Stressé par la période de Noël? 6 astuces passer de bonnes fêtes

Essayez donc ces stratégies de lutte contre le stress de Noël pour atténuer la pression et aider à faire disparaître le stress.

C’est le moment le plus merveilleux de l’année », mais aussi une période où le niveau de stress monte en flèche. Nous avons rassemblé quelques conseils pour stopper le stress et rendre la période plus agréable.

Bien que Noël soit connu comme « la saison pour être joyeux », il peut être une source importante de stress, de pression et de conflit pour beaucoup d’entre nous. Certaines personnes peuvent se sentir dépassées par les excès, les attentes et les échanges et devenir dépressives pendant les fêtes. Le manque de temps et d’argent etla pression des cadeaux peuvent souvent contribuer au stress pendant la période des fêtes.

La plupart d’entre nous sont conscients des effets négatifs que le stress peut avoir sur notre corps. Il peut avoir un impact sur nos pensées, nos sentiments et nos comportements et, s’il n’est pas contrôlé, il peut entraîner de l’hypertension, des maladies cardiaques, du diabète et de l’obésité. En fait, des recherches ont montré qu’il y a une augmentation des crises cardiaques et des décès liés au cœur pendant les fêtes de fin d’année, ce qui peut être dû au stress, à une forte consommation d’alcool, à un régime gras ou aux trois. Il est donc de la plus haute importance de gérer le stress des fêtes, pronto.

Avec la cuisine, la décoration, les visites et les cadeaux, les fêtes de fin d’année peuvent ressembler davantage à une échéance à respecter qu’à des vacances. Essayez donc ces stratégies de lutte contre le stress de Noël pour atténuer la pression et aider à faire disparaître le stress.

1. Limitez les dépenses

Les problèmes d’argent sont l’une des principales causes de stress pendant la période des fêtes. L’achat de cadeaux, les divertissements et les voyages peuvent tous alimenter la charge financière, même pour les acheteurs les plus avisés. Toutefois, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour limiter le stress financier.

Fixez un budget. Tout d’abord, assurez-vous que toutes vos dépenses habituelles sont prises en compte afin de ne pas manquer de payer des factures telles que le loyer. Prévoyez toute autre dépense pendant les vacances, notamment les fêtes que vous organisez ou les voyages pour rendre visite à des amis ou à la famille. Une fois ces dépenses soustraites de votre budget, vous pouvez calculer le montant que vous pouvez dépenser pour les cadeaux. En étant organisé et réaliste quant à votre budget, vous vous assurerez de ne pas trop dépenser.

Prenez une décision financière à la fois. Veillez à espacer les décisions relatives aux dépenses. Essayer de prendre trop de décisions à la fois peut être accablant, ce qui peut entraîner un épuisement de votre volonté et un risque accru de dépenses excessives.

Évitez les tentations. Il est souvent impossible d’éviter complètement les magasins et les centres commerciaux pendant la période des fêtes, mais limiter le temps que vous passez dans ces lieux peut également vous aider à réduire vos dépenses. Gérez vos dépenses impulsives en n’emportant que l’argent liquide que vous pouvez vous permettre de dépenser lors de vos sorties shopping et en laissant toutes les cartes de crédit et de débit à la maison.

Sachez comment vous gérez les problèmes d’argent liés au stress. Parfois, lors de périodes économiques difficiles, les gens se tournent vers le tabac, l’alcool, le jeu ou l’alimentation excessive pour essayer de soulager leur stress. Ces comportements peuvent entraîner des disputes et des conflits entre partenaires et familles. Soyez attentif et demandez l’aide d’un professionnel de la santé si vous constatez que ces comportements vous causent des problèmes.

Gardez à l’esprit ce qui est important. Les dépenses excessives peuvent éclipser le véritable sentiment de Noël. Si votre liste de dépenses dépasse votre budget mensuel, gardez à l’esprit que vos relations avec vos amis et votre famille sont plus importantes que les objets matériels.

 

2. Gérez vos attentes

Tout le monde a une idée en tête des vacances parfaites, mais lorsque la réalité ne correspond pas à la vision, le stress peut s’installer. Essayez de gérer vos attentes grâce à ces quelques conseils simples.

Soyez réaliste

Malgré vos grands projets, aucun événement ne se déroule jamais sans accroc, et cela vaut également pour les fêtes de fin d’année. Plutôt que d’accumuler du stress en cours de route à cause des mésaventures qui pourraient survenir, considérez ces calamités miniatures comme une occasion d’exercer votre flexibilité et votre résilience. Le fait de dîner avec 30 minutes de retard, de renverser de la nourriture sur votre tenue de fête ou d’avoir un arbre mal taillé ne va pas gâcher votre journée. Au contraire, ils créeront de bons souvenirs dont vous pourrez vous souvenir dans les années à venir.

Aidez les enfants à être réalistes

Lorsque les enfants grandissent et commencent à prendre conscience de ce qu’ils veulent et de ce que leurs amis ont, les parents peuvent se sentir pressés de répondre à leurs attentes et de leur offrir les cadeaux parfaits.
Aidez votre enfant à établir une liste de cadeaux qu’il désire. Assurez-vous qu’il sait qu’il ne recevra pas tout ce qui figure sur la liste et soulignez tout ce qui n’est pas acceptable ou réalisable.
Rappelez à votre enfant que Noël, c’est être ensemble, et non une liste de cadeaux à cocher. Planifier des activités amusantes qui encouragent tout le monde à se réunir et à s’amuser peut créer de l’excitation.

Prenez du temps pour vous

Porter le monde sur ses épaules et essayer de tout faire seul pendant les fêtes peut avoir des conséquences sur votre esprit et votre corps. Demandez de l’aide pour accomplir certaines des tâches de votre liste et prenez un peu de repos. Faites quelque chose de relaxant pour recharger vos batteries, comme lire un livre, regarder un film de Noël, écouter de la musique ou vous faire masser.

3. Évitez les excès

C’est la saison de l’indulgence, et qu’il s’agisse d’une fête de Noël ou d’un dîner en famille, nous sommes entourés d’aliments et de boissons alcoolisées extravagants. Bien que beaucoup d’entre nous ne prennent qu’un kilo supplémentaire pendant la période des fêtes, ce kilo supplémentaire peut s’accumuler au cours des années à venir et contribuer à l’obésité plus tard dans la vie. Le stress excessif augmente l’appétit et les envies d’aliments sucrés et gras, et la consommation chronique d’alcool peut encore aggraver le stress de en augmentant les niveaux de cortisol, l’hormone du stress.

Comment maintenir des habitudes alimentaires saines pendant les fêtes afin d’éviter la prise de poids et le stress:

Adoptez une alimentation saine pendant la journée. Mangez des en-cas riches en protéines, comme un yaourt ou une pomme, afin de ne pas avoir trop faim au moment du dîner.

Faites des échanges alimentaires simples. Mangez du pain complet plutôt que du pain blanc, et du riz brun plutôt que du riz blanc, pour vous sentir rassasié plus longtemps.

Faites attention aux friandises. Profitez des friandises de saison, mais essayez de contrôler la taille des portions.

Si vous vous surprenez à faire des excès, gardez du recul. Une journée d’excès n’entraînera pas une prise de poids importante, à condition de revenir sur la bonne voie en choisissant des aliments sains et en faisant de l’exercice le lendemain.

4. Faites une promenade

L’antidote au stress des fêtes pourrait être aussi simple que de faire un tour de pâté de maisons. Les recherches démontrent que l’activité physique réorganise le cerveau de telle sorte qu’il réduit sa réaction au stress.
L’exercice régulier peut aider à diminuer la tension et à stimuler et stabiliser l’humeur. De plus, faire de l’exercice produit des endorphines, des substances chimiques antidouleur naturelles qui sont libérées dans le cerveau, qui améliorent votre capacité à dormir et réduisent le stress. Les recherches montrent également que si vous convainquez le reste de la famille de quitter le canapé et de vous accompagner lors de la promenade, vos niveaux de stress seront encore plus réduits. Les chercheurs ont constaté que l’entraînement en groupe réduisait le niveau de stress de 26 % et améliorait la qualité de vie physique, mentale et émotionnelle.

5. Amusez-vous

Pendant que vous décorez le sapin ou préparez des biscuits de fête, oubliez toutes les tâches qui restent sur votre liste de choses à faire et donnez-vous la permission de vous amuser. Le rire va loin dans la lutte contre le stress et pourrait être juste ce que le médecin a ordonné. Le rire allège votre humeur, stimule votre cœur, vos poumons et vos muscles, et libère également des endorphines. Le rire stimule également la circulation sanguine, aide les muscles à se détendre et atténue les symptômes physiques associés au stress. Que votre rire soit alimenté par des moments de votre film préféré, des blagues à table, une farce de vacances ou un après-midi d’activités amusantes, assurez-vous d’inclure de l’humour, des rires et des gloussements de vacances. Le simple fait d’attendre avec impatience un événement drôle augmente les hormones de relaxation et diminue les hormones de stress.

Trouver des moyens positifs et sains de gérer le stress pourrait réduire bon nombre des conséquences néfastes pour la santé qui y sont associées. Trouver les techniques de lutte contre le stress qui vous conviennent le mieux peut vous permettre de passer un Noël sans stress.

* Presse Santé s' efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l' avis d'un profesionel de santé.