Ménopause : Comment prévenir la prise de poids ?

Vers l’âge de 50 ans, les femmes commencent à connaître la ménopause. Cette transition peut provoquer divers symptômes, dont la prise de poids. Bien que quelques kilos de plus soit naturel pendant la ménopause, il y a des choses que vous pouvez faire pour éviter une prise de poids excessive. Suivre un régime alimentaire sain est l’une des meilleures façons de garder votre poids sous contrôle.

Qu’arrive-t-il à votre corps en ménopause ?

La ménopause est un processus naturel que toutes les femmes traversent en vieillissant. Elle survient généralement vers 51 ans, lorsque les ovaires cessent de produire des ovules et que les taux d’œstrogènes et de progestérone commencent à diminuer. Cela peut entraîner divers changements dans l’organisme. Notamment des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, une prise de poids et des sautes d’humeur. Certaines femmes connaissent également une sécheresse vaginale et une baisse de la libido. Bien que la ménopause puisse être une période difficile pour la plupart de la gent féminine, il existe de nombreuses façons de gérer les symptômes. L’exercice régulier, une alimentation saine et la réduction du stress peuvent tous contribuer à faciliter la transition. Il existe aussi des traitements pour les symptômes plus graves, comme l’hormonothérapie et les antidépresseurs. Avec des soins appropriés, la ménopause ne doit pas être une source d’inquiétude.

Pourquoi prenez-vous du poids durant la ménopause ?  

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les femmes peuvent prendre du poids pendant la ménopause. L’une d’elles est que le métabolisme du corps ralentit avec l’âge. Ce qui signifie qu’elles ont besoin de moins de calories pour maintenir leurs poids. Parallèlement, leurs niveaux d’hormones changent pendant la ménopause. Ce qui peut entraîner une augmentation de l’appétit et des envies d’aliments sucrés ou gras. En outre, de nombreuses femmes deviennent moins actives en vieillissant. Une raison de plus qui génère une prise de poids significative.

Comment prévenir la prise de poids et mieux se préparer à cette étape transitoire ?

Comme toute femme approchant de la ménopause le sait, la transition peut entraîner certains changements dans son corps. L’une des plaintes les plus courantes est la prise de poids, qui peut être frustrante et entraîner une baisse de l’estime de soi. Cependant, de nouvelles recherches menées par l’Université de Sydney suggèrent que de petits changements dans le régime alimentaire pendant la pré-ménopause pourraient aider à prévenir la prise de poids. Les scientifiques affirment que la clé est d’éviter d’ajouter des calories supplémentaires à ce moment-là, car la biologie naturelle du corps travaille déjà contre la perte de poids. Certes, il existe d’autres éléments qui peuvent aider votre corps à se stabiliser contre les changements hormonaux.

Le sport :

Selon une récente étude américaine, une activité physique intense et fréquente peut aider les femmes à soulager les problèmes plus graves de la ménopause. Les symptômes tels que les bouffées de chaleur et les sautes d’humeur étaient moins prononcés chez les femmes qui pratiquaient une activité physique modérée ou intensive. Dans l’étude, ce phénomène a également été constaté chez les femmes qui ont connu une ménopause plus précoce en raison d’un traitement contre le cancer. Mais l’exercice contribue ainsi à une image corporelle positive et protège contre l’ostéoporose et les maladies cardiovasculaires. Donc, si vous cherchez des moyens de faciliter la transition vers la ménopause, envisagez d’ajouter quelques séances d’entraînement supplémentaires à votre routine. Vous pourriez constater que cela fait toute la différence.

Manger plus de protéines :

Ce n’est un secret pour personne que les niveaux d’hormones fluctuent pendant la pré-ménopause. Ce qui peut entraîner la dégradation des protéines tissulaires. Lorsque ces protéines ne sont pas remplacées, le corps commence à avoir envie d’autres produits alimentaires qui contiennent des calories inutiles. C’est ce que les chercheurs ont appelé « l’effet de levier des protéines ».

En d’autres termes, lorsque l’organisme ne reçoit pas les protéines dont il a besoin, il se met à réclamer d’autres aliments pour tenter de compenser ce manque. Cela peut entraîner une prise de poids et d’autres problèmes de santé. Cependant, en comprenant l’effet de levier des protéines, vous serez plus amenée à faire de meilleurs choix concernant votre régime alimentaire et vos habitudes d’exercice pendant la pré-ménopause. En répondant à vos besoins en protéines, vous pouvez éviter les fringales et préserver votre santé pendant cette période transitoire de votre vie.

Intégrer les graisses saines :

Si un certain nombre de facteurs peuvent contribuer à la prise de poids à l’approche de la ménopause. L’un des plus importants est le manque de graisses saines dans l’alimentation.

Les graisses saines aident à réguler le métabolisme et à prévenir les fringales. Deux éléments essentiels pour maintenir un poids sain. En outre, les graisses saines aident également à maintenir l’hydratation de la peau et des cheveux. Ce qui peut devenir un problème pendant la ménopause. En vous assurant de bien consommer des quantités adéquates de graisses saines, vous pouvez contribuer à prévenir la prise de poids à la ménopause.

Limiter l’alcool :

Les femmes qui consomment régulièrement de l’alcool seront peut-être surprises d’apprendre que cette habitude participe à la prise de poids durant la préménopause. Bien que la consommation modérée d’alcool soit généralement considérée comme sans danger. L’alcool peut contribuer à la prise de poids en augmentant l’appétit et en amenant l’organisme à stocker davantage de graisses. De plus, la consommation d’alcool peut interférer avec la capacité de l’organisme à traiter les œstrogènes. Ce qui entraîne des déséquilibres hormonaux susceptibles de provoquer une prise de poids. Par conséquent, les femmes qui s’inquiètent de leur poids pendant la préménopause devraient limiter leur consommation d’alcool et se concentrer sur une alimentation saine.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.