Définition du médicament homéopathique Calcarea Sulfurica

le Calcarea Sulfurica pour l’otite et la rhinopharyngite

Calcarea sulfurica présente une solution homéopathique préparée au travers le sulfate de calcium. Une substance qu’on peut aussi appeler : plâtre, sulfate de chaux ou fleur de gypse. La dilution de ce sel se fait selon la méthode hahnemannienne (les travaux de Hahnemann). En homéopathie, il fait partie de ce qu’on appelle « les 12 sels de Schussler ». Selon les découvertes de ce médecin allemand, le déficit (de l’un ou plusieurs) de 12 minéraux peut entraîner des maladies. Par ailleurs, ces maladies se soignent par la prise de ces mêmes constitutifs (en quantité infinitésimale). Le Calcium/Calcarea sulfurica prend un rôle majeur dans le renforcement ou le développement des dents et des os. Un remède homéopathique également indiqué dans de nombreux domaines de la médecine.

Le Calcarea Sulfurica, ses qualités et ses bienfaits thérapeutiques

Calcarea sulfurica prend tout particulièrement en charge les inflammations avec suppurations, que celles-ci soient dentaires, cutanées, ophtalmiques ou autres. Une solution homéopathique indiquée en situation de pathologies pulmonaires et ORL accompagnées d’écoulements, de la conjonctivite, d’abcès dentaire ou de la gingivite. En effet, ce remède d’action limitée peut intervenir dans de multiples cas : bronchite, sinusite, fièvre, rhinite purulente ou chronique. Il s’utilise notamment en cas de suppurations cutanées (indolores et prolongées) ou d’abcès dans la région de l’anus.

Le Calcarea Sulfurica permet de solutionner les problèmes liés à la peau comme le sycosis, l’acné, les furoncles et l’eczéma.  C’est une médication satellite préconisée en association avec Hepar Sulfur, dans toutes les formes de dermatoses (suppurantes et suintantes). Elle favorise l’obtention d’une peau totalement saine et soigne les impétigos, les éruptions herpétiques, les acnés ou les pustules. Cette souche homéopathique permet également de traiter les plaies suppurantes en activant le processus de guérison.

Dosage et fréquence d’usage du Calcarea Sulfurica

Voici les différentes facettes du Calcarea Sulfurica :

  • En soins dermatologiques, ce remède se prend en 3 granules, une à trois fois par jour.
  • En traitement de conjonctivite ou de rhinite avec écoulement jaunâtre ne présentant aucune inflammation ni douleur. Dans ce cas, vous avez besoin de prendre 12 CH, 5 granules par jour.
  • Pour traiter les maladies souvent difficiles à soulager comme la gingivite et l’abcès dentaire, 3 granules de 5 CH. Les prises doivent se faire 2 à 3 fois par jour. Le Calcarea Sulfurica maîtrise facilement les déboires bucco-dentaires.
  • En cas de problèmes oto-rhino-laryngologie et les troubles ORL sans fièvre, 12 CH, à raison de 3 granules 2 fois/ jour.
  • Face à la conjonctive ou à l’inflammation de la cornée (kératite), 9 CH ou 18 DH, 3 granules. Avec une prise de 3 fois par jour.
  • En proctologie, pour solutionner ou l’abcès purulent dans la région de l’anus, prenez 5 CH ou 10 DH. Cela à raison de 3 granules 2 à 3 fois par jour.