Homeopathie

Phytolacca, la solution homéopathique contre les maux de gorge

La souche homéopathique de Phytolacca s’obtient à partir du raisin d’Amérique. Il s’agit d’une plante de la famille botanique des Phytolaccaceae et qui provient en grande partie du bassin méditerranéen et la partie Nord de l’Amérique.

Dans la nature, il est facile de reconnaître cette plante grâce à ses baies disposées en grappes. D’ailleurs, c’est ce qui est à l’origine de son appellation « raisin d’Amérique ». À maturité, ces baies affichent une coloration violette pourpre, presque noire. Les feuilles sont de forme ovale et sont assez grandes. Quant aux fleurs, elles sont de couleur vert blanchâtre. La période de floraison est comprise entre l’été et l’automne.

Au niveau de son identité chimique, le raisin d’Amérique renferme de nombreux composants bioactifs. On distingue, entre autres, des protéines, des oligoéléments, des sels minéraux et de la phytolaccine. Cette dernière est à l’origine de la toxicité de la plante. En effet, chez les êtres humains et chez certains mammifères, l’ingestion de cette plante provoque la mort. De ce fait, pour les usages médicinaux, surtout chez les femmes enceintes et allaitantes, seules les dilutions homéopathiques sont autorisées.

À quels problèmes de santé Phytolacca peut-il répondre ?

En homéopathie, ce médicament agit sur plusieurs sphères.

En oto-rhino-laryngologie :

Au niveau de la sphère ORL, la principale indication de ce remède homéopathique est l’angine rouge. Les principaux symptômes sont :

  • Amygdales de couleur rouge foncé
  • Douleurs et brûlures qui irradient vers le cou et les oreilles
  • Douleurs à la déglutition
  • Muqueuses sèches

Les autres indications sont les pharyngites, les laryngites ainsi que les inflammations de la parotide. Dans certains cas, ces troubles s’accompagnent de fièvre et d’états grippaux.

En rhumatologie :

Dans ce domaine, Phytolacca traite les douleurs musculaires, les douleurs articulaires et les douleurs osseuses.

Au niveau de la masse musculaire, il atténue les douleurs et les contractions. Il sert également à soulager les courbatures.

En ce qui concerne les douleurs nerveuses, ses indications sont les inflammations des nerfs comme les sciatiques.

Sur le plan osseux et articulaire, il améliore la situation en cas de douleurs lombaires, dorsales et de talalgies. Cette dernière désigne les douleurs qui surviennent au niveau des talons.

En gynécologie :

Chez les sujets féminins, ce remède est efficace dans le traitement du syndrome prémenstruel. Il soulage notamment la sensibilité et les congestions mammaires.

Ses autres indications sont les kystes au niveau des seins ainsi que les gerçures dues à l’allaitement.

Pour les affections de type Phytolacca, les modalités d’aggravation sont le froid, la nuit et les boissons chaudes. Les symptômes s’améliorent par le temps sec.

Comment le doser ?

  • Angine rouge : prendre jusqu’à 5 granules en 5 CH toutes les 2 heures, espacer les prises une fois les symptômes améliorés
  • Douleurs : prendre 3 à 5 granules le matin et le soir jusqu’à ce que les douleurs disparaissent

Pour les maux de gorge, les granules doivent faire effet 48 heures suivant leur administration. Le cas échéant, il faut se rapprocher d’un médecin.

Articles similaires