L’Euphrasia, la solution homéopathique contre les affections oculaires

Euphrasia

L’Euphrasia vient de la plante médicinale homonyme, aussi connue sous la dénomination française d’euphraise ou de casse-lunettes. L’euphraise est une plante qui fait partie de la famille botanique des Scrophulariaceae. À maturité, elle est relativement petite (10 à 30 cm de hauteur) et présente des fleurs de couleur blanche, jaune et lilas.

Cette plante occupe une très grande place dans le domaine de la médecine naturelle. Elle doit notamment ses propriétés pharmacologiques à la présence de nombreux agents bioactifs. En effet, en son sein, elle renferme :

  • Iridoïdes : euphroside, aucuboside, eurostoside ou encore ixoroside
  • Eucovoside
  • Tanins et flavonoïdes
  • Acides phénols : acide chlorogénique, acide gentisique ou acide proto-catéchique

Pour la fabrication des produits homéopathique, on utilise toutes les parties de la plante.

À quels problèmes de santé ce médicament peut-il répondre ?

Maladies oculaires :

Depuis plusieurs décennies, cette plante aux vertus thérapeutiques excelle dans le traitement des affections oculaires. Tel est également le cas pour ce remède homéopathique du nom d’Euphrasia.

Ainsi, dans le domaine ophtalmologique, la principale indication de ce médicament est la conjonctivite allergique. De par son action, il permet d’apaiser les symptômes qui caractérisent cette inflammation. On distingue, entre autres, les irritations au niveau des yeux, de la cornée et de la paupière et aussi la formation d’œdème oculaire au niveau des paupières. Dans certains cas, des larmoiements à la fois brûlants et irritants peuvent survenir.

Ce remède ne traite pas seulement la conjonctivite allergique mais aussi celle causée par des agents infectieux (virus ou bactérie).

Affections ORL ou oto-rhino-laryngologie :

L’Euphrasia intervient dans le traitement de certaines affections ORL. Elle permet notamment de guérir les troubles affectant les muqueuses nasales. On distingue, par exemple, les rhinopharyngites ou d’autres maladies saisonnières comme le rhume des foins ou bien la rhinite allergique.

Les principaux signes de ces troubles sont un écoulement nasal abondant et clair, des éternuements, des toux répétitives et des larmes irritantes.

Autres indications :

Outre son rôle dans le traitement des troubles oculaires et ORL, ce remède est aussi efficace en cas de rougeole ou de grippe présentant les mêmes symptômes cités auparavant.

Il convient de noter que les affections que peuvent traiter ce médicament ont tendance à s’empirer dans certaines conditions extrêmes, à savoir : l’air, la lumière ou le vent.

Mode d’administration et dosage usuel

Les granules homéopathiques d’Euphrasia s’administrent en interne, par voie orale. Il est préconisé de laisser les granules fondre sous la langue.

Pour le traitement des conjonctivites et des infections ORL, prendre toutes les 2 heures et en dehors des repas, 5 granules de 5 à 9 CH. Dès les premiers signes d’amélioration, il est conseillé d’espacer les prises. La cure est à effectuer en 1 semaine.

Pour les cas d’allergie, la dose journalière recommandée est de 5 granules de 9 à 15 CH par jour 1 mois avant que les allergies soient courantes. Pendant la période de crise, prendre les granules autant de fois que nécessaires.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide