Les vertus du lactosérum

Le lactosérum, communément appelé petit-lait, est la partie liquide résiduelle que vous observez sur le lait lorsqu’il se coagule. Auparavant, celui-ci était considéré comme la partie indésirable du lait jusqu’à ce qu’on lui découvre plus tard de nombreuses vertus. Actuellement ce produit est très prisé et ses nouveaux dérivés s’achètent cher.

Qu’est-ce que le lactosérum ?

Le lait est composé de plusieurs éléments, dont l’eau, les glucides, les vitamines et les protéines. Pour fabriquer du fromage, nous utilisons généralement le lait caillé. La partie jaune pâle qui restera après la coagulation du lait est ce qu’on appelle le lactosérum ou le petit-lait. Cette partie, aussi appelée la protéine de lactosérum est désormais reconnue pour ses nombreuses vertus : fortifiant et détoxifiant naturel, renforcement du système immunitaire, gain en performance musculaire et en récupération, amélioration de la qualité du sommeil, meilleur contrôle de nos émotions…

Le petit-lait est généralement utilisé dans les yaourts, les compléments alimentaires ou encore les barres énergétiques. Il s’agit d’une importante source de protéine nécessaire à l’équilibre et aux besoins du corps humain. Sur des sites spécialisés, vous pourrez trouver des protéines de lactosérum en poudre pour agrémenter toutes vos recettes et vos snacks et bénéficier de ses bienfaits pour le corps et l’organisme.

Selon les recherches, le lactosérum peut comporter une très grande proportion d’immunoglobulines comme les anticorps. Mais pour obtenir les résultats attendus, il est toutefois nécessaire de respecter certaines règles par rapport à l’obtention du petit-lait. En effet, la vache laitière devra avoir eu un système immunitaire adapté. Celle-ci ne devra pas être traitée par des antibiotiques, ni élevée à l’air libre et encore moins avoir pris des hormones. Sans quoi, les protéines produites risquent de se déformer. Ces exigences font que le lactosérum est assez onéreux.

Le lactosérum pour booster le système immunitaire

Il y a encore quelques années, le lactosérum était une protéine peu connue. Il a été rendu célèbre notamment par l’actrice Gwyneth Paltrow. S’il a aujourd’hui autant de succès, c’est parce qu’il lui a été attribué de nombreuses vertus.

Le lactosérum contient une grande quantité d’immunoglobulines. Ce qui lui permet de renforcer le système immunitaire en le stimulant davantage. Il peut d’ailleurs aider à lutter contre des maladies chroniques ou virales comme le sida, l’hépatite B, voire le cancer. Mais ce dernier reste encore à prouver. En tout cas, certains chercheurs affirmeraient que la prise de lactosérum pourrait renforcer l’efficacité de la chimiothérapie.

Lactosérum : un coup de pouce pour les sportifs

Le lactosérum permet d’augmenter les performances physiques au niveau musculaire. Étant donné que les muscles s’affaissent au fil de l’âge, la prise régulière de la protéine de lactosérum favorise leur croissance. Contrairement à d’autres protéines sur le marché, le lactosérum est naturel. Il n’y aura pas de risque de générer des maladies. Dans le monde sportif, la protéine de lactosérum est connue sous le nom de « whey ».

Pour plus d’efficacité, cette poudre de protéine est souvent accompagnée d’un bon régime alimentaire, mais également d’un entraînement régulier. La protéine de lactosérum n’est toutefois pas réservée aux sportifs. Elle peut être consommée par toute personne souhaitant renforcer sa croissance musculaire. Le lactosérum est une source de protéine de qualité qui contient tous les acides aminés dont le corps peut avoir besoin. Contrairement aux autres protéines, celle-ci se digère facilement et rapidement.

Le lactosérum, un partenaire santé naturel

En plus d’agir sur le système immunitaire, le lactosérum est bénéfique pour tout le corps. En tant qu’inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA), il contribue à la baisse de la pression artérielle. Ce qui réduira énormément les risques d’hypertension, un facteur prédominant dans la survenue des maladies cardiaques. Il faut se rappeler que la consommation de produits laitiers aide à faire baisser la pression artérielle.

Le diabète de type 2 peut également être contrôlé grâce à la prise de protéine de lactosérum. Celui-ci permet de réguler le niveau d’insuline chez le diabétique, ce qui modèrera la glycémie. Néanmoins, il est toujours recommandé de demander l’avis de votre médecin avant de prendre toute décision.

Bien que peu connue, la protéine de lactosérum possède également des vertus antioxydantes en réduisant le stress oxydatif. La prise du lactosérum favorise la production du glutathion, le meilleur antioxydant produit chez l’homme. Le glutathion est alors produit grâce à l’apport de nombreux acides aminés dans le corps, contenus en quantité dans le lactosérum.

La protéine de lactosérum contribue également à la baisse du taux de cholestérol dans le corps, notamment le mauvais cholestérol. Bien que les études n’aient pas encore démontré en totalité cette théorie, il semblerait que chez certains patients, la prise de lactosérum pendant trois mois permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol dans leur corps.

Dans certains cas, la protéine de lactosérum aide à la perte de poids. En effet, la prise de protéine supprime la sensation de faim.

Enfin et non des moindres, la protéine de lactosérum permet d’apaiser certaines inflammations. Pris à forte dose, le petit-lait contribue à la réduction des inflammations telles que les inflammations intestinales par exemple. Il faut toutefois noter qu’il ne s’agit que d’un apaisement à court terme. Il ne peut guérir la maladie qui peut causer l’inflammation.

Lactosérum : des effets indésirables ?

Les effets indésirables suite à la prise de lactosérum peuvent survenir si les quantités ne sont pas respectées. Cette protéine doit être prise en respectant la posologie indiquée. En général, elle s’intègre facilement à tous les repas. Veillez ainsi à prendre une quantité suffisante et raisonnable, car le corps ne fera que rejeter les substances en trop. Une prise excessive pourrait alors vous apporter des problèmes supplémentaires. Troubles digestifs, nausées, flatulences, diarrhée… voilà quelques effets indésirables du lactosérum.

En cas de doute, il est toujours préférable de consulter votre médecin qui vous prescrira les doses nécessaires. Il saura vous conseiller sur la manière de consommer la protéine. Mais en général, sa prise ne présente pas de danger. Les personnes intolérantes aux produits laitiers pourront d’ailleurs consommer du petit-lait. En effet, le lactose est retiré du petit-lait. Néanmoins, la vigilance reste de mise.