Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Le saviez vous ?

Devriez-vous rincer le riz avant de le cuire?

Voici les arguments pour et contre le rinçage du riz avant la cuisson, ainsi que les effets sur la texture, la sécurité alimentaire et la teneur en nutriments du riz.

Le riz est un aliment de base facile à préparer et une partie essentielle de nombreux régimes alimentaires dans le monde. Mais avant de jeter votre riz dans une casserole d’eau, est-il préférable de le rincer d’abord ? Les débats sur le fait de savoir si vous devriez rincer votre riz avant de le cuire sont devenus populaires en ligne, et certains experts affirment qu’il peut y avoir certains avantages à cette pratique. Voici les arguments pour et contre le rinçage du riz avant la cuisson, ainsi que les effets sur la texture, la sécurité alimentaire et la teneur en nutriments du riz.

Pourquoi certains recommandent de rincer le riz

Avantages culinaires du rinçage du riz

Certains affirment que le rinçage du riz peut améliorer la texture du riz cuit en éliminant l’excès d’amidon de surface. Le rinçage du riz avant la cuisson permet de réduire l’amidon de surface, ce qui donne au riz une texture plus légère et moins collante. En réduisant l’amidon de surface, les grains de riz sont moins susceptibles de coller les uns aux autres, ce qui donne un résultat moins grumeleux. Donc, si vous préférez un riz plus léger et moins collant, le rinçage du riz avant la cuisson pourrait être bénéfique.

Avantages en termes de sécurité alimentaire

Outre son application culinaire, il y a une autre raison pour laquelle vous pourriez vouloir rincer le riz : cela peut le rendre plus sûr à manger. Le rinçage du riz peut aider à éliminer les matériaux indésirables, tels que les débris ou les petites pierres, qui pourraient se retrouver dans le riz. Le rinçage du riz peut également éliminer certains microplastiques provenant de l’emballage alimentaire. Une étude de 2021 publiée dans le Journal of Hazardous Materials a révélé que le rinçage du riz avant la cuisson réduisait la contamination par les plastiques de 20 à 40%.

De plus, il existe des preuves limitées indiquant que le nettoyage du riz commercial peut réduire sa concentration en arsenic. L’arsenic se trouve naturellement dans le sol et l’eau et est considéré comme toxique. Une revue de 2023 a noté que la Food and Drug Administration (FDA) rapporte que les concentrations d’arsenic inorganique sont en moyenne d’environ 92 parties par milliard (ppb) pour le riz blanc et de 154 ppb pour le riz brun. Cependant, il est important de noter que les organisations de santé nationales et mondiales surveillent le riz (et d’autres aliments) pour s’assurer que les niveaux d’arsenic sont généralement sûrs, il n’est donc pas strictement nécessaire de le laver.
Donc, si vous souhaitez éliminer les débris indésirables et potentiellement réduire la contamination par les plastiques et l’arsenic, le rinçage du riz avant la cuisson pourrait être une option à considérer.

Les inconvénients du rinçage du riz

Bien que le rinçage du riz puisse améliorer sa texture et éliminer les matériaux indésirables, il est important de ne pas laisser les grains tremper trop longtemps. Rincer ou faire tremper le riz à plusieurs reprises pendant de longues périodes peut en fait éliminer certains de ses nutriments.

Par exemple, le rinçage du riz peut éliminer une petite quantité de l’amidon résistant, un type de fibres bénéfiques associé à une meilleure fonction intestinale et à des niveaux de sucre dans le sang plus stables. Cependant, il est possible d’augmenter cette teneur en amidon résistant en réfrigérant le riz.
Le rinçage du riz peut également réduire les nutriments tels que le fer ou les vitamines B hydrosolubles, notamment l’acide folique, la niacine et la thiamine. En fait, la cuisson du riz dans une quantité excessive d’eau – une méthode utilisée pour réduire l’arsenic – peut réduire les niveaux de ces nutriments de 50 à 70%. Donc, si vous êtes préoccupé par l’apport suffisant de ces nutriments dans votre alimentation, vous voudrez peut-être éviter de rincer le riz.

Autres bonnes pratiques pour la cuisson du riz

Indépendamment de la décision de rincer le riz avant de le cuire, il existe d’autres habitudes à prendre en compte pour préparer du riz sain et savoureux.

Pour limiter l’exposition à l’arsenic, il est préférable de ne pas manger du riz, qu’il soit rincé ou non, trop souvent. Manger fréquemment du riz pour plusieurs repas par jour peut être malsain, en particulier pour les nourrissons et les enfants, dont le corps peut être plus sensible à une surexposition à l’arsenic.
Vous pouvez également limiter votre exposition en achetant des variétés de riz contenant moins d’arsenic. Selon les données de Consumer Reports de 2014, le riz basmati blanc cultivé en Californie, en Inde ou au Pakistan, ainsi que le riz sushi américain, sont les choix les plus sûrs.

Lorsque vous incluez du riz dans votre alimentation, essayez différentes méthodes de préparation. Si vous avez l’habitude de simplement faire bouillir les grains dans de l’eau, essayez de substituer un bouillon d’os faible en sodium pour plus de saveur et de protéines.

N’oubliez pas non plus que le riz peut jouer un rôle plus important dans les repas. Pour plus de variété alimentaire, vous pouvez essayer de préparer des bols de céréales ou du risotto, ou utiliser des variétés de riz à grains courts, moyens et longs pour changer votre routine habituelle de riz.
Et pour augmenter l’aspect santé de vos plats de riz, choisissez occasionnellement du riz brun à grains entiers. Le riz brun contient plus de fibres et de protéines que le riz blanc, en plus d’être un choix nutritif.

En fin de compte, la décision de rincer le riz avant de le cuire dépend de vos préférences personnelles et de vos préoccupations en matière de sécurité alimentaire et de nutriments. Le rinçage du riz peut améliorer sa texture et éliminer les matériaux indésirables, mais il peut également réduire certains nutriments. Il est important de peser les avantages et les inconvénients avant de décider de rincer ou non votre riz.

Si vous choisissez de rincer votre riz, assurez-vous de ne pas le laisser tremper trop longtemps pour éviter de perdre des nutriments importants. Et rappelez-vous que le rinçage du riz n’est pas strictement nécessaire du point de vue de la sécurité alimentaire, car les organismes de santé surveillent les niveaux d’arsenic dans le riz et d’autres aliments.

En fin de compte, la clé d’une alimentation saine et équilibrée est de varier votre consommation de céréales et de choisir des options nutritives adaptées à vos besoins individuels.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi