Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Migraines : passagère ou chronique, quand faut-il s’inquiéter ?

Nous examinons ici les signes et symptômes qui doivent vous alerter et vous inciter à consulter un médecin en cas de migraine.

‍Les migraines sont une affection courante qui peut affecter la qualité de vie de nombreuses personnes. La plupart des migraines ne sont pas un sujet d’inquiétude et peuvent être traitées avec des médicaments en vente libre et des stratégies d’auto-soins. Cependant, certaines migraines peuvent être le signe d’un problème sous-jacent plus grave et doivent être prises au sérieux. Nous examinons ici les signes et symptômes qui doivent vous alerter et vous inciter à consulter un professionnel de la santé.

Types de migraines et causes

Les migraines peuvent être classées en deux catégories principales : les migraines primaires et les migraines secondaires. Les migraines primaires sont des migraines qui surviennent indépendamment de toute autre condition médicale sous-jacente. Elles sont souvent associées à des facteurs génétiques et environnementaux. Les migraines secondaires, quant à elles, sont causées par une autre affection médicale.

Migraines primaires

Les migraines primaires sont les plus courantes et peuvent être divisées en plusieurs sous-catégories :

Migraine avec aura : Ce type de migraine est caractérisé par des symptômes neurologiques spécifiques qui précèdent la migraine elle-même. Les symptômes de l’aura peuvent inclure des troubles visuels tels que des taches lumineuses ou des lignes ondulées, des engourdissements ou des picotements dans les membres, et des difficultés de communication.

Migraine sans aura : Contrairement à la migraine avec aura, la migraine sans aura ne présente pas de symptômes neurologiques spécifiques avant l’apparition de la migraine.

Migraine ophtalmique : Cette forme de migraine est caractérisée par des douleurs intenses dans la région des yeux et des symptômes visuels tels que des éclairs de lumière ou des scintillements.

Migraine hémiplégique : La migraine hémiplégique est un type rare de migraine qui est accompagnée de paralysie temporaire d’un côté du corps.

Migraine chronique : La migraine chronique est définie comme des migraines qui surviennent au moins 15 jours par mois pendant une période de trois mois ou plus.

Migraines secondaires

Les migraines secondaires sont causées par une autre condition médicale sous-jacente. Certaines causes courantes de migraines secondaires incluent :

Traumatisme crânien : Un traumatisme crânien peut déclencher des migraines, en particulier dans les jours qui suivent l’accident. Les symptômes peuvent inclure des maux de tête, des étourdissements, de la fatigue et des problèmes de concentration.

Infections : Certaines infections, telles que la méningite ou l’encéphalite, peuvent provoquer des migraines. Les symptômes associés peuvent inclure de la fièvre, une raideur de la nuque et des troubles de la conscience.

Problèmes vasculaires : Les migraines peuvent être causées par des problèmes vasculaires tels que des accidents vasculaires cérébraux ou des hémorragies cérébrales. Les symptômes peuvent inclure des maux de tête sévères, une faiblesse d’un côté du corps et des difficultés de parole.

Symptômes alarment pour les migraines

Bien que la plupart des migraines ne soient pas graves, il existe certains symptômes qui doivent vous alerter et vous inciter à consulter un professionnel de la santé. Ces symptômes peuvent indiquer la présence d’un problème sous-jacent plus grave. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants qui nécessitent une attention médicale immédiate :

Maux de tête soudains et sévères : Si vous ressentez un mal de tête soudain et extrêmement intense, cela peut être le signe d’une condition médicale grave telle qu’un accident vasculaire cérébral ou une hémorragie cérébrale. Dans de tels cas, il est important de demander une aide médicale immédiate.

Maux de tête accompagnés de fièvre et de raideur de la nuque : Ces symptômes peuvent indiquer la présence d’une infection grave telle que la méningite. Une méningite non traitée peut être potentiellement mortelle, il est donc essentiel de consulter un médecin rapidement.

Maux de tête associés à des symptômes neurologiques tels que la faiblesse ou l’engourdissement : Si votre mal de tête est accompagné de symptômes neurologiques tels que la faiblesse d’un côté du corps, des engourdissements ou des difficultés de parole, cela peut être le signe d’un accident vasculaire cérébral en cours. Dans de tels cas, il est crucial de se rendre immédiatement aux urgences.

Maux de tête sévères accompagnés de vomissements et de troubles de la vision : Ces symptômes peuvent indiquer une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui peut être le signe d’une tumeur cérébrale. Si vous ressentez ces symptômes, il est important de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Maux de tête après un traumatisme crânien : Si vous avez récemment subi un traumatisme crânien et que vous ressentez des maux de tête persistants, il est essentiel de consulter un médecin pour exclure tout dommage grave.

Quand consulter un médecin pour les migraines ?

Il est important de consulter un médecin si vous ressentez des maux de tête fréquents, sévères ou inhabituels. Cela est particulièrement vrai si vos maux de tête sont accompagnés de symptômes tels que des vomissements, des troubles de la vision, des problèmes neurologiques ou une fièvre. Voici quelques situations dans lesquelles vous devriez consulter un médecin pour vos migraines :

  • Si vous avez des maux de tête sévères qui commencent brusquement et sont accompagnés d’autres symptômes inquiétants tels que des vomissements, des problèmes de vision ou des problèmes neurologiques.
  • Si vous avez des maux de tête qui interfèrent avec votre vie quotidienne et ne répondent pas aux médicaments en vente libre.
  • Si vous avez des maux de tête fréquents et récurrents qui ne peuvent pas être expliqués par des facteurs de stress ou d’autres causes évidentes.
  • Si vous avez des maux de tête qui surviennent après un traumatisme crânien ou une blessure à la tête.
  • Si vous avez des maux de tête qui surviennent pendant la grossesse ou immédiatement après l’accouchement.
  • Si vous avez des antécédents de cancer ou un système immunitaire affaibli et que vous développez de nouveaux maux de tête.
  • Si vous avez plus de 65 ans et que vous développez de nouveaux types de maux de tête.
  • Si vous avez des maux de tête accompagnés d’une utilisation excessive d’analgésiques, ce qui peut être le signe d’une céphalée induite par la médication.

Traitement et prévention des migraines

Le traitement des migraines dépend du type et de la gravité des symptômes. Les migraines primaires peuvent souvent être traitées avec des médicaments en vente libre, des changements de mode de vie et des stratégies d’auto-soins. Voici quelques options de traitement courantes pour les migraines primaires :

Médicaments en vente libre : Les analgésiques peuvent soulager les maux de tête légers à modérés. Cependant, il est important de suivre les instructions d’utilisation et de ne pas dépasser la dose recommandée.

Médicaments spécifiques aux migraines : Les triptans sont un type de médicament spécifiquement conçu pour traiter les migraines. Ils fonctionnent en rétrécissant les vaisseaux sanguins dans le cerveau et en bloquant les signaux de douleur. Les triptans peuvent être pris par voie orale, en injection ou en spray nasal.

Changements de mode de vie : Certains changements de mode de vie peuvent aider à prévenir les migraines, tels que la gestion du stress, l’adoption d’une routine de sommeil régulière, l’évitement des déclencheurs connus et la pratique de techniques de relaxation.

Thérapies complémentaires : Certaines thérapies complémentaires, telles que l’acupuncture, peuvent être bénéfiques pour certaines personnes souffrant de migraines. Il est important de discuter de ces options avec votre médecin avant de les essayer.

Pour les migraines secondaires, le traitement consiste à traiter la condition sous-jacente qui en est la cause. Par exemple, si votre migraine est causée par une infection, vous devrez recevoir un traitement antibiotique approprié. Dans les cas plus graves, tels que les accidents vasculaires cérébraux ou les hémorragies cérébrales, une intervention médicale urgente peut être nécessaire.

Prévention des migraines

Il est important de connaître vos déclencheurs individuels et d’essayer d’éviter autant que possible ces déclencheurs. Voici quelques conseils généraux pour prévenir les migraines :

Gestion du stress : Le stress peut déclencher des migraines chez certaines personnes. Apprenez des techniques de gestion du stress telles que la relaxation musculaire progressive et la respiration profonde pour réduire votre niveau de stress.

Maintien d’une routine de sommeil régulière : Le manque de sommeil ou les changements soudains de l’heure du coucher peuvent déclencher des migraines. Essayez de vous coucher et de vous réveiller à la même heure tous les jours pour maintenir une routine de sommeil régulière.

Évitement des déclencheurs connus : Gardez une trace des aliments, des boissons, des activités et des situations qui déclenchent vos migraines. Essayez d’éviter autant que possible ces déclencheurs pour réduire le risque de migraines.

Hydratation adéquate : La déshydratation peut déclencher des migraines chez certaines personnes. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée pour maintenir une hydratation adéquate.

Exercice régulier : L’exercice régulier peut aider à réduire le risque de migraines. Essayez d’incorporer au moins 30 minutes d’activité physique modérée dans votre routine quotidienne.

Il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement approprié pour vos migraines. Chaque personne est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Un médecin pourra vous aider à trouver les meilleures options de traitement et de prévention pour vos migraines spécifiques.

La plupart des migraines ne sont pas un sujet d’inquiétude et peuvent être traitées avec des médicaments en vente libre et des stratégies d’auto-soins. Cependant, il est important de consulter un médecin si vous ressentez des maux de tête sévères, fréquents ou accompagnés de symptômes inquiétants. Un professionnel de la santé pourra vous aider à déterminer la cause sous-jacente de vos migraines et à élaborer un plan de traitement approprié pour vous.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi