Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Gorge serrée: pourquoi avez-vous parfois cette sensation?

Voyons ensemble les causes possibles de la gorge serrée et les différentes façons de la traiter. Nous aborderons également les symptômes associés à cette sensation et les moments où il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé.

Marie Desange

La sensation d’avoir la gorge serrée peut être désagréable et inquiétante. Elle peut être causée par plusieurs facteurs, allant des problèmes gastro-intestinaux à l’anxiété. Voyons ensemble les causes possibles de la gorge serrée et les différentes façons de la traiter. Nous aborderons également les symptômes associés à cette sensation et les moments où il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé.

Symptômes de la gorge serrée

La sensation de gorge serrée s’accompagne souvent d’autres symptômes qui peuvent aider à déterminer la cause sous-jacente. Ces symptômes peuvent varier en intensité et en fréquence, et ils peuvent apparaître à des moments spécifiques ou de manière plus générale.

Certains des symptômes que vous pourriez ressentir en plus de la gorge serrée comprennent :

  • Une boule dans la gorge
  • Des difficultés à avaler ou une envie excessive de déglutir
  • Le besoin fréquent de se racler la gorge
  • La sensation que la gorge est enflée ou « fermée »
  • Des douleurs ou une sensation de brûlure dans la gorge

Si vous ressentez également des symptômes d’une réaction allergique sévère, tels que des difficultés respiratoires, des éruptions cutanées ou des démangeaisons, une peau pâle ou une décoloration bleue de la peau, il est important de consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Causes de la gorge serrée

La gorge serrée peut avoir différentes causes, allant des affections bénignes aux situations d’urgence. Voici quelques-unes des causes possibles :

Reflux gastro-œsophagien (RGO)

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une affection courante qui se produit lorsque l’acide de l’estomac remonte dans l’œsophage, voire jusqu’à l’arrière de la gorge. Cela peut endommager les tissus de l’œsophage et de la gorge, entraînant des symptômes tels que des brûlures d’estomac, un mal de gorge, une toux et, dans certains cas, une sensation de gorge serrée. Le RGO peut être traité avec des médicaments et des changements de mode de vie.

Anxiété

Les troubles anxieux peuvent provoquer des crises de panique, qui se manifestent par une anxiété et une peur intenses, accompagnées d’une accélération du rythme cardiaque et d’une respiration rapide et superficielle. Ces épisodes de respiration rapide peuvent assécher la gorge et provoquer une sensation de gorge serrée, ainsi que d’autres symptômes tels que des étourdissements, une sensation de manque d’air, une transpiration excessive et des frissons. Les attaques de panique, bien qu’effrayantes, ne sont généralement pas une urgence médicale et peuvent être traitées avec des thérapies et des médicaments appropriés.

Réaction allergique

Une réaction allergique sévère, appelée anaphylaxie, peut provoquer un gonflement dangereux de la gorge, obstruant les voies respiratoires et empêchant la déglutition et la respiration normales. Cela peut être dû à des allergies aux piqûres d’insectes, à certains aliments et médicaments, ou au latex. Bien que les allergies à ces substances soient courantes, l’anaphylaxie est rare. Une réaction anaphylactique nécessite une intervention médicale immédiate, y compris l’administration d’épinéphrine.

Amygdalite

La gorge serrée peut être causée par une amygdalite, une inflammation des amygdales (généralement les amygdales palatines) qui est une affection extrêmement courante. Les amygdales linguales, situées dans la gorge sous les amygdales palatines, peuvent également devenir enflées et enflammées, bien que cela soit moins fréquent. Les symptômes de l’amygdalite comprennent un mal de gorge, une gorge rouge et des difficultés à avaler. Dans de rares cas, lorsque les amygdales deviennent très volumineuses, vous pouvez ressentir une sensation de gorge serrée ou avoir des difficultés à respirer.

Goitre

Un goitre est une hypertrophie bénigne de la glande thyroïde. Lorsque la thyroïde devient trop grosse, elle peut comprimer la trachée et/ou l’œsophage, entraînant des problèmes de respiration, de déglutition et une sensation de gorge serrée. Le traitement du goitre dépend de sa cause sous-jacente et peut inclure des suppléments d’iode, des hormones thyroïdiennes ou une intervention chirurgicale.

Dysphonie par tension musculaire (DTM)

La dysphonie par tension musculaire (DTM) est une affection dans laquelle les muscles entourant le larynx (la boîte vocale) deviennent si tendus qu’ils ne fonctionnent pas correctement. Les symptômes de la DTM comprennent une voix rauque, une tension vocale, un cou douloureux et sensible, une sensation de boule dans la gorge et le besoin fréquent de se racler la gorge. La DTM peut être traitée par des séances de rééducation vocale et, dans certains cas, par des injections de botox pour détendre les spasmes musculaires.

Quand consulter un professionnel de la santé

Même si la sensation de gorge serrée ne compromet pas toujours votre capacité à respirer ou à avaler, il est important de consulter un professionnel de la santé pour évaluer la cause sous-jacente. Dans certains cas, une gorge serrée non traitée, telle qu’une angine streptococcique, peut entraîner des problèmes rénaux et cardiaques.

Si vous avez un risque d’anaphylaxie et que vous utilisez un auto-injecteur d’épinéphrine, il est important de composer immédiatement le 911 ou de vous rendre aux urgences même après avoir utilisé l’auto-injecteur, car un traitement supplémentaire est souvent nécessaire. Il est possible de rechuter en anaphylaxie, même des heures après la disparition des symptômes initiaux.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic précis des troubles causant la sensation de gorge serrée repose sur vos symptômes et votre historique médical personnel. Votre professionnel de la santé voudra savoir comment et quand vous ressentez les symptômes, afin de déterminer les déclencheurs potentiels.

Un examen physique et plusieurs tests peuvent être utilisés pour diagnostiquer les affections pouvant causer la gorge serrée, tels que :

L’endoscopie œsogastroduodénale, qui examine le tractus gastro-intestinal supérieur à l’aide d’une sonde flexible insérée par la bouche dans la gorge.

Des tests d’infection, tels que des cultures de gorge, un test rapide pour le streptocoque ou un test de détection de la mononucléose.

Des tests sanguins ou cutanés pour les allergies.

Des tests sanguins pour vérifier les taux d’hormones thyroïdiennes.

Des échographies ou d’autres examens d’imagerie pour observer les structures de la gorge et du cou.

La laryngoscopie par fibroscopie, qui examine le larynx à l’aide d’une sonde rigide insérée par la bouche dans la gorge.

Certains troubles, tels que les troubles anxieux et la DTM, ne peuvent pas être diagnostiqués par des tests spécifiques. Ils sont diagnostiqués en tenant compte attentivement de vos symptômes et de votre historique médical, et en éliminant d’autres affections similaires pouvant causer vos symptômes.

Le traitement de la gorge serrée dépend de sa cause. Certains traitements sont simples et se basent sur des médicaments et des changements de mode de vie, tandis que d’autres peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

 

Perspectives

Une fois que la cause sous-jacente de la gorge serrée a été identifiée et traitée, les symptômes devraient s’améliorer ou disparaître complètement. Bien que toutes les causes de gorge serrée ne puissent pas être facilement prévenues, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour réduire votre risque de récidive :

Si vous avez été diagnostiqué avec l’une des affections connues pour provoquer une gorge serrée, travaillez avec un professionnel de la santé qualifié pour élaborer un bon plan de traitement et suivez-le.

Si vous êtes allergique et risquez de faire une réaction anaphylactique, parlez-en à votre professionnel de la santé afin de savoir si vous devez avoir de l’épinéphrine sur vous en tout temps.

Lavez-vous les mains régulièrement et évitez les personnes malades pour prévenir les infections de la gorge. Dormez suffisamment et faites de l’exercice pour renforcer votre système immunitaire.

Soyez attentif aux déclencheurs potentiels tels que les allergies ou les aliments qui provoquent vos symptômes afin de les éviter à l’avenir.

Si vous souffrez d’anxiété, identifiez les déclencheurs potentiels ainsi que les méthodes qui soulagent vos symptômes. Pratiquez des techniques de respiration profonde et envisagez de rejoindre des groupes de soutien.

Si vous avez des reflux acides, évitez de vous allonger à plat et surélevez votre tête pendant le sommeil. Évitez de trop manger et optez plutôt pour de plus petits repas plus fréquents.

Protégez votre voix en évitant de l’utiliser de manière excessive ou excessive.

La sensation de gorge serrée peut être causée par divers facteurs, allant des affections courantes aux urgences médicales. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour évaluer la cause sous-jacente et obtenir un traitement approprié. En suivant les mesures préventives appropriées, vous pouvez réduire votre risque de récidive et améliorer votre qualité de vie.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi