La bugrane épineuse : une plante aux multiples usages médicaux traditionnels

utiliser la bugrane épineuse

La bugrane épineuse, aussi appelée arrête-bœuf, tabouret du diable ou encore herbes aux ânes est une plante de la famille des Fabacées. Elle est originaire de l’Europe, mais se retrouve également en Asie et dans certaines régions de l’Afrique du Nord. Devenue rare, la bugrane épineuse pousse dans les sols calcaires, dans les terres sableuses  et les talus.

Elle se retrouve autant dans les prairies que dans les hautes altitudes. Connue sous l’appellation scientifique Ononis spinosa, cette plante est surtout prisée pour ses vertus médicinales. La bugrane épineuse est composée d’une petite quantité d’huiles essentielles et de tanins.

Elle est également pourvue d’isoflavonoides et de différents lipides de l’ordre des stérols. On retrouve par exemple le β-sitosterol ou la stigmasterol. La plante est également riche en cholesterol et en α-spinasterol. En outre, la plante est constituée d’un glucoside ayant un caractère antibactériennes appelé saponine. Cette dernière fait partie des principales molécules médicinales de la plante. Les effets diurétiques conférés par la plante sont la conséquence d’un composé chimique : le triterpénoïde.

Pourquoi utiliser la bugrane épineuse ?

Cette plante sauvage est très appréciée en cas d’infections urinaires internes. C’est surtout la racine qui est utilisée dans les préparations naturelles. Elle a un goût amer et un parfum assez désagréable et nauséabond. Connue pour ses effets diurétiques, elle permet de drainer efficacement la vessie et les reins.

En externe, elle est utilisée pour aider à la cicatrisation des plaies et des eczémas. Elle permet de soigner de nombreuses maladies de la peau. La plante possède également des propriétés antifongiques, analgésiques, anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales. La bugrane épineuse permet le blocage de la production des anions superoxyde.

Elle traite les problèmes de digestions et favorise l’action de la vésicule biliaire. Elle entre également dans la médication des gouttes, de la cystite, des calculs rénaux et des problèmes hépatiques et de rhumatismes. La plante entre dans la traite des maux de gorge, des ulcères gingivales et buccales, mais aussi contre les démangeaisons.

Comment utiliser la bugrane épineuse ?

La plante se présente sous différentes formes pour faciliter son utilisation. Elle peut être ingérée par voie orale ou en application cutanée.

  • Décoction :

En cas d’eczémas ou d’angines, la plante est utilisée sous forme de décoction. Pour la préparation, faire bouillir 20 gr de racine séchée dans 1 L d’eau. Réduire jusqu’au tiers et laisser refroidir. A utiliser comme gargarisme tous les matins.

  • En infusion :

Prendre 80 gr de racine séchée et infuser dans 50 cl d’eau pendant 10 mn. Ne pas dépasser 3 tasses par jour.

  • En huile essentielle :

L’utilisation de l’huile essentielle à base de bugrane épineuse est strictement sous avis médical.

  • En gélules :

L’avis d’un médecin ou de votre pharmacien est nécessaire pour éviter tout risque de surdosage.

  • En Teinture mère :

Pour cette préparation, la plante fraîche est à macérer dans de l’alcool pour obtenir la teinture.