Les bienfaits santé des bourgeons de sapin

Le sapin est un arbre résineux à tronc droit, écorce épaisse écailleuse, branches plongeantes et feuilles persistantes. Il appartient à la famille des Abiétacées ou Pinacées. Son nom scientifique est Abies pectinata ou Abies alba. Cet arbre est estimé en médecine naturelle : ses bourgeons et son huile essentielle retiennent essentiellement l’attention en phytothérapie et en gemmothérapie.

Quelle est la composition du sapin ?

Cet arbre contient :

  • des monoterpènes : alpha-pinène, mucolytique, expectorant, antitussif, antibactérien, antiviral,
  • de l’huile essentielle : antiseptique, mycolytique, expectorante, anti-inflammatoire, décontractante, riche en monoterpènes (limonène, alpha-pinène, bêta-pinène,camphène), et en sesquiterpènes (anti-inflammatoires).

Quelles sont ses indications en phytothérapie ?

De quelle façon l’utiliser ?

  • en tisane : infuser 10 minutes une cuillère de bourgeons de sapin dans une tasse d’eau chaude (faire bouillir éventuellement), 3 à 4 fois par jour.
  • en macérat glycériné : 5 à 10 gouttes quotidiennes pures ou dans un peu d’eau.
  • en teinture-mère : 3 fois par jour, 25 gouttes diluées dans un verre d’eau.
  • en huile essentielle : en usage externe uniquement, quelques gouttes diluées dans une huile de support pour un massage ou en diffusion atmosphérique.

Quelles sont les précautions d’emploi ?

L’usage de l’huile essentielle est à proscrire chez les femmes en période de grossesse et d’allaitement et les jeunes les enfants de moins de 6 ans.

Cette huile peut contenir des traces d’acétone (risque de maux de tête, nausées, confusion, troubles nerveux, pertes de conscience à haute dose). Ne jamais ingérer sans supervision médicale.

Toujours prendre l’avis d’un professionnel de santé car l’automédication peut entraîner des risques.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Aline Legrand