VITAPL3, la nouvelle génération d’Omega 3

Les Omega 3 sont bien connus maintenant de tous ceux qui se préoccupent de leur santé. Mais il est toujours bon de refaire un point sur les bienfaits de ces trésors de santé qui agissent aussi bien sur le système cardio-vasculaire et l’humeur que sur les allergies. D’autant qu’un nouveau type d’Omega 3 les rend plus efficaces encore.

Indispensables à notre santé et au bon fonctionnement général de notre organisme, les Omega 3 sont également des alliés précieux pour lutter contre certaines maladies et troubles de santé. Depuis 15 ans qu’ils sont étudiés sérieusement, la littérature scientifique confirme quelques-uns de leurs pouvoirs, notamment pour :

La sphère cardiovasculaire : les oméga 3 contribuent à maintenir une pression sanguine normale, un taux de cholestérol et de triglycérides dans les clous et plus généralement un bénéfice pour le cœur en permettant son bon fonctionnement.

La sphère du système nerveux : La DHA (qui fait partie des Omega 3) permet le fonctionnement optimal  du cerveau avec un impact très positif sur l’équilibre émotionnel (manque d’entrain, dépression), la mémoire, la vision, les pertes de mémoire et la plasticité neuronale.

Les inflammations et allergies : Les oméga 3 réduisent la production d’acide arachidonique quand le rapport oméga 3 sur oméga 6 est trop déséquilibré. Ce rééquilibrage contribue à diminuer les réactions allergiques que l’on retrouve dans  l’asthme, les allergies de printemps, l’arthrite ou le psoriasis

La meilleure forme pour un effet maximal
Jusqu’à présent, on trouvait principalement les Omega 3 dans le commerce sous forme de triglycérides issus des huiles de poisson. Mais sous cette forme, il y a une grande déperdition de leurs effets bénéfiques car  les triglycérides sont utilisés par le corps pour produire de l’énergie.  Autant de principes actifs soustraits à leur mission au profit de la production d’énergie.

La solution vraiment innovante, est de consommer ses Omega 3 sous forme de phospholipides. Les phospholipides sont eux préférentiellement intégrés aux membranes cellulaires, aux organes et au cerveau pour assurer une bonne communication entre les cellules. Les phospholipides représentent 25% des lipides du cerveau. Cette accumulation ciblée est appelée « bioaccrétion ».

Plusieurs études ont montré que les phospholipides marins permettent d’augmenter la concentration tissulaire en oméga 3 d’un facteur 2 par rapport aux triglycérides. Deux fois plus d’Omega 3 là où ils agissent vraiment en somme.

On trouve notamment cette nouvelle génération d’Omage 3 de type phospholipidiques marins (issus des œufs de hareng, sans que le poisson ne soit tué) dans le complément alimentaire VITAPL3 , commercialisé par le Laboratoire Vitanutrics.

Pour plus d’informations :
Cliquez Ici

Si cet article vous a plu abonnez-vous à notre news letter !

 

Marie Desange est journaliste santé, passionnée tant par les dernières recherches en scientifiques en nutrition, neurosciences et bien être que par les nouvelles approches de santé qui ne sont pas encore passées par le filtre des études scientifiques, mais qui marchent.Ostéopathie, chiropractie, acupuncture, neuro-feedback, méditation, aromathérapie, homéopathie, médecine chinoise ou Indienne (Ayurveda), shiastu, soins énergétiques, techniques corporelles ou thérapies psychologiques, toutes ces disciplines méritent d’être mises en avant pour que les lecteurs puissent être bien informés et faire leur choix sur ce qui peut les aider.De plus, la pratique journalistique lui permet de rencontrer toujours plus d’acteurs de ces nouvelles approches et de sélectionner ceux qui ont une particularité et une réelle maîtrise de ce qu’ils proposent. Les soins complémentaires et les nouvelles approches de santé doivent être rigoureux et sans danger pour les personnes qui se tournent vers elles. Avec le temps et l’expérience, Marie sait sélectionner ce qui peut apporter, selon les cas, de vrais bénéfices pour le mieux être des personnes qui le recherchent. `Journaliste pour le journal on-line pressesante.com, Marie a encore plein de supers sujets sous le coude à vous proposer, que vous ne lirez pas ailleurs.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonsoir,
    La question importante, par rapport aux supplementations, est : n’y a t il pas un risque à court circuiter l’organisme dans la production de telle ou telle vitamine ,par ex., jusqu’à ce qu’il perde la mémoire de ces processus de production, d’ où une supplementation toujours plus importante !!!
    Merci de me répondre.
    Claude

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.