Des bruits respiratoires anormaux dans vos poumons? Symptômes et causes possibles

Nous allons examiner ici les différents types de bruits respiratoires adventices et les conditions de santé qui peuvent les provoquer.

Les bruits respiratoires anormaux, également connus sous le nom de bruits respiratoires adventices, sont des sons inhabituels résultant d’un flux d’air anormal à travers les poumons. Ces bruits peuvent être dus à des conditions telles que l’asthme, la pneumonie ou la bronchite. Ils peuvent être entendus par les individus eux-mêmes ou découverts par un médecin lors de l’auscultation du thorax à l’aide d’un stéthoscope.

Nous allons examiner ici les différents types de bruits respiratoires adventices et les conditions de santé qui peuvent les provoquer. Nous expliquerons également quand il est nécessaire de consulter un médecin.

Les différents types de bruits respiratoires adventices

Les bruits respiratoires adventices sont des sons anormaux qui dépassent ceux des bruits respiratoires normaux. Ils peuvent être continus ou intermittents et inclure des crépitements, des ronchi et des sifflements.

Les crépitements

Les crépitements sont des bruits légers de bulles, de clics ou de cliquetis dans les poumons. Ils se produisent lorsque l’individu inspire et que les petites voies respiratoires s’ouvrent. Les crépitements peuvent être entendus par un médecin lors de l’auscultation des poumons.

Les crépitements peuvent être classés en crépitements grossiers ou fins, en fonction de la taille de l’ouverture des voies respiratoires. Les crépitements fins sont plus aigus et sont produits par des voies respiratoires plus petites.

Les ronchi

Les ronchi ressemblent à des ronflements. Ils se produisent lorsque quelque chose bloque les voies respiratoires ou lorsque le flux d’air devient turbulent en passant par les grandes voies respiratoires. Ce son peut se produire à l’expiration, à l’inspiration et à l’expiration, mais jamais uniquement à l’inspiration.

Les sifflements

Les sifflements sont des sons aigus. Ils sont causés par le passage de l’air à travers des voies respiratoires étroites et rétrécies. Comme les ronchi, ce son peut se produire à l’expiration, à l’inspiration et à l’expiration, mais jamais uniquement à l’inspiration.

Le stridor

Le stridor est un son similaire à un sifflement. Il est généralement causé par un blocage du flux d’air dans la trachée ou à l’arrière de la gorge. Contrairement aux sifflements, le stridor se produit pendant l’inspiration et est limité aux voies respiratoires supérieures.

Les frottements

Les frottements se produisent lorsque les couches protectrices du tissu pleural, qui recouvrent les poumons et la paroi interne de la cage thoracique, s’irritent et frottent l’une contre l’autre. Les frottements sont généralement plus forts que les autres bruits respiratoires adventices car ils se produisent sur la paroi thoracique. Ils se produisent à la fois à l’inspiration et à l’expiration.

Les conditions de santé pouvant causer des bruits respiratoires adventices

Les bruits respiratoires adventices peuvent être causés par différentes conditions de santé, notamment :

La pneumonie

La pneumonie est une infection des poumons causée par des virus, des bactéries ou des champignons. L’infection provoque l’accumulation de pus ou de liquide dans les alvéoles pulmonaires.

Les symptômes de la pneumonie comprennent de la fièvre, une toux productive, des douleurs thoraciques, un essoufflement, des frissons, des vomissements, des nausées et de la diarrhée. Le traitement de la pneumonie dépend de l’agent pathogène responsable de l’infection. Les pneumonies bactériennes peuvent être traitées par des antibiotiques, tandis que les pneumonies virales nécessitent des antiviraux.

L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque, également appelée insuffisance cardiaque congestive, se produit lorsque le cœur ne pompe pas suffisamment de sang pour répondre aux besoins du corps. Les symptômes de l’insuffisance cardiaque comprennent l’essoufflement, les sifflements ou la toux persistante, l’augmentation du rythme cardiaque, la fatigue, la perte d’appétit, les gonflements dans les jambes, les pieds ou les chevilles, les nausées et la confusion.

Le traitement de l’insuffisance cardiaque peut inclure des médicaments, des changements de mode de vie, des dispositifs médicaux et des interventions chirurgicales.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)

La BPCO est un groupe de maladies pulmonaires, dont l’emphysème et la bronchite chronique. Elle provoque des problèmes de circulation de l’air dans les poumons et des problèmes respiratoires. Les symptômes de la BPCO comprennent des sifflements ou une toux fréquente, une production excessive de mucus, un essoufflement et des difficultés à prendre une profonde inspiration.

Le traitement de la BPCO peut inclure des médicaments, l’arrêt du tabac, la réhabilitation pulmonaire, l’évitement des polluants atmosphériques et des infections pulmonaires, ainsi que l’oxygénothérapie.

La bronchite

La bronchite est une inflammation des bronches, les voies respiratoires qui conduisent l’air aux poumons. Il existe deux types de bronchite : aiguë et chronique. Les symptômes de la bronchite comprennent une toux productive, un essoufflement, des sifflements, une légère fièvre et une sensation de serrement dans la poitrine.

Le traitement de la bronchite peut inclure du repos, l’utilisation d’un humidificateur, une hydratation adéquate et l’utilisation d’antipyrétiques pour traiter la fièvre. Les personnes souffrant de sifflements peuvent bénéficier de médicaments inhalés.

Comment identifier les bruits respiratoires adventices

Si vous souhaitez écouter vos bruits respiratoires, asseyez-vous dans une pièce calme sans autres bruits qui pourraient les masquer. Prenez de grandes respirations pour que la personne qui écoute puisse entendre d’éventuels bruits inhabituels.

Commencez par écouter l’avant et le haut du thorax, puis descendez jusqu’à ce que vous n’entendiez plus de bruit respiratoire. Ensuite, écoutez l’arrière du thorax, en commençant par le haut et en descendant jusqu’à ce que vous n’entendiez plus de bruit respiratoire.

Lors de cette auscultation, soyez attentif à la qualité, à l’intensité et à la présence de bruits respiratoires adventices. Comparez également les bruits respiratoires des deux côtés du thorax. Si vous remarquez une décoloration bleutée de la peau, consultez un médecin, car cela peut être un signe de mauvaise oxygénation des tissus. De même, si vous avez des difficultés respiratoires sévères, un élargissement des narines ou un essoufflement, consultez un médecin.

Les bruits respiratoires adventices sont des sons anormaux qui peuvent être entendus lors de la respiration. Ils peuvent être dus à différentes conditions de santé, notamment la pneumonie, l’insuffisance cardiaque, la BPCO et la bronchite. Il est important de consulter un médecin si vous observez des signes de mauvaise oxygénation des tissus, des difficultés respiratoires sévères ou des bruits respiratoires anormaux persistants. L’auscultation des bruits respiratoires peut aider à identifier les problèmes potentiels dans le système respiratoire.

5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi
Francois Lehn