D’où vient la souche homéopathique du Nitricum acidum ?

Nitricum acidum, un remède homéopathique soignant la dépression

L’homéopathie est une méthode thérapeutique. Elle consiste à donner au malade une substance à dose infinitésimale. La substance peut provoquer chez une personne en bonne santé des symptômes comparables à ceux du patient. Elle préconise ainsi la loi de la similitude.

L’origine des médicaments homéopathiques est très diverse. Ils peuvent être d’origine minérale, animale mais également végétal.

Nitricum acidum est issue de la dilution homéopathique de l’acide nitrique officinal de formule chimique HNO3. C’est un liquide incolore miscible à l’eau. Il est classé parmi les acides forts. Il peut ainsi entraîner de graves brûlures sur la peau. Son inhalation est nocive.

On peut l’observer sous différentes formes. Comme des granules, des doses, des gouttes, des ampoules buvables, des triturations et des suppositoires.

Dans quel cas doit-on l’utiliser ?

Nitricum acidum est utile en cas d’ulcération. L’ulcération peut être à sécrétion corrosive et saignante au moindre contact. A citer le contact au niveau de la peau, des muqueuses ou des orifices. La douleur caractéristique est une sensation vive d’écharde.

C’est aussi nécessaire en cas d’excroissances cutanées de type polype, verrues suintant et saignant.  Les patients intolérants au moindre dérangement et très irritables en ont besoin. Comme manifestation, il y a la dépression anxieuse des personnes fatiguées, amaigries, hypersensibles aux secousses et au bruit.

Comment utilise-t-on le remède homéopathique Nitricum acidum ?

Le dosage varie selon les maux à soigner. Les compositions ne sont pas similaires. Les doses globules et les granules sont à base de saccharose et de lactose. Alors que la seule composition des triturations en poudre orale est le lactose. Tandis que les restes sont des solutions hydro-alcooliques. A citer les ampoules, les gouttes buvables et les teintures mères.

On doit le prendre en dehors des repas, du café, du tabac ou encore de la menthe.

Nitricum acidum se prend à basse dilution si c’est pour soigner les excroissances ou les ulcérations. Comme posologie, prendre 3 à 5 granules 3 fois par jour pendant la durée de l’affection. C’est-à-dire 5 CH à 9 CH. Avant son utilisation en ces cas, il faut d’abord aller consulter son médecin traitant. C’est pour s’assurer du caractère bénin de l’affection.

C’est un remède qui se prend en dilution haute pour les personnes correspondant à sa description générale. C’est-à-dire les gens affectés par la dépression, l’anxiété, l’irritabilité, l’hypersensibilité et d’autres troubles similaires. 15 CH à 30CH est la dose correspondante. Il faut en prendre une dose le dimanche tous les 15 jours. On doit alterner sa prise avec un autre remède d’action générale. Pour garantir une prise en charge optimale, ces personnes doivent avoir des psychothérapeutes.

Comme mode de consommation, il faut  laisser fondre les doses et les granules sous la langue. Ces  formes peuvent être également dissoutes dans un peu d’eau. C’est pour faciliter sa prise par les nourrissons. Ainsi, Nitricum acidum est un remède homéopathique utilisable au cours de la grossesse et de l’allaitement.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide