Gastro-entérite : Que manger ?

La gastro-entérite est une maladie inconfortable, mais malheureusement courante, qui provoque des troubles intestinaux. Elle peut être due à différentes causes, notamment une infection virale ou une contamination alimentaire. Les symptômes peuvent inclure des nausées, des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales.

Si vous vous sentez mal à cause d’une gastro-entérite, il est important de suivre attentivement les instructions de votre médecin, notamment en ce qui concerne les recommandations diététiques ! Dans cet article, nous allons examiner de près les aliments à consommer en cas de gastro-entérite et ceux à éviter pendant que votre système digestif se rétablit. Lisez la suite pour obtenir des conseils sur la meilleure façon de vous nourrir pendant votre convalescence !

Une base importante à mentionner : Hydratez-vous !

La déshydratation est un problème très réel lorsqu’il s’agit de gastro-entérite, c’est pourquoi il est toujours important de boire beaucoup de liquide si vous avez contracté la maladie. Cela vous aidera non seulement à maintenir votre corps hydraté, mais aussi à évacuer plus rapidement le virus de votre organisme et à soulager les symptômes associés.

Rester correctement hydraté est l’une des armes les plus efficaces contre la gastro-entérite. En fait, de nombreux médecins recommandent de boire plus que ce dont vous pensez avoir besoin pour rester en bonne santé pendant cette période. Ainsi, pour ceux qui pensent avoir contracté une gastro-entérite, veillez à ne pas lésiner sur la consommation de liquides – autant que possible !

Les aliments à privilégier en cas de gastro-entérite :

Dans cette section, nous discutons en détail des aliments qui conviennent le mieux aux personnes souffrant de gastro-entérite :

  • Féculents bien cuits :

Les féculents bien cuits peuvent constituer l’un des meilleurs traitements des symptômes associés à la gastro-entérite. Souvent, lorsqu’une personne souffre de ce type d’infection, elle est incapable de garder la nourriture. En mangeant ces féculents, le corps est capable d’absorber lentement les nutriments nécessaires à son rétablissement.

De plus, grâce à la teneur élevée en fibres de ces féculents bien cuits, les crampes d’estomac et les gonflements peuvent être soulagés en absorbant l’excès d’eau qui s’est accumulé dans la paroi de l’estomac. La consommation de féculents sains aidera une personne à traverser cette période difficile avec moins de symptômes douloureux et un rétablissement plus rapide.

  • Viandes maigres grillées :

La consommation de viandes maigres grillées peut être un moyen efficace de soulager les symptômes de la gastro-entérite, une affection causée par une inflammation de l’estomac et des intestins. Les viandes maigres grillées apportent à notre organisme des minéraux essentiels comme le fer, le magnésium et le zinc, ainsi que des vitamines telles que les vitamines A et B-12. Les protéines contenues dans la viande aident à la récupération musculaire, ce qui peut atténuer les crampes abdominales et les douleurs associées à la gastro-entérite.

De plus, la forte teneur en eau de ces viandes nous maintient hydratés tout en aidant le corps à rétablir l’équilibre électrolytique, ce qui peut entraîner une diminution des nausées et des vomissements. La cuisson de ces viandes sur le gril permet de lutter contre les bactéries potentielles qui peuvent s’attarder dans le tube digestif, tout en veillant à ce qu’elles soient faciles à digérer.

  • Les bananes :

Les bananes regorgent de vitamines et de minéraux essentiels, ce qui en fait un remède efficace pour traiter des affections comme la gastro-entérite. Manger une banane aide à restaurer les électrolytes épuisés, ce qui permet de calmer les maux d’estomac associés à cette affection. Les bananes contiennent également des probiotiques, qui aident à réduire l’inflammation et agissent comme un antiacide naturel, soulageant ainsi les crampes abdominales.

Manger une banane avec de l’eau tiède peut soulager les nausées et les vomissements. Enfin, les bananes contiennent aussi de la pectine, un type de fibre soluble capable d’absorber les toxines des intestins, ce qui aide à faire disparaître les symptômes liés à la gastro-entérite.

  • Les poissons maigres :

La consommation de poisson maigre cuit à la vapeur ou bouilli peut être un moyen efficace de soulager les symptômes de la gastro-entérite. Comme ce mode de préparation conserve la plupart des vitamines et minéraux essentiels du poisson, il peut fournir des nutriments essentiels pour accélérer la guérison. En outre, le poisson maigre cuit à la vapeur ou bouilli est plus facile à digérer et a une teneur élevée en protéines qui peuvent aider à régénérer la muqueuse intestinale endommagée sans stresser davantage l’estomac et les intestins. Ainsi, ces deux modes de cuisson apportent à la fois des avantages nutritionnels et un soulagement des symptômes inconfortables.

  • Les produits laitiers fermentés au bifidus :

Les produits laitiers fermentés au bifidus sont étonnamment bénéfiques lorsqu’il s’agit de soulager les symptômes de la gastro-entérite. Les probiotiques, ou « bonnes » bactéries, présents dans des produits tels que le kéfir, le yaourt et le kombucha peuvent contribuer à améliorer la fonction gastro-intestinale et à réduire les symptômes de la gastro-entérite tels que les nausées, les vomissements et les douleurs abdominales. Il a été constaté que leurs propriétés anti-inflammatoires ont un impact favorable sur le processus de digestion, tandis que les probiotiques naturels peuvent aider à rétablir l’équilibre du contenu microbien de votre intestin.

  • Les légumes et fruits cuits :

Au cours d’un épisode de gastro-entérite, il est important de maintenir un régime alimentaire équilibré comportant de nombreuses sources nutritives de calories et d’hydratation. La consommation de fruits et de légumes cuits peut être bénéfique pour ceux qui souhaitent éviter l’inconfort abdominal supplémentaire lié à la consommation de produits crus.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les féculents natures cuits tels que les pommes de terre sont faciles à digérer et contiennent également des nutriments importants pour la récupération et l’hydratation comme les glucides. De plus, des légumes en purée ou très légèrement cuits (comme les carottes) peuvent donner un coup de pouce supplémentaire lors de la récupération d’un estomac dérangé par une gastro-entérite.

La consommation de fruits sous forme de smoothie ou de purée est aussi recommandée ; ces fruits doivent être chauffés au préalable pour ne pas aggraver les symptômes. Une alimentation équilibrée reste essentielle pendant la convalescence d’une gastro-entérite. Veillez à consommer vos portions quotidiennes de légumes grillés et de desserts chauds à base de fruits pour vous assurer que vous restez en bonne santé pendant cette période.

Rappel : les aliments à éviter en cas de gastro-entérite.

La gastro-entérite peut être une affection inconfortable et parfois grave. Il est donc essentiel de faire des choix alimentaires qui favorisent la guérison. Certains aliments sont à éviter en cas de gastro-entérite, comme :

  • Les produits laitiers, qui sont difficiles à décomposer pour le système digestif.
  • Les aliments gras ou frits, qui sont plus difficiles à digérer.
  • Les aliments transformés, y compris les édulcorants artificiels et les additifs qui peuvent irriter le système digestif.
  • Les aliments épicés, y compris les sauces piquantes ou les piments.
  • L’alcool et la caféine, qui provoquent tous deux une déshydratation.
  • Les boissons gazeuses, qui peuvent déshydrater et irriter la paroi de l’estomac.
  • Les aliments riches en fibres, comme les noix, les graines et les céréales complètes, qui peuvent aggraver l’inflammation intestinale.

Faire attention à ce que vous mangez pendant les épisodes de gastro-entérite peut aider à minimiser l’inconfort et à accélérer le temps de récupération.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.