Homeopathie

Staphysagria, le remède homéopathique d’action générale

Staphysagria est une plante appartenant à la famille des Ranunculaceae. C’est une herbe communément connue sous le nom de staphysaigre ou herbe aux poux. On la trouve en très grand nombre dans les régions méditerranéennes en basse altitude. Ce sont les graines sèches qui sont utilisées pour préparer la teinture mère.

Parmi ces formes existantes, les majorités sont des solutions hydro-alcooliques. Ce sont les gouttes buvables, les ampoules et les teintures. Il y en a une qui ne contient que du lactose. C’est les triturations. Les restes, c’est-à-dire les doses et les granules sont à base de lactose et de saccharose.

Dans quelles circonstances ce remède homéopathique est-il utilisable ?

Parmi les nombreux remèdes homéopathiques existants, Staphysagria est l’un des plus utilisés. On l’indique principalement en cas d’infection urinaire et de douleur lors de la miction avec une urine claire. L’infection se manifeste par une sensation de brûlure qui cesse lors de la miction.

On utilise aussi Staphysagria en cas de démangeaisons qui accompagnent une teigne, un herpès ou un eczéma. Ce sont des démangeaisons très importantes et après grattage, ils changent de localisation.

C’est efficace pour soigner les blessures par incision et les douleurs des plaies chirurgicales. C’est la même chose en cas de verrue sur les organes génitaux. Verrue qui est accompagnée de démangeaisons. Ces autres indications thérapeutiques sont les suivantes :

  • Orgelets récidivants, chalazions.
  • Troubles psychiques qui entraînent des affections corporelles.
  • Mal des transports avec vertiges.
  • Nausées ou vomissements avec une salivation importante pendant la grossesse.

Comment utiliser correctement le remède Staphysagria en homéopathie ?

En traitement curatif des infections urinaires, prendre 5 granules de 7 ou 9 CH toutes les deux heures. La prise doit être ensuite espacée progressivement selon les améliorations des symptômes. Le traitement des infections urinaires dure 3 jours seulement.

A titre préventif des cystites récidivantes, prendre 1 dose de 15 à 30 CH par semaine pendant 3 mois. En cas de démangeaisons, la prise de 5 granules de 15 CH se fait à chaque crise.

Les blessures avec incision et la douleur des plaies se calment par la prise de 5 granules. Prise qui se fera toutes les 2 heures mais puis espacer avec la diminution des symptômes. La durée du traitement est de 1 semaine.

En cas de verrues, prendre 5 granules de 9 CH matin et soir pendant 2 mois. Les chalazions et les orgelets se traitent par 5 granules matin et soir pendant 3 mois. La dilution à utiliser est de 7 CH.

La dose et la durée en cas de troubles du comportement varient selon l’ancienneté de leur cause déclenchante. Si elle est récente, la prise suit la méthode des doses en échelle. C’est-à-dire prendre 1 dose à 9 CH dès que possible. On prend ensuite 1 dose à 12 CH le 2ème jour. Après ça, on continue par 1 dose à 15 CH le 3ème jour et le 4ème jour, 1 dose à 30 CH. En cas de nécessité, on continue la prise d’une dose à 30 CH par semaine pendant 4 semaines.

5 granules de 15 CH 1 heure avant et au moment du départ apaisent le mal des transports. 5 granules de 7 CH matin et soir règle les nausées et vomissements pendant la grossesse. La prise est à répéter à chaque sensation nauséeuse.

Articles similaires