Athérosclérose : une maladie qui menace votre santé cardiovasculaire

L’athérosclérose est un type de maladie cardiaque qui affecte les artères. La plaque s’accumule à l’intérieur des parois artérielles, ce qui peut provoquer un rétrécissement des artères. Cela peut entraîner un certain nombre de problèmes tels qu’une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et même la mort. Dans cet article de blog, nous allons examiner de plus près l’athérosclérose et ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque de la développer.

L’athérosclérose, comment survient-elle ?

L’athérosclérose est une maladie dans laquelle la plaque s’accumule sur les parois des artères, rétrécissant les vaisseaux et limitant la circulation sanguine. L’accumulation de plaque est souvent causée par une combinaison de facteurs. Notamment un taux de cholestérol élevé, la sédentarité, une pression artérielle élevée, l’obésité et le tabagisme. Avec le temps, la plaque peut devenir dure et calcifiée, ce qui rend encore plus difficile la circulation du sang dans les artères. Si elle n’est pas traitée, l’athérosclérose peut entraîner de graves problèmes de santé, spécifiquement une angine de poitrine, une crise cardiaque, un infarctus et un AVC.

Quels sont les signes et les symptômes de l’athérosclérose ?

Bien que l’athérosclérose soit souvent asymptomatique à ses débuts, il est important de connaître les signes et les symptômes potentiels afin de pouvoir se faire soigner si nécessaire. Cette pathologie survient des conséquences de l’obstruction artérielle. Selon l’artère en cause, les répercussions seront différentes :

  • Accident vasculaire cérébral pour les artères du cerveau.
  • Insuffisance rénale pour les artères du rein.
  • Infarctus du myocarde pour les artères irriguant le cœur.
  • Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) pour les artères des jambes.
  • Infarctus mésentérique pour les artères digestives.
  • Accident ischémique transitoire : Il s’agit d’un équivalent de l’angine de poitrine au niveau cérébral.
  • Déficit neurologique bref : cet événement est souvent précurseur d’un AVC « classique », un des signes alarmants d’une athérosclérose.

Quelles sont les options de traitement en cas d’une athérosclérose ?

Si l’athérosclérose a déjà été diagnostiquée, deux options de traitement sont envisagées :

Médicaments :

  • Les statines : Les statines agissent en inhibant une enzyme du foie qui est responsable de la fabrication du cholestérol. En réduisant la quantité de cholestérol produite, les statines contribuent à abaisser le taux de cholestérol global et à réduire le risque d’athérosclérose.
  • Les anticoagulants : Les anticoagulants sont couramment utilisés pour traiter l’athérosclérose. Ils agissent en empêchant le sang de coaguler. Ce qui peut contribuer à réduire le risque de formation d’une obstruction dans les artères.

Chirurgie :

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour traiter l’athérosclérose si les changements de mode de vie et les médicaments n’ont pas fonctionné. Pendant l’opération, un ballon est utilisé pour ouvrir l’artère rétrécie. Un stent peut également être placé dans l’artère pour l’aider à rester ouverte. Parfois, l’athérosclérose peut être traitée par un pontage aorto-coronarien. Cette procédure consiste à utiliser un vaisseau sanguin sain provenant d’une autre partie de votre corps pour créer un nouveau chemin permettant au sang de circuler autour de l’artère obstruée. La chirurgie n’est généralement envisagée que lorsque les autres traitements n’ont pas réussi à traiter l’athérosclérose.

Comment prévenir l’athérosclérose ?

Il suffit d’adopter des habitudes de vie saines, comme :

  • Mangez équilibré : Une alimentation riche en graisses saturées et en cholestérol peut contribuer au développement de l’athérosclérose. En revanche, une alimentation riche en fruits, légumes et céréales complètes peut contribuer à réduire le risque d’athérosclérose en contrôlant le taux de cholestérol et en prévenant l’inflammation.
  • Faites de l’exercice régulièrement : il a été démontré que l’exercice physique ralentit la progression de l’athérosclérose. Une étude a révélé que les personnes qui faisaient régulièrement de l’exercice étaient moins susceptibles de développer des plaques dans leurs artères que celles qui n’en faisaient pas. L’exercice semble agir en réduisant l’inflammation dans tout le corps, y compris dans les artères.
  • Évitez le tabac : Le tabagisme endommage la paroi des artères, ce qui favorise l’accumulation de plaques.
  • Limiter la consommation excessive d’alcool : La consommation d’alcool peut également contribuer à l’accumulation de la plaque, ainsi qu’à l’hypertension et à des taux de cholestérol malsains.
  • Gérez votre stress : Le stress peut provoquer une constriction des artères, ce qui augmente le risque d’accumulation de plaques.
  • Contrôlez vos taux de cholestérol et votre tension artérielle : En particulier pour les personnes sédentaires et celles souffrant d’hypercholestérolémie. Elles doivent contrôler leur taux de tension artérielle et de cholestérol comme moyen de prévention.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.