Tout savoir sur le régime Low Carb

La plupart des gens utilisent les régimes pauvres en glucides comme moyen de perdre du poids, et les recherches montrent qu’un régime modérément pauvre en glucides peut être bon pour le cœur lorsqu’il est pauvre en graisses saturées.

Les glucides, ou hydrates de carbone, sont les sucres, les amidons et les fibres contenus dans les céréales, les fruits, les légumes et les produits laitiers. Sauf pour les fibres, les glucides représentent la source d’énergie privilégiée par le corps.

Un régime extrêmement pauvre en glucides fait entrer l’organisme dans un état métabolique connu sous le nom de cétose, qui se produit lorsque l’organisme brûle les graisses stockées pour produire de l’énergie et peut entraîner une perte de poids.

Il existe un certain nombre de régimes basés sur le principe de la réduction des glucides, notamment le régime Atkins, le régime Dukan, le régime céto, le régime paléo, le régime Whole30 et le régime South Beach. Ces régimes diffèrent en quantité de glucides consommée et les aliments spécifiques autorisés ou interdits, mais tous sont basés sur une réduction significative de la quantité de glucides consommée.

Un régime pauvre en glucides est généralement défini comme la consommation de 20 g de glucides maximum par jour. Tandis qu’un régime modéré en glucides est censé fournir entre 40 et 55 % des calories provenant des glucides, ce qui représente au moins 200 g par jour pour un régime de 2 000 calories.

Les avantages et les inconvénients :

Les avantages :

  • Il peut favoriser une perte de poids à court terme, mais n’est pas plus efficace que d’autres types de régimes.
  • Il peut conduire à une meilleure santé générale lorsqu’il est associé à un régime sain pauvre en graisses.
  • Il peut aussi avoir des effets favorables sur la santé du cœur et permet de réduire la dépendance à l’insuline et la masse grasse viscérale.
  • Le régime peut s’adapter au mode de vie d’une personne moyenne, aux dîners en famille, aux repas au restaurant.

Les inconvénients :

  • Il peut nuire à la santé générale, surtout à long terme.
  • Il peut être relativement coûteux.
  • Peut entraîner des carences en vitamines C, D, E et B7, ainsi qu’en magnésium, fer, acide folique, calcium et fibres.
  • Peut engendrer un certain nombre d’effets secondaires provisoires comme de la constipation, des maux de tête et des contractions musculaires.
  • Baisse du niveau d’énergie, en particulier lors de l’exercice physique.
  • Renoncer au pain, aux pâtes, aux pommes de terre, aux sucreries, aux desserts, aux sodas et à la bière peut être difficile pour certains.
  • Vous devrez vous renseigner sur la teneur en glucides de tout ce que vous mangez, ce qui prend du temps.

Que faut-il consommer dans le cadre d’un régime pauvre en glucides ?

Les aliments à faible teneur en glucides constituent l’élément central d’un régime pauvre en glucides. Bien qu’il ne soit pas possible (ou souhaitable) d’éliminer complètement les glucides, l’objectif d’un régime pauvre en glucides est de ne pas consommer plus de 20 g de glucides par jour pour un régime de 2 000 calories. En ce qui concerne les légumes, les légumes cultivés en surface (par opposition aux légumes racines) ont tendance à être moins riches en glucides. Voici quelques aliments typiques à consommer :

Aliments à faible teneur en glucides :

  • Légumes non féculents (tels que courgettes, brocolis, choux-fleurs, choux, épinards et laitue)
  • Viande (y compris le bœuf, la volaille, le porc et l’agneau)
  • Poisson et fruits de mer
  • Œufs
  • Produits laitiers
  • Fruits à faible teneur en glucides
  • Noix et graines
  • Graisses ajoutées, telles que les huiles d’olive, de canola et de soja.

Les aliments à éviter ou à limiter :

Les aliments à limiter ou à éviter sont :

  • Le pain.
  • Les pâtes,
  • Les céréales complètes et raffinées.
  • Les pommes de terre et autres légumes riches en amidon.
  • Le sucre, les sucreries (y compris les biscuits, la crème glacée, les bonbons et les sodas).
  • Le lait.
  • Les fruits riches en glucides comme les pommes, les raisins et les bananes.

 

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.