CancerMaladie

Cancer de l’ovaire : les signes et les symptômes qui doivent attirer votre attention

Le cancer de l'ovaire est curable s'il est diagnostiqué et traité à un stade précoce. Voici les principaux symptômes à rechercher.

Le cancer de l’ovaire est curable s’il est diagnostiqué et traité à un stade précoce. Voici les principaux symptômes à rechercher.

Certains symptômes, comme les ballonnements et les douleurs pelviennes, sont généralement causés par un certain nombre d’affections. Mais s’ils sont persistants, ils peuvent être dus à un cancer de l’ovaire. Les femmes chez qui on diagnostique un cancer de l’ovaire qui ne s’est pas propagé au-delà des ovaires (parfois appelé localisé ou stade 1) ont un taux de survie à cinq ans de 90% Mais seulement 15,7 % des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire sont diagnostiquées au stade local, et le taux de survie à cinq ans pour tous les stades n’est que de 48,6 %. L’une des principales raisons de cette situation est que le cancer de l’ovaire au stade précoce est souvent asymptomatique. Les symptômes du cancer de l’ovaire, lorsqu’ils existent, peuvent être vagues ou faciles à attribuer à d’autres affections moins graves.

Malheureusement, les chercheurs n’ont pas réussi jusqu’à présent à mettre au point un test de dépistage fiable capable de détecter la maladie chez les femmes qui ne présentent pas de symptômes de cancer de l’ovaire (comme des tests pour le cancer du col de l’utérus et la mammographie pour le cancer du sein).

Symptômes les plus courants du cancer de l’ovaire à surveiller

Prendre un rendez-vous dès que possible avec votre médecin traitant ou votre gynécologue pour discuter de tout symptôme physique persistant que votre corps ne ressent pas normalement peut vous sauver la vie.

Consulter un médecin si vous présentez l’un des symptômes courants suivants plus de 12 fois par mois :

– Ballonnements
– Douleurs pelviennes ou abdominales
– Difficulté à manger, ou sensation de satiété trop rapide
– Gêne urinaire, urgence ou fréquence inhabituelle.

Autres signes et symptômes du cancer de l’ovaire

Il existe d’autres symptômes du cancer de l’ovaire. Il peut s’agir de :

– Fatigue
– Maux d’estomac
– Douleur au dos
– Douleur pendant les rapports sexuels
– Des changements dans le cycle menstruel, tels que des saignements plus abondants que la normale ou des règles irrégulières.
– Gonflement abdominal accompagné d’une perte de poids
– Constipation, diarrhée ou autres changements dans les habitudes intestinales
– Pertes de sang entre les règles
– Pertes anormales
– Une bosse que l’on peut sentir dans la région du bassin ou de l’abdomen
– Difficulté à respirer

L’identification précoce des symptômes peut améliorer considérablement le pronostic d’une femme. Le problème est que le cancer de l’ovaire ne provoque pas beaucoup de problèmes évidents et facilement reconnaissables au début de la maladie. Cela est dû en partie au fait que les ovaires sont situés dans la cavité abdominale. De plus, si une femme ressent des symptômes, elle les attribue généralement à une autre source.

Les symptômes précoces à surveiller :

– Ballonnements
– Constipation
– Modification de la fonction vésicale
– Perte d’appétit ou sensation de satiété rapide
– douleur persistante ou pression dans l’abdomen, le bassin ou le bas du dos.

Comment se manifeste la douleur liée au cancer de l’ovaire ?

La douleur liée au cancer de l’ovaire peut être vague ou perceptible. En général, la douleur est ressentie dans le bassin, l’abdomen ou le bas du dos. Il est parfois difficile de faire la différence entre une douleur liée au cancer de l’ovaire et un problème gastro-intestinal. Une douleur qui est nouvelle pour vous, qui ne va pas et vient, qui ne peut être facilement attribuée à d’autres facteurs ou conditions et qui dure plus de trois semaines peut être le signe d’un problème. En général, plus le cancer se propage dans le corps, plus la douleur devient intense et constante.

Consultez votre médecin, surtout si quelque chose vous semble inhabituel.

Si vous signalez l’un de ces changements physiques à votre médecin, il vous posera probablement une série de questions sur vos symptômes: quand ils sont apparus, depuis combien de temps, ainsi que sur les antécédents de cancer dans votre famille et les autres facteurs de risque.

Votre médecin peut effectuer un examen pelvien ainsi que d’autres tests de dépistage du cancer de l’ovaire, notamment une échographie transvaginale et des analyses sanguines.

Articles similaires