Voici les 5 signes révélateurs d’une carence en vitamine K

La vitamine K est un nutriment essentiel de notre alimentation qui contribue à la coagulation du sang, à la santé des os et plus encore. Sans une quantité adéquate de vitamine K, vous pouvez commencer à ressentir certains effets secondaires ou risques qui peuvent avoir un effet direct sur vos activités quotidiennes.

De nombreuses personnes ne sont pas conscientes du fait qu’elles ne reçoivent pas l’apport quotidien recommandé de cette importante vitamine dans leur alimentation, en raison de facteurs tels qu’une mauvaise nutrition ou des problèmes de santé. Pour être sûr de prendre des mesures préventives pour votre santé, il est important de reconnaître les signes associés à un manque de vitamine K afin d’agir.

Dans cet article de blog, nous allons aborder cinq signes révélateurs d’une carence afin que vous puissiez travailler à rectifier tout problème potentiel avant qu’il n’affecte votre bien-être général plus tard. C’est parti !

Quelles sont les causes d’une carence en vitamine K ?

La carence en vitamine K est une affection grave qui peut survenir lorsque l’organisme est incapable d’absorber des quantités suffisantes de ce nutriment. De nombreux aspects du régime alimentaire et du mode de vie sont liés à la carence en vitamine K, comme :

  • Une consommation insuffisante de légumes à feuilles vertes.
  • Une malabsorption due à des problèmes rénaux ou gastro-intestinaux graves.
  • L’abus d’alcool.
  • Les maladies intestinales inflammatoires.

Malheureusement, ces facteurs liés à l’alimentation et au mode de vie peuvent être difficiles à modifier ou à gérer pour certaines personnes en raison de leur statut socio-économique ou d’autres limitations. Il est donc important de comprendre les risques associés à cette carence et de prendre des mesures pour s’assurer que son régime alimentaire est composé d’aliments riches en vitamine K.

Les 5 signes montrant que vous avez un manque en vitamine K.

  1. Ecchymoses faciles :

L’un des signes courants d’une carence en vitamine K est l’apparition facile d’ecchymoses. Les personnes qui ont une carence en vitamine K ont tendance à avoir des bleus plus facilement, ainsi que des bleus plus importants qui mettent plus de temps à guérir. En effet, la vitamine K contribue à déclencher la production de protéines nécessaires à la coagulation du sang, et son absence peut donc entraîner une cicatrisation lente et des ecchymoses excessives.

  1. Saignements de nez :

Un saignement de nez peut indiquer qu’une personne ne consomme pas suffisamment de vitamine K. Comme nous l’avons déjà mentionné, ce nutriment essentiel contribue au processus de coagulation du sang dans l’organisme. Un manque de vitamine K réduit la capacité du sang à coaguler, ce qui est nécessaire pour arrêter les saignements. En l’absence de quantités suffisantes de vitamine K, une personne présentera des saignements fréquents ou spontanés, notamment des crachats et des éternuements de sang, voire des saignements de nez persistants.

Si une personne présente des saignements de nez récurrents, il serait judicieux qu’elle contacte son prestataire de soins de santé pour effectuer des tests et discuter des changements possibles de régime alimentaire et de mode de vie afin de s’assurer qu’elle dispose d’une quantité adéquate de vitamine K dans son organisme.

  1. Saignement des gencives :

Si vos gencives saignent plus facilement que d’habitude, notamment lors du brossage des dents ou de l’utilisation du fil dentaire, cela peut être le signe d’une carence en vitamine K. En effet, la vitamine K aide à activer les protéines responsables de la formation d’une barrière protectrice autour des dents, ce qui les empêche de saigner trop facilement pendant les routines quotidiennes d’hygiène dentaire.

  1. Saignements menstruels excessifs :

Bien que certaines personnes aient naturellement des règles plus abondantes que d’habitude, si votre flux menstruel mensuel semble soudainement plus important ou anormalement prolongé, cela pourrait indiquer un problème au niveau de votre taux de vitamine K.

Des quantités inadéquates de ce nutriment essentiel peuvent interférer avec la capacité de former des caillots et ainsi provoquer des saignements excessifs pendant les périodes de menstruation qui persistent au-delà des durées ou des intensités normales.

  1. Symptômes d’anémie :

Enfin, une autre indication que vous ne consommez peut-être pas assez de vitamine K peut se manifester par des symptômes associés à l’anémie, notamment la fatigue, les maux de tête, les difficultés de concentration et les vertiges, entre autres, en raison d’une formation insuffisante de globules rouges due à une capacité de coagulation réduite liée à un manque de vitamine K dans l’organisme.

Quel est l’apport journalier recommandé en vitamine K ?

  • Les enfants âgés de 1 à 3 ans doivent consommer 30 microgrammes de vitamine K par jour pour assurer une bonne coagulation du sang et la santé des os.
  • Les adultes âgés de 19 ans et plus ont besoin d’au moins 90 microgrammes par jour. Il est particulièrement important que les femmes enceintes consomment des quantités adéquates de vitamine K, car celle-ci contribue à la formation d’os solides pour leur bébé.
  • Les mères qui allaitent ont besoin d’un apport quotidien de 75 microgrammes.
  • Les personnes âgées de plus de 70 ans doivent viser au moins 120 microgrammes par jour pour compenser les changements physiques qui peuvent survenir en raison du vieillissement.
* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.