Huiles végétales

L’huile végétale de palme en bref

L’arbre producteur de l’huile végétale de palme n’est autre que le palmier à huile. Une espèce de plante qui appartient à la famille botanique des arecacées. Nommé aussi Elaeis guineensis, cet arbuste provient naturellement de la Colombie. Mais on le trouve aussi au Brésil, au Malaisie, en Nouvelle-Guinée, en Indonésie et en Papouaise. Pour produire l’huile, la partie extraite de la plante est la pulpe du fruit.  Plus précisément, c’est à partir de la pulpe de la noix de palme qu’on obtient une huile végétale désodorisée et raffinée. Cette huile est issue de plantations durables et anciennes, sans déforestation. Très utilisée et très appréciée en savonnerie depuis la nuit des temps.

Composition principale de l’huile végétale de palme

L’huile bio de palme est 100% naturelle et extra vierge. Elle englobe plusieurs constituants essentiels et des antioxydants naturels : tocotriénols, tocophérols, caroténoïdes, squalène et phytostérols. Les conditions de production définissent principalement la qualité et la composition de l’huile de palme. Préférez davantage une huile de palme naturelle, vierge extra et biologique (non hydrogénée et non fractionnée).

De couleur blanche à beige clair, cette huile dégage une odeur et une saveur assez neutres. Elle dispose d’une texture solide ou pâteuse (selon la température).

L’huile végétale de palme et les acides gras qu’elle englobe

La majorité (85 %) des acides gras saturés ciblés dans l’huile végétale de palme sont de l’acide palmitique. Ensuite, elle contient des acides gras monoinsaturés et polyinsaturés. Voici sa composition en acides gras (lot 20HV0057) :

  • 22% d’acide linoléique (oméga 6).
  • 25% d’acide oléique.
  • 38% d’acide stéarique, 42.99% d’acide palmitique.

Modes d’utilisation de l’huile de palme

En application cutanée, l’huile de palme s’utilise essentiellement en savonnerie. En utilisation nutritionnelle, les nutritionnistes déconseillent fermement cette huile. Ils estiment qu’elle est plus nocive que les huiles animales. De plus, les praticiens en phytothérapie ne conseillent pas vraiment son usage en cosmétologie.

L’huile végétale de palme et ses utilisations cosmétiques

Comme on l’a déjà signalé, l’huile végétale de palme bio participe à la fabrication des savons ultra doux. Elle est idéale en saponification à froid. Elle permet d’apporter également d’une bonne dureté à vos savons. Cette huile s’utilise en tant qu’ingrédient dans la préparation de vos masques capillaires et vos champoings solides. On la trouve aussi dans les crèmes visage, les huiles pour le corps et les produits de maquillage.

Ses bienfaits multiples

L’huile végétale de palme est particulièrement émolliente, nourrissante, soignante, protectrice, hydratante, cicatrisante et apaisante. Elle prévient la déshydratation cutanée, soigne les peaux sèches et nourrit la fibre capillaire. Elle permet de lisser et de rendre brillants et doux les cheveux doux. Notamment indiquée pour les cheveux frisés ou bouclés, elle protège les cheveux de la déshydratation. Une solution parfaite également pour les pointes fourchues.

Articles similaires