est très important surtout chez les adultes. Les mécanismes de survenue sont bien connus et il existe à ce jour une prise en charge adaptée. De plus, les protections urinaires notamment les protège-slips pour homme préservent du poids du regard extérieur et permettent de mieux vivre avec cette affection.

Articles similaires