Stress et l’inflammation, quel est le lien ?

Stress et l’inflammation

Le stress, c’est nos changements de comportements, notre façon d’agir, notre attitude et notre irritabilité face aux changements brusques de la vie. Des réactions produites par notre corps suite aux dysfonctionnements du cerveau ou du cœur. Les recherches montrent que le stress peut provoquer des inflammations dans l’organisme, entraînant par la suite un certain nombre de maladies chroniques. Ce qui prouve qu’il y a réellement un lien entre le stress et l’inflammation.

Le stress est la cause de nombreuses maladies

En effet, un stress prolongé et non traité engendre généralement des pathologies digestives et intestinales. Il endommage le côlon, les ulcères, l’intestin grêle, la vidange et l’estomac. Les autres dégâts provoqués par cette pathologie sont les reflux gastriques, la diarrhée, les irritations stomacales, la palpitation, les accidents vasculaires et cardiaques.

Le stress entraîne également la fatigue (physique, musculaire et mentale), les maux de tête, les nausées, la mélancolie, la dépression, l’hypothyroïdie, l’arthrite, l’anxiété, les problèmes respiratoires et les troubles dermiques.

Comment soigner ou réduire le stress et l’inflammation

Pour éviter toutes éventualités de maladies, il est davantage dans votre intérêt de chercher comment traiter votre stress. Après, on peut aussi accéder à des traitements complémentaires. Voici des excellents moyens pour contenir en même temps le stress et l’inflammation :

  • Le yoga et le thaï chi.
  • L’exercice de relaxation.
  • La méditation.
  • La respiration profonde de façon lente et régulière.
  • L’exercice physique comme la marche, le vélo, la natation, le jardinage, le fitness, le saut à la corde…
  • L’alimentation strictement saine, variée et équilibrée.
  • L’eau (au moins 1,5 l durant une journée).
  • Les fibres, le magnésium, les vitamines, les acides gras et les protéines.

Les aliments anti-inflammatoires et anti-stress

Pour combattre en même temps le stress et l’inflammation, invitez dans vos assiettes les  fruits rouges, l’huile de coco, l’huile d’olive, les épinards, les herbes, les grains entiers, les légumes secs, les produits laitiers, les céréales, les œufs, les viandes maigres, les herbes, les poissons…

Profitez également de tous les bénéfices d’une alimentation anti-inflammatoire. Ce type de régime réduit l’inflammation et favorable à la santé (physique, cardiaque, cérébrale et émotionnelle). Son utilité ne réside pas seulement sur la diminution des risques des maladies chroniques, la réduction du niveau de stress, mais également pour progresser l’humeur et la qualité de vie dans sa globalité. Il permet aussi la baisse de la tension artérielle et la régulation du rythme cardiaque. L’aliment anti-inflammatoire favorise le maintien de l’équilibre acido-basique et améliore favorablement le microbiote intestinal.

Les aliments qui favorisent le stress et l’inflammation

Pour un organisme en meilleure condition et en bonne santé, certains types d’alimentation sont à exclure : saindoux, glucides raffinés, liquides sucrées, boissons gazeuses, frites, steaks saignants, viandes rouges, margarines, hot dogs, saucisses, hamburgers, sauces trop grasses et tous les produits industriels ou en conserve.