Les solutions naturelles contre le syndrome du canal carpien

4527

Douleur du poignet caractéristique chez les personnes utilisant beaucoup leur ordinateur et la souris, il y a peu de solutions allopathiques contre le syndrome du canal carpien, à part l’infiltration ou l’opération. Les approches naturelles, elles, offrent des réponses souvent adaptées pour soulager ce symptôme douloureux et handicapant. 

Le syndrome du canal carpien se manifeste par des engourdissements et des fourmillements, voire même des sensations douloureuses de décharges électriques dans les 3 doigts, ainsi que par une perte de force et de sensibilité dans le poignet et la main. Ces symptômes résultent de la compression du nerf médian du poignet : le « tunnel » dans lequel il passe (ou canal carpien) voit son diamètre se réduire drastiquement du fait d’une fibrose ou d’un œdème, se resserrant ainsi sur le nerf et l’empêchant de fonctionner correctement. Cette pathologie se rencontre chez des personnes ayant subi des microtraumatismes du poignet à répétition, par exemple, les travailleurs manuels. Les patients diabétiques sont également prédisposés à souffrir de ce mal. De même pour les femmes ménopausées : les modifications hormonales entrainent souvent une prolifération de la synoviale, un tissu qui lubrifie les tendons et les articulations, ce qui peut créer un œdème, prendre de la place au sein du canal carpien et comprime le nerf médian.

 

Les gestes à adopter tout de suite 

La toute première thérapeutique consiste à corriger sa gestuelle quotidienne pour limiter la surutilisation du poignet et l’enchaînement incessant de flexions et extensions ou de rotations. Si vous passez beaucoup de temps devant un ordinateur ayez recours à une souris plate et un repose-poignet pour le clavier afin d’atténuer l’angle entre le poignet et la main. A chacun de réorganiser et rationaliser l’agencement de son bureau, sa cuisine ou son atelier pour atteindre cet objectif. Evitez aussi de saisir des objets en n’utilisant que deux ou trois doigts car cela augmente la pression exercée sur le poignet : faites-le avec la main entière.

Mettez une attelle

Le fait de maintenir le poignet plusieurs heures d’affilée en position droite et donc de lui épargner toute sollicitation soulage les symptômes en permettant un meilleur drainage de l’œdème. Attention à ne pas trop serrer l’attelle autour du poignet, ce qui gênerait la circulation et entraînerait encore davantage de fourmillements et d’engourdissement ! Mieux vaut éviter de porter ce système d’immobilisation 24 heures sur 24 car cela finirait par enraidir le poignet.

Petite gymnastique spécifique

Pour réduire les tensions du poignet et de la main, pratiquez plusieurs fois par jour les exercices suivants.

– Serrez fortement la main dix fois de suite sur une balle en mousse. Puis ouvrez la main et maintenez quelques secondes vos doigts en extension, bien écartés les uns des autres, comme si vous vouliez les étirer.

– Attrapez le pouce de la main qui souffre avec l’autre main et tirez-le vers l’arrière, le plus loin possible sans que cela soit douloureux. Maintenez cette position pendant dix secondes.  Recommencez cinq fois.

– Les paumes de main vers le bas, effectuez cinq mouvements de rotation du poignet vers la gauche puis cinq vers la droite. Puis enchaînez avec des mouvements de circonvolution.

Une compresse glacée quand ça fait mal

Si la chaleur n’est absolument pas recommandée sur un syndrome du canal carpien, le froid est au contraire le bienvenu pour ses effets anti-œdémateux et anti-inflammatoires. Après avoir entouré son poignet d’un linge humide ou un sopalin humide pour protéger la peau d’une brulure, il suffit de poser dessus un sachet de 500 g de petits pois surgelés pendant 20 minutes, matin et soir. Les petites billes permettent à la « compresse » de s’adapter parfaitement à la forme du poignet.

Porter un bandage magnétique

Les cellules de notre organisme sont particulièrement sensibles aux champs magnétiques fixes émis par les aimants. Grâce à eux, la perméabilité des membranes cellulaires est modifiée, ce qui permet aux cellules d’atteindre une concentration idéale en ions de calcium, sodium, potassium, magnésium. Et d’être ainsi mieux armées pour juguler l’inflammation. Les aimants ont également un effet antalgique. D’où l’intérêt de porter un bandage magnétique sur le poignet, équipés à l’intérieur de plusieurs aimants.

L’aide de l’homéopathie

On obtient de bons résultats lors des crises aiguës en associant quatre médicaments. Actaea spicata 4 CH, Ruta graveolens 7 CH, Platina 5 Ch et Kalmia latifolia 5 H. 5 granules de chaque matin et soir. Vous pouvez également ajouter un traitement de fond au long cours : Natrum sulfuricum 15 Ch, un tube dose le lundi et Hypericum perforatum 15 CH, un tube dose le jeudi.

Privilégier une alimentation basique

Ce type de pathologie associant inflammation, sclérose et fibrose des tissus est aggravée par une alimentation acide. Il faut donc neutraliser ce risque en adoptant une alimentation basique. Plus de légumes, moins de viandes et de produits sucrés : voici le credo qui doit vous guider dans la préparation de vos repas !

Si cet article vous a plu abonnez-vous à notre news letter !

PARTAGER

Dr Gilles Mondoloni. Médecin ostéopathe (Maisons Laffitte, Yvelines), Attaché des Hôpitaux de Paris (service de Médecine physique), Chargé d’Enseignement en Ostéopathie à la Faculté de Médecine. Traumatologue du sport, Acupuncteur Auriculaire.
Chargé d’Enseignement en Médecines naturelles (Paris), en école de Naturopathie (FLMNE), DU Santé Alimentation et Micronutrition.

http://www.flmne.org

Auteur des livres

« Se soigner par l’ostéopathie » aux éditions Odile Jacob (2006)
« Stop au mal de dos » aux éditions Solar (2015)
« Pour en finir avec l’arthrose et l’ostéoporose: la méthode antidouleur au naturel » aux éditions Solar 2016
«Le guide de l’ostéopathie» aux éditions Odile Jacob (2017)

2 COMMENTAIRES

  1. Pour ma part, mes douleurs canal carpiens (recurrentes fin hiver debut printemps depuis plusieurs années) ont disparu..quand j’ai adopté le vegetarisme !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here