Créer et maintenir une maison saine: un guide complet et détaillé

Que vous soyez locataire ou propriétaire il existe des principes de base que tout le monde peut suivre pour maintenir une maison sûre et saine

Si l’alimentation, l’exercice physique et le sommeil sont des éléments fondamentaux de votre santé globale, il est également important de s’intéresser à l’espace où vous passez probablement le plus clair de votre temps : votre maison.

Selon le type de logement que vous occupez (une maison entière, un petit appartement, une chambre), votre espace de vie peut nécessiter beaucoup ou très peu d’entretien. Quel que soit l’endroit où vous vivez, il y a des aspects essentiels à prendre en compte pour créer et maintenir une maison saine. Nous vous présentons ici les principaux moyens de garder votre maison saine et sûre, selon les recommandations des experts.

Assurez la sécurité de votre maison

Chaque maison devrait être équipée de dispositifs de sécurité qui permettent non seulement de maintenir la structure intacte, mais aussi d’en faire un endroit propre où l’on peut respirer. Consultez la liste de contrôle suivante pour évaluer la sécurité de votre maison.

Préserver la qualité de l’air intérieur

Tout d’abord, il est important de se préoccuper de l’air que vous respirez à l’intérieur. On estime que 50 % des habitations contiennent au moins six allergènes détectables dans l’air. Il s’agit des acariens, des moisissures, des squames d’animaux et des excréments de cafards. S’il est bon de ventiler son logement autant que possible, les fortes chaleurs et les froids extrêmes, ainsi que les allergènes extérieurs et la pollution de l’air, peuvent rendre difficile le fait de garder les fenêtres ouvertes.

Voici d’autres moyens de contrôler les allergènes dans votre maison pour améliorer la qualité de l’air intérieur :

Maintenez votre thermostat à une température inférieure à 20 degrés C et essayez de conserver un taux d’humidité compris entre 40 et 50 %, si possible, afin de décourager les acariens.

Passez régulièrement l’aspirateur sur les tapis et les moquettes pour éliminer les acariens, le pollen et les squames d’animaux.

Lavez toute la literie une fois par semaine à l’eau chaude pour vous débarrasser des allergènes.

Essayez de garder votre salle de bains sèche pour éviter que les moisissures ne se développent. Si des moisissures sont présentes sur des surfaces dures, nettoyez-les rapidement avec des produits de nettoyage à base d’eau de Javel dans un endroit bien ventilé. Vous devez également vérifier régulièrement qu’il n’y a pas de fuites dans les tuyaux situés sous les éviers.

Nettoyez régulièrement les sols, les comptoirs de cuisine et les éviers afin d’éviter la présence de cafards, dont les excréments sont des déclencheurs courants d’asthme.

Prévenir les dommages structurels

S’il est important d’avoir un plan d’évacuation en cas d’incendie, vous pouvez aussi empêcher les incendies de se déclarer. Les incendies domestiques sont les plus fréquents pendant les mois d’hiver les plus froids.

Suggestions pour prévenir les incendies dans votre propre maison en suivant les étapes suivantes :

Ne laissez jamais de bougies ou de foyers sans surveillance. En cas de panne de courant, utilisez des lampes de poche plutôt que des bougies.

Si vous utilisez un chauffage d’appoint, placez-le sur une surface dure (pas de moquette ou de tapis) et veillez à ce qu’il soit éloigné des autres objets de la maison. Ne vous couchez jamais avec un chauffage d’appoint portable allumé et ne le laissez pas sans surveillance dans une autre pièce.

Débranchez les équipements et appareils électriques en cas de coupure de courant afin d’éviter les incendies provoqués par les surtensions.

Installez des détecteurs de fumée dans chaque chambre à coucher et testez-les une fois par mois.

Un autre moyen de prévenir les dommages structurels est d’éloigner les termites de votre maison. Il est possible d’éloigner les termites en évitant que l’humidité ne pénètre dans la maison grâce à l’utilisation de tuyaux de descente et en ne laissant pas le bois de chauffage ou les matériaux de construction s’accumuler à côté de la structure. En cas de doute, vous ou votre propriétaire pouvez faire appel à une société de lutte contre les parasites pour évaluer la situation et traiter la structure si nécessaire.

Prévenir les chutes

Environ 60 % des chutes se produisent à la maison. Cela s’explique par le fait que nous passons beaucoup de temps à la maison et que nous y baissons naturellement notre garde, nous déplaçant distraitement sans penser à la sécurité.

Conseils pour éviter les chutes et les blessures potentiellement graves:

Veillez à ce que votre maison soit bien éclairée et installez des veilleuses dans les salles de bains et les autres espaces auxquels vous pourriez avoir besoin d’accéder dans l’obscurité.
Installez des mains courantes partout où c’est possible, notamment le long des escaliers, des toilettes et des baignoires.
Évitez les petits tapis. Si vous avez un grand tapis, vérifiez que les coins sont fermement fixés au sol, par exemple à l’aide d’un tapis solide pour éviter qu’il ne glisse.
Veillez à ce qu’aucun cordon électrique ou téléphonique n’obstrue les zones communes où des personnes peuvent circuler.
Portez une alarme médicale si votre médecin considère que vous présentez un risque de chute plus élevé.

Nettoyez votre maison

L’entretien d’une maison saine implique de se débarrasser des allergènes intérieurs, de nettoyer régulièrement et de désinfecter occasionnellement les surfaces communes. Le nettoyage de la literie, des sols et des tapis, comme indiqué ci-dessus, fait également partie de la gestion des allergènes intérieurs. Les nettoyages réguliers éliminent non seulement la saleté, mais aussi les germes, tels que les norovirus. La désinfection, en revanche, peut s’avérer nécessaire si vous ou un autre membre de votre foyer est malade.

Nettoyez souvent les zones suivantes :

  • Comptoirs
  • Poignées de porte
  • Interrupteurs de lumière
  • Jouets
  • Tapis et autres revêtements de sol
  • Appareils électroniques, tels que les ordinateurs portables et les smartphones

Le nettoyage consiste à frotter avec de l’eau et du savon, tandis que la désinfection réduit les germes à l’aide de sprays ou de produits contenant de petites quantités d’eau de Javel. Nettoyez toujours les surfaces pour éliminer la saleté et les débris avant de les désinfecter. Il peut arriver que vous deviez désinfecter des surfaces communes dans votre maison. Tâchez de désinfecter les surfaces si un membre de votre foyer est malade ou si vous devez protéger un membre de votre foyer qui pourrait être immunodéprimé.

Comme pour l’assainissement, vous devez nettoyer les surfaces avant de les désinfecter. Mais contrairement à l’assainissement, la désinfection implique l’utilisation de produits chimiques plus puissants qui tuent les virus, les bactéries et autres germes. Respectez scrupuleusement les étiquettes des produits et assurez-vous que votre pièce est bien ventilée avant d’utiliser des désinfectants. Lorsque vous avez terminé, lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes.

Approvisionnez votre maison en produits sains

Une fois que vous avez mis votre maison à l’abri du danger, il est temps de faire le plein de produits de base sains que vous pourrez utiliser quotidiennement. Il s’agit notamment de fournitures de premiers soins, d’aliments, d’ustensiles de cuisine et de textiles. Examinez chaque aspect de votre maison ci-dessous pour voir si vous avez les bons articles essentiels.

Hygiène personnelle et fournitures médicales

Outre les savons et les produits pour le bain, mieux vaut que chaque foyer ait à portée de main les articles suivants dans l’armoire à pharmacie:

Pansements
Pommade antibactérienne
Médicaments contre les allergies, tels que les antihistaminiques et les décongestionnants
Des analgésiques en vente libre
Médicaments antidiarrhéiques
Crème solaire
Lotion pour les piqûres d’insectes et les brûlures mineures
une pince à épiler
Un thermomètre
Un aspirateur nasal (si vous avez de jeunes enfants dans votre foyer)
Du charbon actif en cas d’ingestion accidentelle de poison (surtout pour les jeunes enfants).

Aliments pour une alimentation saine et équilibrée

Les besoins et les préférences alimentaires varient d’une personne à l’autre, et des facteurs tels qu’un état de santé ou des sensibilités alimentaires influent sur la nature d’un régime alimentaire sain. Mais voici une liste générale d’aliments de base que l’on peut trouver dans un garde-manger ou une cuisine bien garnis:

Céréales pour le petit-déjeuner
Viandes et haricots en conserve
Légumes en conserve
Bouillon
Soupes à faible teneur en sodium
Fruits en conserve et fruits secs (sans sucres ajoutés)
Riz
Pâtes
Avoine
Condiments, tels que la moutarde
Vinaigre
Assaisonnements et herbes séchées
Huiles de cuisson
Farine
le sucre.
En outre, vous pouvez garnir votre réfrigérateur de produits frais, tels que des œufs, des produits laitiers allégés, des fruits et des légumes. Dans le congélateur, vous pouvez stocker de la viande, de la volaille, du pain et des produits surgelés.

Stockage des aliments et BPA

La façon dont vous conservez les aliments une fois que vous les avez à portée de main est tout aussi importante. En raison de l’exposition accrue aux ingrédients nocifs contenus dans divers plastiques, il est important de rechercher des emballages, des récipients et des boîtes de conserve exempts de bisphénol A (BPA). Les effets du BPA sur la santé en cas d’exposition limitée sont inconnus, mais une exposition plus importante peut avoir des effets néfastes sur le système reproducteur. En attendant d’en savoir plus sur les dangers potentiels du BPA, il est essentiel de réduire votre exposition à la fois dans l’eau potable et dans les aliments que vous consommez. Vous pouvez rechercher des articles de stockage sans BPA, y compris des bouteilles et des récipients, ou opter pour des récipients de stockage des aliments en verre lorsque cela est possible.

Vêtements et literie

Outre le BPA présent dans les aliments et les emballages, vous pouvez également envisager d’éviter les substances potentiellement nocives dans les vêtements que vous portez et la literie dans laquelle vous dormez. Il s’agit notamment des substances per- et polyfluoroalkyles, ou PFAS.

Les PFAS peuvent potentiellement nuire à votre santé en:

augmentant le taux de cholestérol
modifiant les enzymes hépatiques
Augmentation de la pression artérielle
augmentant le risque de certains cancers, tels que le cancer du rein et le cancer des testicules
Augmenter le risque de pré-éclampsie chez les femmes enceintes
Diminution du poids de l’enfant à la naissance
Diminution de la réponse aux vaccins chez les enfants

Étant donné que ces risques varient en fonction de l’exposition, vous pouvez envisager de n’utiliser que des textiles exempts de PFAS dans votre maison. Vous pouvez trouver de la literie et des vêtements, ainsi que des tapis, des meubles et des produits de soins personnels qui ne contiennent pas de PFAS.

Créer une maison paisible

La paix est un autre aspect d’une maison saine. Le stress chronique augmente le risque d’anxiété et de dépression, ainsi que d’hypertension artérielle, de diabète et de maladies cardiaques. En réduisant le stress dans votre environnement domestique, vous serez en mesure de récupérer mentalement dans cet espace.

Tout d’abord, vous pouvez envisager de désigner un espace dans votre maison exclusivement réservé aux activités de détente. Il peut s’agir d’une pièce à part entière ou d’une chambre à coucher dépourvue d’appareils électroniques afin de disposer d’un espace de détente où se retirer. Pour obtenir les meilleurs résultats, prévoyez un temps de détente régulier chaque jour.

Un désencombrement régulier de votre maison peut également améliorer votre santé mentale et votre bien-être. Plus précisément, le désencombrement peut réduire l’anxiété et favoriser la relaxation. De plus, une étude publiée en avril 2020 dans le Journal of Psychosocial Nursing and Mental Health Services indique que les personnes âgées qui ont pu désencombrer leur maison sont moins stressées et ont davantage le sentiment de contrôler leur environnement. Pour commencer, consacrer 10 à 15 minutes par jour pour ranger les objets à leur place. Vous pouvez également en profiter pour vous débarrasser des objets dont vous n’avez pas besoin, comme le courrier indésirable ou les boîtes vides.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre objectif de rendre votre maison plus paisible, vous pouvez vous inspirer des principes du feng shui. Le feng shui trouve son origine dans la Chine ancienne, mais cette pratique a progressivement gagné en intérêt dans les sociétés occidentales. Le feng shui est considéré comme un art et consiste à placer les objets dans un espace de manière à favoriser la paix et l’équilibre. Par exemple, vous pouvez envisager de placer les sièges de votre maison face à face pour favoriser une communication saine.

Enfin, un cadre de vie paisible devrait également favoriser l’hygiène du sommeil. L’hygiène du sommeil est l’ensemble des bonnes habitudes qui permettent de mieux dormir, telles que les suivantes :

Gardez votre chambre à coucher fraîche, sombre et silencieuse.
Éliminez les appareils électroniques de votre chambre à coucher.
Se coucher et se réveiller à peu près à la même heure chaque jour, même le week-end.
Évitez l’alcool et la caféine à l’approche de l’heure du coucher.
Mangez tôt dans la soirée et ne prenez pas de repas trop copieux juste avant de vous coucher.
Faites de l’exercice régulièrement pendant la journée.

A retenir

Que vous soyez locataire ou propriétaire d’un studio, d’une maison de ville ou d’une maison individuelle, il existe des principes de base que tout le monde peut suivre pour maintenir une maison sûre et saine. Il s’agit notamment de préserver la qualité de l’air intérieur, de prévenir les incendies et les chutes, de nettoyer régulièrement votre espace, d’approvisionner votre maison en aliments nutritifs et en fournitures utiles, et de créer un environnement aussi exempt que possible de facteurs de stress. Bien que vous puissiez choisir d’aller au-delà des nécessités décrites dans ce guide, vous pouvez considérer les informations ci-dessus comme une liste de contrôle pour vous-même et les autres membres de votre foyer. Vous pouvez également consulter votre médecin si vous avez des problèmes de santé spécifiques qui pourraient bénéficier d’une maison plus saine.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Marie Desange