MaladieNutritionScience

11 approches naturelles contre la fibromyalgie

La fibromyalgie est un trouble complexe qui provoque des douleurs, une sensibilité et une fatigue dans les muscles de certaines parties du corps, notamment le cou, les épaules, le dos, les hanches, les bras et les jambes. La douleur se manifeste lorsque quelqu’un exerce une pression sur les zones touchées. Les médecins ne comprennent pas entièrement les causes de la fibromyalgie. Tout le monde peut en souffrir, mais elle semble être plus fréquente chez les femmes d’âge moyen et chez les personnes ayant des antécédents de polyarthrite rhumatoïde ou d’une autre maladie auto-immune. Il n’existe pas de remède à la fibromyalgie, mais certains changements de mode de vie et des remèdes naturels peuvent aider les gens à gérer les symptômes.
Dans cet article, nous abordons les 11 approches naturelles qui peuvent soulager les symptômes de la fibromyalgie.

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

La fibromyalgie est une maladie qui provoque des douleurs et une fatigue musculaire à long terme, ou chroniques.
Les personnes atteintes de cette affection peuvent également présenter les symptômes suivants :

  • insomnie
  • maux de tête
  • menstruations douloureuses
  • engourdissement ou picotement dans les mains et les pieds
  • raideur matinale
  • le « brouillard mental », c’est-à-dire des difficultés de mémoire et de réflexion
  • sensibilité à la température
  • le syndrome des jambes sans repos
  • sensibilité aux bruits forts ou aux lumières vives.

Facteurs de risque de la fibromyalgie

Une combinaison de facteurs peut contribuer à la probabilité d’être atteint de fibromyalgie, notamment

des facteurs génétiques

une infection

un traumatisme, tel qu’un accident de la route, ou un trouble de stress post-traumatique (TSPT)

le fait d’être une femme, l’affection étant deux fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes

l’obésité.
La fibromyalgie peut interférer avec la vie quotidienne d’une personne et lui créer des difficultés au travail ou à la maison. Le manque de compréhension de la part des autres, la douleur chronique et le manque de sommeil peuvent conduire à la dépression et à l’anxiété.

1 Dormir

Dormir suffisamment est essentiel pour gérer les symptômes de la fibromyalgie. Être bien reposé aide à combattre la fatigue qui accompagne cette affection.
Les pratiques qui peuvent aider les gens à obtenir un sommeil de bonne qualité sont les suivantes

  • réduire au minimum les siestes pendant la journée
  • se coucher et se réveiller à la même heure chaque jour
  • limiter la lumière et le bruit au moment du coucher
  • éviter de passer du temps devant un écran juste avant de dormir
  • laisser 2 à 3 heures entre le moment où l’on mange un repas copieux et celui où l’on se couche
  • éviter l’alcool et le café avant de dormir

Une revue de 2017 a établi un lien clair entre les douleurs de la fibromyalgie et la mauvaise qualité du sommeil. Les chercheurs ont appelé au développement de stratégies de sommeil pour aider les personnes atteintes de fibromyalgie

2 Faites de l’exercice

Certaines personnes atteintes de fibromyalgie peuvent trouver l’exercice difficile au début. Mais le fait de s’y mettre progressivement et de persister peut apporter des avantages. Au fur et à mesure que la force musculaire se développe, la douleur et l’inconfort devraient diminuer. Les personnes atteintes de fibromyalgie doivent consulter un médecin avant de commencer un programme d’exercices. Une étude systématique Cochrane a conclu que la pratique régulière d’exercices d’aérobic, comme la natation, la marche ou le vélo, est susceptible d’améliorer la qualité de vie liée à la santé des personnes atteintes de fibromyalgie. Cela peut également conduire à une meilleure fonction physique et à une réduction de la douleur, de la fatigue et de la raideur. Une étude neurologique a révélé qu’un programme d’exercices de 15 semaines a partiellement inversé un type inhabituel d’activité cérébrale qui affecte les personnes atteintes de fibromyalgie lorsque le cerveau est au repos.

3 Repos

Les personnes atteintes de fibromyalgie se fatiguent plus facilement que les personnes non atteintes. Il est important de se reposer lorsque cela est nécessaire. Essayer de faire trop d’exercice ou trop d’activités peut augmenter la douleur et la fatigue, la modération est donc essentielle. Il est donc essentiel de faire preuve de modération. En se surmenant lorsqu’ils se sentent en forme, les gens risquent de multiplier les jours où ils ne se sentent pas bien.

4 Régime alimentaire et compléments alimentaires

Une alimentation équilibrée et saine, l’exercice physique et la réduction de la consommation de caféine, d’alcool, de produits à base de nicotine et de drogues illicites peuvent contribuer à réduire le stress et à améliorer l’humeur.
Selon le National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), les scientifiques ont étudié l’efficacité des compléments alimentaires pour soulager les symptômes de la fibromyalgie.
Ces compléments comprennent :

  • la vitamine D
  • le magnésium
  • le soja
  • la S-adénosyl-L-méthionine (SAMe)
  • créatine

Il est recommandé de consulter un médecin avant d’utiliser des compléments alimentaires, car ceux-ci peuvent parfois interagir avec d’autres médicaments ou avoir des effets secondaires indésirables.

5 Réduire le stress

De nombreuses personnes déclarent que le stress aggrave leurs symptômes. Des études ont identifié des liens entre la détresse psychologique et la fibromyalgie.
Voici quelques suggestions pour gérer le stress

  • faire du yoga et d’autres types d’exercices
  • tenir un journal ou pratiquer d’autres passe-temps
  • rester en contact avec les amis et la famille autant que possible
  • rejoindre un groupe de soutien pour les personnes atteintes de fibromyalgie.

La réduction du stress par le yoga, les massages et la méditation peut aider les personnes atteintes de fibromyalgie. Ils notent également que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut aider les personnes à modifier leur façon de penser à leur douleur et aux facteurs de stress. Ce qui peut les aider à gérer leurs symptômes.

6 Acupuncture

L’acupuncture est un type de médecine traditionnelle chinoise dans laquelle les praticiens insèrent de petites aiguilles dans des points spécifiques du corps. Un examen des études a révélé des preuvesmodérées que l’acupuncture peut offrir certains avantages aux personnes atteintes de fibromyalgie. Comme l’amélioration de la douleur et de la raideur.

7 Massage

Le massage est un traitement bien connu pour les muscles et les articulations douloureux. Il implique la manipulation douce du corps pour augmenter l’amplitude des mouvements, réduire le stress, favoriser la relaxation et soulager la douleur. Une revue systématique de 2014 a révélé que 5 semaines ou plus de massothérapie entraînaient des améliorations significatives de la douleur, de l’anxiété et de la dépression chez les personnes atteintes de fibromyalgie.

8 Le yoga et le tai chi

Le yoga et le tai chi sont tous deux des disciplines douces et lentes qui associent des mouvements contrôlés à la méditation et à la respiration profonde. Ces deux types d’exercices peuvent aider les personnes à gérer la fibromyalgie. Les auteurs d’une étude réalisée en 2010 ont déclaré que le tai chi pourrait être un traitement efficace pour cette affection, mais ont reconnu la nécessité de mener des études plus approfondies et à plus long terme.

9 La flottaison et la thérapie spa

Une petite étude portant sur l’utilisation de la thérapie par flottaison pour traiter la fibromyalgie a révélé qu’elle permettait un soulagement temporaire des symptômes. Au total, 81 participants atteints de fibromyalgie et originaires de cinq pays différents ont bénéficié de trois séances de flottaison gratuites. En échange, ils ont rempli un questionnaire. Les participants ont signalé une réduction temporaire significative de la douleur, de la tension musculaire, du stress, de l’anxiété et de la tristesse. Ils ont également noté une augmentation significative de la relaxation, du sentiment de bien-être, de l’énergie, de la facilité de mouvement et de la qualité du sommeil. Certaines personnes ont recours à la balnéothérapie, ou traitement thermal, pour traiter la fibromyalgie.

10 La stimulation magnétique transcrânienne

La stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr) utilise des aimants pour activer des parties spécifiques du cerveau. Les premières recherches sur cette thérapie ont donné des résultats prometteurs. Une revue d’études de 2016 a conclu qu’un mois de traitement par SMTr permettait d’améliorer la qualité de vie.

11 La thérapie par biofeedback

Dans la thérapie par biofeedback, les personnes utilisent un équipement spécial pour surveiller comment leur activité cérébrale change en réponse à des événements et des situations spécifiques.
Cela peut les aider à prendre conscience de ce qui déclenche leur malaise et leur donner un aperçu des changements qu’ils peuvent apporter pour les aider à le contrôler.
Cette technique a aidé certaines personnes atteintes de fibromyalgie.

Sources

Bidonde, J., Busch, A. J., Schachter, C. L., Overend, T. J., Kim, S. Y., Góes, S. M., … Foulds, H. J. A. (2017, June 21). Aerobic exercise training for adults with fibromyalgia. Cochrane Database of Systematic Reviews

Borrie, R., Russell, T., & Schneider, S. (2012, April 21). The effects of flotation REST on the symptoms of fibromyalgia. Presented at Float Summit 2012 in Gothenburg, Sweden

Brain stimulation therapies. (2016, June)

Civelek, G. M., Ciftkaya, P. O., & Karatas, M. (2014). Evaluation of restless legs syndrome in fibromyalgia syndrome: An analysis of quality of sleep and life [Abstract]. Journal of Back and Musculoskeletal Rehabilitation, 27(4), 537–544

Deare, J. C., Zheng, Z., Xue, C. C. L., Liu, J. P., Shang, J., Scott, S. W., & Littlejohn, G. (2013, May 31). Acupuncture for treating fibromyalgia. The Cochrane Database of Systematic Reviews, 5

Fibromyalgia: In depth. (2018, March 27)

Flodin, P. D., Martinsen, S., Mannerkorpi, K., Löfgren, M., Bileviciute-Ljungar, I., Kosek, E., & Fransson, P. (2015, December). Normalization of aberrant resting state functional connectivity in fibromyalgia patients following a three month physical exercise therapy. NeuroImage: Clinical 9(2015), 134–139

Gupta, A., & Silman, A. J. (2004). Psychological stress and fibromyalgia: A review of the evidence suggesting a neuroendocrine link. Arthritis Research & Therapy, 6(3), 98–106

Jahan, F., Nanji, K., Qidwai, W., & Qasim, R. (2012, May). Fibromyalgia syndrome: An overview of pathophysiology, diagnosis and management. Oman Medical Journal, 27(3), 192–195

Keskindag, B., & Karaaziz, M. (2017, May). The association between pain and sleep in fibromyalgia. Saudi Medical Journal, 38(5), 465–475

Knijnik, L. M., Dussán-Sarria, J. A., Rozisky, J. R., Torres, I. L., Brunoni, A. R., Fregni, F., & Caumo, W. (2016, March). Repetitive transcranial magnetic stimulation for fibromyalgia: Systematic review and meta-analysis [Abstract]. Pain Practice, 16(3), 294–304

Li, Y., Wang, F., Feng, C., Yang, X., & Sun, Y. (2014, February 20). Massage therapy for fibromyalgia: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. PLoS ONE, 9(2)

Wang, C., Schmid, C. H., Rones, R., Kalish, R., Yinh, J., Goldenberg, D. L., … McAlindon, T. (2010, August 19). A randomized trial of tai chi for fibromyalgia. The New England Journal of Medicine, 363(8), 743–754

Articles similaires