Cheveux: comment savoir si vos cheveux sont sains et comment en prendre soins

Découvrez ici comment maintenir vos cheveux dans la meilleure forme possible, pour qu'ils soient aussi sains et frais que jamais.

Se faire couper les cheveux régulièrement, utiliser un shampooing nourrissant et se brosser les cheveux (mais pas trop !) sont autant d’habitudes qui peuvent vous donner des cheveux plus sains.

Si nous essayons de nousmaintenir en bonne santé de la tête aux pieds, nous sommes nombreux à oublier ce qui se trouve tout en haut de notre corps : nos cheveux. Mais il y a de bonnes raisons de vouloir garder vos cheveux en bonne santé. « Nos cheveux sont notre couronne, c’est l’une des premières choses que les gens voient lorsqu’ils nous rencontrent. Nos cheveux déterminent en grande partie notre confiance en nous et la façon dont nous nous sentons à l’intérieur et à l’extérieur.

Des cheveux sains peuvent renforcer l’estime de soi, mais ils jouent également un rôle important dans d’autres aspects de la santé. Nos cheveux nous protègent du froid, ils isolent notre tête et nous protègent contre les traumatismes. De plus, vos cheveux peuvent être une fenêtre sur votre état de santé général. Par exemple, une perte soudaine de cheveux peut indiquer que vous subissez trop de stress ou que vous souffrez d’un trouble auto-immun. Par ailleurs, vos cheveux peuvent être une extension de votre hygiène et peuvent également refléter des carences en vitamines et des problèmes internes. Si vos cheveux et votre cuir chevelu ne sont pas en bonne santé, cela peut entraîner des démangeaisons, une inflammation et des affections cutanées chroniques non traitées comme l’eczéma, la dermatite séborrhéique et l’alopécie. En d’autres termes, il existe de nombreuses raisons de se préoccuper de ses cheveux, et de les garder en bonne santé, en plus de leur aspect esthétique.

Découvrez ici comment maintenir vos cheveux dans la meilleure forme possible, pour qu’ils soient aussi sains et frais que jamais.

Qu’est-ce qu’un cheveu exactement ?

Les cheveux sont une fine mèche, ou filament, de protéines, dont l’une des principales est la kératine. Le cheveu contient également des graisses, appelées lipides, dans sa tige interne. Chaque brin est recouvert d’une cuticule, composée de cellules mortes qui aident à protéger le cheveu.flèche droite haut

Pourquoi est-il important de prendre soin de ses cheveux ?

Les cheveux jouent un rôle dans votre santé, en plus de vous donner un regain de confiance. Ils aident à réguler votre température, en vous tenant au chaud quand il fait froid et en évacuant la sueur quand vous avez chaud. Ils vous protègent également en cas de chute et peuvent protéger votre cuir chevelu du soleil. En parlant du cuir chevelu, il joue également un rôle important dans votre santé. En tant qu’amorce, le cuir chevelu est composé de tissus mous, et il fournit un endroit où les cheveux peuvent pousser (hé, follicules pileux !) et vous protège des envahisseurs étrangers qui peuvent causer une infection. L’huile produite par le cuir chevelu, appelée sébum, peut protéger la peau du soleil et possède des propriétés antimicrobiennes. Cependant, les huiles peuvent également provoquer des odeurs et des infections, d’où l’importance d’une bonne hygiène capillaire !

Questions et réponses courantes sur les cheveux

Quels sont les signes d’un cheveu sain ?

Les mèches de cheveux sains ont un éclat et un lustre, peu de cassures, une perte minimale, sont riches en humidité (donc pas sèches), reflètent la lumière, ne se cassent pas au brossage et ne contiennent pas de pellicules.

 

À quoi ressemblent des cheveux malsains ? À quoi ressemblent des cheveux sains ?

Tout comme il existe un large éventail de types de cheveux, il existe un éventail significatif de signes de cheveux sains. Un cheveu sain est un cheveu qui ne présente pas de cassures ni de pointes fourchues et qui atteint son potentiel maximal pour votre type de cheveu particulier. Ainsi, par exemple, si vous avez des cheveux bouclés, ils ne seront peut-être pas « brillants », mais tant que vous ne subissez pas de perte excessive ou de cassure au cours des lavages, vos cheveux sont en bonne santé.

Ce sont là quelques-uns des principaux signes de la santé des cheveux, même s’ils ne s’appliquent pas forcément à tous les types de cheveux. En général, on peut dire:

– Peu de cassures et peu de perte de cheveux
– Ne se cassent pas lorsqu’ils sont brossés
– Ne contiennent pas de pellicules
– Réfléchissent la lumière
– Ils ont de la brillance et du lustre
– Ils contiennent de l’humidité

Signes que vos cheveux sont potentiellement en mauvaise santé

Tout comme vous pouvez probablement sentir quand vos cheveux sont en bonne santé, vous pouvez probablement dire que quelque chose ne va pas quand ce n’est pas le cas. Il se peut que vous perdiez plus de cheveux que d’habitude, par exemple, ou que vos cheveux soient super secs. Il existe des indicateurs universels de la santé des cheveux, bien que le type de cheveux ait un impact sur l’intensité de ces indicateurs. Les cheveux naturellement déshydratés, comme les cheveux crépus et frisés ou les cheveux blancs, sont sujets à la sécheresse, mais s’ils commencent à se casser ou à être cassants, vous devez examiner ce qui se passe.

Découvrez ici les signes de cheveux abîmés, bien qu’ils puissent varier en fonction du type de cheveux :

– Les cheveux sont cassants.
– Une grande quantité de cheveux est enlevée lorsqu’on les passe à la brosse ou au peigne.
– De grosses touffes de cheveux tombent.
– Vous avez des zones chauves visibles ou vous pouvez facilement voir votre cuir chevelu.
– Les mèches se cassent à mi-hauteur.
– Les cheveux manquent d’éclat ou de brillance.
– Ils sont fourchus aux extrémités.
– Ils sont difficiles à démêler.
– Ils sont plus secs que la normale.

Comment prendre soin de vos cheveux : ce qu’il faut faire et ne pas faire

Si les différents types de cheveux nécessitent des méthodes de soin différentes, un principe est universellement vrai : il est important de prendre soin de vos cheveux. Découvrez ici les choses à faire et à ne pas faire pour garder vos cheveux en bonne santé.

Ne traitez pas trop vos cheveux

Le surtraitement est mauvais pour les cheveux, quelle que soit leur couleur, leur texture ou leur génétique. Le traitement excessif se produit lorsque vous décolorez vos cheveux ou utilisez incorrectement des produits tels que les teintures capillaires ou les défrisants. Le surtraitement entraîne la rupture des liaisons disulfure et, en fin de compte, la cassure des cheveux. Les liaisons disulfure sont les liaisons chimiques qui maintiennent les protéines de vos cheveux ensemble, ce qui leur donne leur force.flèche haut droite Une étude, par exemple, a révélé que le fait de décolorer ou de teindre excessivement les cheveux peut endommager la couche cuticulaire, ainsi qu’affaiblir les protéines et provoquer une perte de lipides. Ainsi, la plupart des experts recommandent de ne pas utiliser de décolorant et d’espacer les retouches de couleur (en hiver, ils suggèrent d’attendre jusqu’à 8 à 10 semaines).

Choisissez un shampooing et un après-shampooing adaptés à votre type de cheveux.

Si vous vous promenez dans l’allée des produits capillaires de votre magasin, il y a de fortes chances que vous trouviez un produit pour chaque type de cheveux (et chaque problème capillaire). Et il s’avère qu’il ne s’agit pas seulement d’un gadget. Ces produits sont très spécialisés et peuvent faire toute la différence. Votre cuir chevelu est-il sec ou gras ? Vos cheveux sont-ils colorés ? Avez-vous des pellicules ? Veillez à choisir le shampooing et l’après-shampooing qui vous conviennent. Par exemple, pour les personnes qui ont des pellicules d’utiliser un shampooing spécialement conçu pour les traiter et les contrôler.

Ne séchez pas trop vos cheveux

Une autre méthode de surtraitement ? L’utilisation trop régulière de votre sèche-cheveux et de vos outils de coiffage chauds. Les sèche-cheveux, les fers à friser et les fers plats peuvent brûler vos cheveux et votre cuir chevelu et peuvent provoquer la cassure et la chute de vos cheveux. Des recherches antérieures ont analysé les effets de l’utilisation de sèche-cheveux à différentes températures et ont révélé que la surface des cheveux s’abîmait davantage à mesure que la température du sèche-cheveux augmentait. Si vous utilisez un sèche-cheveux, les auteurs de l’étude suggèrent de l’utiliser à la température la plus basse, à 15 centimètres de distance, afin de prévenir autant que possible les dommages. De plus, déplacez l’appareil d’un mouvement continu, plutôt que de rester au même endroit pendant de longues périodes.

Protégez vos cheveux et votre cuir chevelu du soleil

Lorsqu’il s’agit de protection solaire, la plupart d’entre nous se préoccupent de notre peau (du visage jusqu’aux orteils), mais pensez-vous jamais à votre cuir chevelu et à vos cheveux ? Vous devriez ! Les cheveux colorés peuvent changer de couleur sous l’effet du soleil, mais le cuir chevelu peut aussi brûler. Même si les cheveux bloquent certains rayons ultraviolets qui peuvent causer le cancer, ils ne vous protègent pas si vous avez des zones chauves ou une raie dans vos cheveux. La solution ? Portez un chapeau ou utilisez un écran solaire SPF conçu pour le cuir chevelu. Sachez également que le soleil peut endommager vos cheveux, non seulement en les décolorant, mais aussi en abîmant la cuticule et la résistance de la fibre capillaire.

Ne faites pas l’impasse sur l’après-shampooing

Bien que vos douches puissent être précipitées si votre emploi du temps est chargé, il est bon de s’assurer que vous revitalisez vos cheveux après chaque shampooing. En effet, l’après-shampooing peut améliorer l’apparence des cheveux abîmés, il apporte de la brillance, aide à les renforcer et réduit même l’électricité statique. Ainsi, un peu d’après-shampooing vaut la peine pour une bonne journée capillaire. Gardez l’après-shampooing suffisamment longtemps pour en voir les bénéfices. Suivez le mode d’emploi indiqué sur le flacon.
Suivez également une routine de shampooing et d’après-shampooing adaptée à vos cheveux. Les pratiques de coiffage varient complètement en fonction du type de cheveux et du style souhaité. Par exemple, si vous avez des dreadlocks, vous pouvez souvent les laver tous les mois, les revitaliser régulièrement et les protéger la nuit, mais si vos cheveux sont plus raides, cette pratique de coiffage ne conduira pas à des cheveux sains. En général, vous devez laver et revitaliser vos cheveux à la fréquence qui convient à votre style et à votre type de cheveux. Cela peut être quotidien, hebdomadaire ou mensuel.

Protégez vos cheveux pendant la baignade

Bien que la natation soit un excellent exercice, passer beaucoup de temps dans la piscine n’est pas idéal pour vos cheveux. Les produits chimiques contenus dans la piscine peuvent assécher vos cheveux et les irriter.
Appliquer un après-shampooing avant de se baigner ou de porter un bonnet. Il est également judicieux de mouiller d’abord vos cheveux avec de l’eau fraîche, avant de les revitaliser, afin qu’ils absorbent l’eau sans chlore plutôt que l’eau chargée de produits chimiques. Vous pouvez même acheter un shampooing et un après-shampooing spécialement conçus pour les nageurs, qui peuvent aider à remplacer une partie de l’hydratation des cheveux qui a pu être perdue.

Ne brossez pas intensément vos cheveux

Bien que vous puissiez être tentée d’enlever tous les nœuds, un brossage excessif n’est pas bon pour vos cheveux, surtout si vous utilisez toute votre force pour les enlever. Essayez autant que possible de brosser vos cheveux en douceur pour éviter les cassures. L’idéal est d’utiliser une brosse à dents larges et à picots lisses (mais demandez à votre coiffeur s’il existe une brosse spéciale adaptée à votre type de cheveux).
Si vous avez les cheveux longs, tenez la partie inférieure de vos cheveux pendant que vous passez soigneusement la brosse sur les pointes, puis déplacez votre main vers le haut et continuez à brosser sous votre main.

Ne restez pas trop longtemps sans coupe de cheveux

Lorsque votre coiffeur vous suggère de revenir pour une coupe de cheveux tous les quelques mois, ce n’est pas seulement pour vous garder comme client régulier. Les pointes fourchues remontent le long de la tige et affaiblissent le cheveu, l’exposant à la perte d’humidité et aux enchevêtrements. Une coupe toutes les six à huit semaines est à privilégier pour éviter les dommages. Il en va de même pour les personnes qui essaient de faire pousser leurs cheveux. Si vous cherchez à faire pousser vos cheveux, vous pouvez envisager de ne pas les couper, mais le fait de les remodeler et de les couper régulièrement leur donne une apparence forte et saine, par opposition aux cheveux cassants et fins, tout au long du processus de croissance.

Envisagez une taie d’oreiller en soie

Dormir avec une taie d’oreiller en soie est très tendance en ce moment et pour une bonne raison. Pour tous les types de cheveux, envisagez l’utilisation d’une taie d’oreiller en soie, afin de ne pas abîmer la cuticule pendant le sommeil. C’est particulièrement bénéfique pour les cheveux sujets aux frisottis, frisés, crépus et fragiles.

Ne laissez pas les tresses, les nattes ou les tissages devenir trop serrés.

Si vos cheveux sont serrés et que cela vous fait mal, il est probable qu’ils soient endommagés. Si votre coiffeur tire trop fort sur vos cheveux, n’hésitez pas à lui en parler et à lui demander de le refaire. Des tresses et des nattes serrées répétées peuvent causer des dommages permanents aux follicules, ce qui peut empêcher les cheveux de repousser avec le temps.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

RECEVOIR LA NEWSLETTER
- Presse Santé -