Informations à propos de la souche homéopathique Ledum Palustre

Les propriétés thérapeutiques de la souche Ledum Palustre

Ledum Palustre désigne un médicament homéopathique contenant du lactose et du saccharose. Il indique particulièrement un arbuste appartenant à la famille des ericaceae (éricacées). Cette plante provient de la partie nord-ouest de l’Europe notamment en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Belgique. On peut également la trouver en Eurasie et en Amérique du Nord. Elle pousse abondamment et naturellement dans les bois marécageux et les tourbières. Elle peut atteindre une hauteur plus de 50 cm.  Il faut préciser que c’est une plante toxique à l’état naturel. Le Ledum Palustre peut aussi se nommer thé du labrador, lédon sauvage, romarin sauvage ou lédon des marais. Ce sont les rameaux (de feuilles fraîches) qui servent à l’élaboration de la souche homéopathique Ledum palustre. En période de floraison, c’est la plante entière séchée qui procure la teinture mère. Un médicament très utilisé en homéopathie contre les rhumatismes et en prévention des crises de goutte.

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Ledum Palustre : toutes les maladies qu’il traite

Le Ledum Palustre indique une souche homéopathique efficace en cas d’ecchymose, de coupure, de prurit au pied et d’acné rosacée. Il s’utilise pour éviter la couperose, la récidive d’une crise de goutte et le rhumatisme (avec articulations gonflées et chaudes). Il intervient dans les douleurs articulaires améliorées par le froid, les chevilles et les hématomes persistants.

Une souche homéopathique utile dans certains cas : acné, coup, goutte, douleur articulaire, peau sèche ou piqûre insecte. Il active la cicatrisation des blessures et soigne l’hypertrophie du nez qui se manifeste souvent chez les alcooliques. Le médicament homéopathique Ledum Palustre prévient et traite également les piqûres d’insectes notamment les moustiques ou les abeilles.

Les formes du médicament Ledum Palustre

La souche homéopathique Ledum Palustre peut convenir aux femmes enceintes ou en période de lactation. Elle n’engendre pas d’effets indésirables et il n’y a pas de contre-indication connue. Toutefois, il ne faut pas oublier que c’est un médicament à action limitée. Donc, il faut toujours demander conseil à un praticien ou à un pharmacien avant toute utilisation.

Voici les formes homéopathiques (Ledum Palustre) disponibles en pharmacie :

  • Doses globules et granules galéniques (des composés à base de saccharine et de lactose).
  • Triturations contenant du lactose seul et qui se présentent en poudre blanche.
  • Solutions hydro-alcooliques qui se définissent sous forme de TM (teintures mères), de gouttes buvables et d’ampoules.
  • Dilutions comprises entre 2 et 30 CH.
  • Pommades.

Pour alléger l’affection cutanée, 5 CH en 5 granules matin et soir (pendant 3 mois). En cas œil au beurre noir ou dans les ecchymoses, 5 CH en 5 granules toutes les heures. Pour prévenir la récidive de la crise de goutte, 15 CH : 1 à 2 doses/semaine (pendant 6 mois). 5 ou 7 CH, 5 granules toutes les 3 heures pour calmer les douleurs articulaires (pendant une semaine).

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide

Recevez gratuitement chaque jour et en avant première notre actualité santé 

Adresse e-mail non valide