Huile essentielle de pruche

huile essentielle de pruche

Découvrons tous les bienfaits d’une exceptionnelle, généreuse et vertueuse huile essentielle. Un liquide fragmenté des rameaux et des aiguilles de l’arbre appelé « pruche » ou tsuga canadensis. Appartenant à la famille des abiétacées, cette plante peut aussi être nommée sapinette ou tsuga de Canada. L’huile essentielle de pruche améliore singulièrement l’état psychique, émotionnel et organique. Elle est très propice pour la santé, la joie de vivre et le bien-être. C’est un incitateur des corticoles, un parfait anti-inflammatoire, antidouleur et anti-infectieux. En fait, un stimulant général de la totalité de notre organisme.

Spécificités, composants et propriétés de l’huile essentielle de pruche

L’huile essentielle de pruche a une forte capacité analgésique, expectorante, revitalisante, tonifiante nerveuse, équilibrante, réconfortante, sédative et mucolytique. Elle partage également des propriétés antispasmodiques bronchiques, décongestionnantes et oxygénantes respiratoires.

Les principes actifs contenus dans cette huile sont : le cétate de bornyle, le camphène, α-pinène et les esters monoterpéniques. Ces éléments viennent notamment complémenter et renforcer différents traitements.

Indications médicinales et valeurs de l’huile essentielle de pruche

Par ses effets apaisants et toniques, Cette huile essentielle assure un vrai confort de vie. Elle intervient dans l’amélioration de la qualité du sommeil, traite les déprimes et optimise le lâcher-prise. Elle allège les gênes ORL (toux spasmodique, bronchite, grippe, rhume, spasmophilie) et soigne les troubles dermatologiques (mycose, couperose).

Cette huile essentielle stimule, optimise et améliore la réponse immunitaire. En effet, elle élimine la fatigue physique et protège l’organisme contre les épidémies, les infections bactériennes ou virales. Elle intervient également pour atténuer les douleurs de l’articulation et des muscles comme l’arthrose et l’arthrite.

Les différentes applications et usages de l’huile essentielle de pruche

Cette huile essentielle s’utilise en diffusion pour chasser les insectes et les mauvaises odeurs. Cette propagation d’odeur aérienne est aussi très efficiente en cas de convalescence.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé

Recevez chaque semaine et en avant première notre actualité santé : actualités médicales, conseils santé, innovations scientifiques, dossiers complets directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez c est gratuit. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

L’huile essentielle de pruche diluée dans l’huile de menthe poivrée peut soulager les hémorroïdes. En massage, ce mélange adoucit les varices et les cellulites (en friction). Par voie orale, l’association de quelques gouttes avec du miel permet de calmer les maux de tête.

Elle peut être appliquée sur le front, les poignets, le plexus solaire, le thorax ou la nuque.

L’huile essentielle de pruche et ses éventuels effets secondaires

Quelques bonnes habitudes à prendre en considération pour bien utiliser l’huile essentielle de pruche. Il faut principalement éviter :

  • Le contact avec les yeux,
  • L’exposition au soleil (notamment les parties traitées),
  • Le stockage de l’huile dans un endroit accessible à la lumière, à la chaleur et aux enfants,
  • Le traitement sur une durée prolongée,
  • L’utilisation à l’état pur de cette huile, car elle peut être irritante pour la peau.

En termes d’application et d’usage de cette huile, certaines personnes sont limitées et doivent discuter avec un médecin. C’est-à-dire, les enfants, les femmes enceintes et les mamans allaitantes. Avant de l’utiliser, ces individus ont besoin d’une recommandation médicale.