7 conseils pour soulager la douleur de la migraine

Voici quelques conseils simples qui peuvent vous aider à soulager une migraine.

Même si vous évitez les éléments déclencheurs et adoptez des habitudes saines, vous pouvez être victime de crises de migraine. Voici quelques conseils simples ui peuvent vous aider à soulager une migraine.

Lorsqu’une crise de migraine se déclenche, tout ce que vous voulez, c’est être soulagé. Pour certaines personnes, la prise de médicaments contre la migraine peut aider à atténuer la douleur. Mais y a-t-il autre chose que vous puissiez faire pour raccourcir la crise ou rendre les symptômes plus supportables jusqu’à ce que les médicaments commencent à faire effet ?

Si vous avez besoin de premiers soins pour la migraine, essayez les suggestions suivantes. La plupart de ces interventions sont gratuites et sans effets secondaires.

1. Reposez-vous dans une pièce calme et sombre

De nombreuses personnes migraineuses se disent sensibles à la lumière et au son, ce qui peut aggraver les maux de tête. Selon une étude publiée dans Nature Neuroscience, la douleur causée par la lumière peut être attribuée à un groupe de cellules sensibles à la lumière dans l’œil, appelées cellules ganglionnaires rétiniennes intrinsèquement photosensibles (ipRGC). Elles contribuent à maintenir les cycles veille-sommeil et la réponse de la pupille à la lumière. Chez les rats, ces cellules convergent vers les cellules du cerveau qui transmettent la douleur. L’exposition à la lumière active les cellules ipRGC et les cellules transmettant la douleur. Puis les cellules restent activées pendant plusieurs minutes. Selon les chercheurs, ce mécanisme pourrait expliquer pourquoi les maux de tête s’aggravent à la lumière et s’atténuent 20 à 30 minutes après avoir été dans l’obscurité. Allez dans une pièce sombre et calme, et vous pourrez peut-être dormir. Tous les maux de tête ne réagissent pas au sommeil mais les substances chimiques libérées dans votre cerveau pendant le sommeil peuvent contribuer à soulager votre douleur. De plus, si vous êtes sensible aux sons, le fait de les bloquer pourrait vous aider.

2. Appliquez une compresse chaude ou froide sur votre tête ou votre cou

Placez une compresse chaude ou froide sur votre front ou votre nuque. Beaucoup de mes patients préfèrent une compresse froide. Le froid peut avoir un effet anesthésiant. Il détourne le cerveau de la migraine. Vous stimulez d’autres terminaisons nerveuses là où vous mettez la compresse. Pour protéger votre peau, gardez un tissu entre votre peau et une poche de glace. Si vous utilisez une poche de froid commerciale, assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites où les produits chimiques pourraient s’échapper et potentiellement blesser vos yeux. Certaines personnes peuvent préférer une compresse chaude. La chaleur peut aider à détendre les muscles tendus. Vous pouvez également essayer de prendre un bain ou une douche chaude.

3. Hydratez-vous abondamment

Environ une personne migraineuse sur trois affirme que la déshydratation est un facteur déclenchant de ses maux de tête. S’hydrater entre les crises peut donc aider à en prévenir certaines. Lorsque vous sentez une migraine arriver, le fait de s’hydrater de manière agressive peut contribuer à raccourcir la durée de la crise. Boire beaucoup d’eau peut aider. Vous avez du mal à boire suffisamment d’eau ? Essayez d’aromatiser de l’eau plate avec une tranche de citron ou de citron vert ou en ajoutant une petite quantité de jus de fruit. Si votre eau aura meilleur goût, vous pourrez en boire davantage.

 

4. Massez vos tempes

Le massage peut aider vos muscles à se détendre, et il a été étudié pour la gestion de la douleur pour plusieurs conditions, y compris les maux de tête. Le fait que cela vous aide ou non dépend de la personne. Certaines personnes souffrant de migraine peuvent être extrêmement sensibles au toucher, et un massage peut aggraver leur état. C’est particulièrement vrai pour les personnes souffrant d’allodynie, un symptôme assez courant de la migraine qui rend les gens très sensibles au toucher et à d’autres stimuli qui ne sont généralement pas douloureux. L’allodynie peut rendre très douloureuses même des activités normales comme se brosser les cheveux ou reposer la tête sur un oreiller.

5. Essayez de méditer

Huit personnes migraineuses sur dix déclarent que le stress est un facteur déclenchant de leurs maux de tête. La méditation de pleine conscience peut aider les gens à gérer le stress différemment en se concentrant sur ce qui se passe au moment présent. Un exemple accessible à tous consiste à se concentrer sur une sensation telle que la respiration. Il est naturel d’avoir encore des pensées et des sentiments pendant que vous pratiquez la méditation de pleine conscience. Remarquez-les, puis ramenez votre attention sur votre respiration.
Les chercheurs tentent de déterminer si la pratique de ce type de pleine conscience peut modifier la capacité d’une personne à réagir au stress et aider à la gestion de la migraine. Une étude de 2020 publiée dans JAMA Internal Medicine a révélé que la méditation de pleine conscience peut aider à traiter le fardeau global de la migraine chez certaines personnes en améliorant l’invalidité, la qualité de vie et la dépression.

6. Sentez la lavande

L’odeur de la lavande peut avoir un effet calmant, qui peut également aider à soulager le stress. Un essai clinique publié dans l’Iranian Journal of Nursing and Midwifery Research a révélé que quatre semaines d’aromathérapie à l’huile essentielle de lavande avaient permis de réduire le stress, l’anxiété et la dépression chez un groupe de femmes en post-partum.
L’huile de lavande a également été étudiée spécifiquement comme traitement de la migraine. Une petite étude publiée dans European Neurology a évalué l’utilisation de l’huile essentielle de lavande chez des personnes subissant une crise de migraine. Dans cet essai contrôlé par placebo, les personnes qui ont inhalé de l’huile de lavande pendant 15 minutes ont signalé une réduction plus importante de la gravité de leur mal de tête que les autres.

7. Prévenir les crises par l’exercice

Faire de l’exercice pendant une crise de migraine peut aggraver la douleur, mais faire de l’exercice entre les crises peut contribuer à en réduire le nombre. Contrairement à la croyance populaire, l’exercice ne déclenche pas de migraine chez la plupart des gens. En ce qui concerne les exercices d’aérobic, commencez par la marche, c’est facile, sûr, bon marché et pratique. Cela peut réduire la migraine et prévenir les crises de migraine par des mécanismes physiologiques. Par exemple, en réduisant l’inflammation et en améliorant la santé cardiovasculaire.

 

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -