Baryta carbonica, la solution homéopathique contre l’angine et l’hypertension

Baryta carbonica, la solution homéopathique contre l’angine

Le Baryta carbonica ou carbonate de baryum ou encore withérite est une poudre blanche de formule chimique BaCO3. En apparence, il a l’air d’une poudre inoffensive. Néanmoins, du fait de sa propriété rodenticide, cette poudre s’avère toxique pour les rongeurs nuisibles.

Outre son intérêt dans l’homéopathie, ce composé chimique est un élément important dans le domaine de la construction. Il entre notamment dans la composition des faïences, de la brique, du carrelage et de la poterie.

Principales indications thérapeutiques

Le Baryta carbonica permet de traiter des maladies typiques des patients de tout âge : enfants, adolescents, adultes et seniors.

En premier lieu, il permet de traiter les affections touchant les amygdales palatines. On distingue notamment une hypertrophie ou une inflammation des amygdales (amygdalite). Aussi, il entre dans la prévention des angines qui résultent souvent de cette inflammation.

En second lieu, ce médicament homéopathique entre dans le cadre du traitement des éventuels retards de développement chez les enfants. Cela concerne plus particulièrement les difficultés en milieu scolaire ou encore un retard au niveau cérébral. On cite, entre autres, les cas de trouble de l’attention ou bien un retard au niveau de la prise de parole et de la capacité à marcher.

Chez les personnes âgées, il aide à atténuer les impacts du vieillissement sur la santé. Parmi ces répercussions, on distingue les affections de la prostate ainsi que les troubles vasculaires comme l’hypertension artérielle et l’artériosclérose. En outre, il traite les cas de vieillissement prématuré et pathologique, à savoir la perte de la mémoire et des capacités intellectuelles. Il permet également de prévenir la sénilité précoce chez les sujets adultes.

Enfin, le Baryta carbonica aide à rétablir l’équilibre endocrinien de manière à éviter une insuffisance hormonale. Chez les femmes, par exemple, il améliore la situation en cas de troubles des menstruations et des troubles hormonaux ovariens. Il permet également de traiter certains troubles sexuels. À titre d’exemple, on cite l’impuissance sexuelle, la frigidité ou encore la baisse de libido.

Conseils d’utilisation et posologie recommandée

La posologie varie en fonction des résultats recherchés et des maux à traiter. En général, selon les symptômes, on a recours à des dilutions de 5 CH à 30 CH.

Pour traiter les pathologies au niveau des amygdales, faire une cure de 6 mois en prenant quotidiennement des granules à 9 CH.

Chez les enfants, pour stimuler le développement cérébral et éviter les manques d’attention à l’école, prendre des granules dosés à 30 CH en 1 à 2 fois par semaine.

En guise de traitement en cas d’hypertension chez les patients âgés, prendre des granules à 9 CH une fois dans la journée pour une cure d’une durée de 6 mois.

Pour la prévention des signes de vieillissement précoce, prendre en 20 jours par mois, des granules homéopathiques à 9 CH à consommer à raison de 1 fois par jour.

Pour chaque prise, déposer les granules directement sous la langue et laisser fondre.

À NE PAS RATER !
Abonnez-vous à la newsletter Presse santé
Avec nous, pas d’indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Adresse e-mail non valide