Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou sur notre formulaire.
Bien être

Acide azélaïque : un composant naturel mis sous les projecteurs

Margot Fontenive

Il y a beaucoup d’ingrédients actifs qui attirent toute l’attention. Mais qu’en est-il de ceux qui passent inaperçus ? L’acide azélaïque est l’un de ces acteurs sous-estimés du monde des soins de la peau qui mérite une certaine reconnaissance. Cet ingrédient multitâche peut aider à raviver l’éclat de votre peau et à unifier son teint. Continuez à lire pour savoir pourquoi l’acide azélaïque devrait faire partie de votre routine de soins de la peau.

L’acide azélaïque : de quoi s’agit-il vraiment ?

L’acide azélaïque est une substance naturelle que l’on trouve dans le blé complet, le seigle et l’orge. Il est également présent dans certains produits animaux, comme le lait et les œufs. Cet acide a fait l’objet d’une grande attention ces dernières années en raison de ses avantages potentiels pour la peau. Certaines études ont montré que l’acide azélaïque peut aider à réduire les rougeurs et l’inflammation associées à l’acné. Il peut aussi être efficace pour traiter d’autres affections cutanées, comme la rosacée et le mélasme. En outre, l’acide azélaïque aurait des propriétés anti-âge. Il peut aider à stimuler la production de collagène et à minimiser l’apparence des rides et des ridules.

Quel est l’effet de l’acide azélaïque sur la peau ?

L’acide azélaïque est un traitement sûr et efficace de l’acné. Il agit en tuant les bactéries qui causent l’acné et en maintenant les pores clairs. Comme il possède également des propriétés anti-inflammatoires, qui aident à réduire la rougeur et le gonflement des boutons. L’acide azélaïque est disponible sous forme de crème, de gel ou de mousse, et il est généralement appliqué sur la peau deux fois par jour.

Quelles sont les peaux éligibles à l’acide azélaïque ?

S’il est utilisé correctement, l’acide azélaïque pourrait convenir à tous les types de peau.

  • Pour la peau sèche : Il est capable de réduire les rougeurs et les inflammations et maintenir l’hydratation de la peau pour de longues heures.
  • Pour la peau grasse : Il contribue à déboucher les pores, baisser le niveau de sébum et éliminer les points noirs.
  • Pour la peau sensible : il participe à l’élimination totale des taches pigmentées du visage et unifie le teint

Il est important de noter que l’acide azélaïque peut provoquer une légère irritation, il est donc important de commencer avec une concentration plus faible et d’augmenter selon la tolérance. Si vous avez des questions sur la pertinence de l’acide azélaïque pour votre type de peau, n’hésitez pas à consulter un dermatologue certifié.

Quels sont les avantages de l’acide azélaïque ?

L’acide azélaïque présente un certain nombre d’avantages pour la peau. Par exemple :

  • Réduire l’inflammation et les rougeurs
  • Efficace pour contrôler la croissance des bactéries responsables de l’acné.
  • Éclaircir la peau et unifier le teint.
  • Stimuler la production de collagène
  • Augmenter le renouvellement cellulaire.
  • Estomper les taches brunes
  • Contrôler la production excessive de sébum

C’est pourquoi il est souvent utilisé dans les produits destinés aux peaux à tendance acnéique ou aux peaux présentant des signes de vieillissement. L’acide azélaïque peut également être utilisé sans danger pendant la grossesse, ce qui en fait un bon choix pour les femmes enceintes qui recherchent une alternative aux rétinoïdes.

Quels sont ses effets secondaires ?

L’acide azélaïque est un composé non toxique, présent à l’état naturel dans le blé complet et l’orge. Il possède des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et kératolytiques, ce qui en fait un traitement efficace de l’acné. L’acide azélaïque peut être appliqué par voie topique sous forme de gel ou de crème. Lorsqu’il est utilisé conformément aux instructions, les effets secondaires sont généralement légers et peuvent inclure une irritation temporaire de la peau, des picotements, des brûlures ou des rougeurs. Dans de rares cas, l’acide azélaïque peut provoquer une hyperpigmentation (assombrissement de la peau). En cas d’effets secondaires graves, arrêtez d’utiliser le produit et consultez votre médecin.

Cependant, comme pour tout nouveau produit de soin de la peau, il est toujours préférable de procéder à un test sur une petite surface pour s’assurer que vous n’êtes pas allergique à l’ingrédient.

Contre-indication :

L’acide azélaïque est incliné sous plusieurs formes : il est utilisé en dermatologie dans le cadre d’un médicament puissant, contenant jusqu’à 20 % de concentration. Si vous êtes sensible au propylène glycol, à l’acide benzoïque et à l’alcool cétostéarylique, il est préférable de ne pas appliquer de crème contenant cet ingrédient sur votre peau. Le contact avec les yeux ou les muqueuses doit également être évité.

Par contre, sa concentration dans les produits cosmétiques ne dépasse pas les 10 %, ce qui présente une meilleure tolérance cutanée. Toutefois, il est toujours préférable d’en parler avec votre dermatologue pour obtenir le résultat escompté.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi