De quelle substance est fabriqué le remède homéopathique Apis Mellifica ?

le remède homéopathique Apis Mellifica

Les remèdes homéopathiques peuvent vraiment soigner de nombreux malades grâce à sa grande efficacité thérapeutique. Actuellement, on peut accéder à de nombreux médicaments homéopathiques d’origine animale, végétale ou chimique. Si on parle un peu de l’Apis Mellifica ? D’où il peut bien venir et à quoi peut-il nous servir ? Vous allez être étonné car c’est une préparation homéopathique exceptionnelle. En fait, il désigne une souche de la poche à venin et du dard d’une abeille d’ordre des hyménoptères. L’appellation de ce remède provient de l’abeille appartenant à la famille des apidés et qui vient notamment d’Europe. Un insecte piqueur et producteur de miel fréquemment domestiqué. C’est par la macération dans l’alcool du corps tout entier d’abeilles ouvrières vivantes qu’on obtient la teinture mère.

Le Apis Mellifica est une souche homéopathique alliée de la santé

Les vertus de l’abeille Apis Mellifica se confirment dans ses pouvoirs à traiter les œdèmes, les douleurs piquantes et brûlantes. En réalité, ce médicament traite les symptômes qui se manifestent après une piqûre d’abeille ou d’autres insectes. Principalement employé en cas de rhumatismes, de cystites, de maladies oculaires ou des maux en lien à la sphère ORL.

Un allié parfait dans certaines situations : rhinite allergique, rhinite infectieuse, otites, angine, allergie, céphalée migraine, infection urinaire cystite, pharyngites ou conjonctivites. Elle s’utilise en cas d’affections cutanées ou de troubles articulaires et circulatoires. Voilà le signe évocateur d’Apis Mellifica en dermatologie : œdèmes accompagnés des démangeaisons améliorées par le froid. Ce remède peut également traiter les herpès, kystes, orgelets, les lucites, urticaires et érythèmes solaires.

Pour ne pas faire d’abus, comment prendre l’Apis Mellifica ?

Le Apis Mellifica se vend en pharmacie (physique ou en ligne) sous plusieurs formes. En effet, cette souche se présente en suppositoires, en granules, en ampoules buvables, en gouttes et en doses globules. Il faut le prendre à distance du tabac, de la menthe ou du café. En règle générale, on note deux principales posologies :

  • Pour les cas aigus (5 granules, 9 à 15 CH, toutes les 10 minutes), prises à espacer selon les améliorations.
  • Pour les cas chroniques ou subaigus (5 granules de 9 à 15 CH, deux à quatre prises/24 heures.

Pour plus de précision, on vous livre ces quelques exemples de proportions :

  • Comment soulager les œdèmes de la peau comme les engelures, les piqûres d’insectes et les panaris ? Dans ce cas, utilisez 5 CH ou 10 DH, 3 granules toutes les 10 à 20 minutes.
  • Pour traiter le prurit cutané, prenez 7 CH ou 14 DH, 3 granules. Vous pouvez prendre cette préparation dans la journée dès que le besoin se manifeste.
  • Pour soigner les coups de soleil, toutes les 2 heures, prenez 7 CH ou 14 DH à raison de 3 granules par jour.