Spécificités du médicament homéopathique Lachesis

Spécificités du médicament homéopathique Lachesis

Découvrons une autre médication exceptionnelle qui provient du venin d’un serpent appelé Lachesis ou Lanchesis mutus. En effet, c’est ce genre de serpents qui sert à la fabrication de la souche homéopathique Lachesis. Une espèce de vipère qui appartient à la famille des « Viperidae ». Cet animal détient plusieurs appellations : Maître de la brousse, crotale à losange, crotale muet et grands carreaux. En taille adulte, ce serpent venimeux peut mesurer entre 260 et 360 cm. Après le Cobra royal et le Mamba noir, il se positionne en 3ème place pour les grands serpents. Dès qu’il sent une présence humaine, il se déplace particulièrement en silence. On peut le trouver au Mexique, en Amérique du Sud et en Amérique Centrale. En phytothérapie, la teinture mère se prépare aussi à partir du venin fortement neurotoxique de ce serpent.

Le Lachesis et ses principaux atouts thérapeutiques

La souche homéopathique Lachesis peut traiter toute une liste de maladies et dispose des effets coagulants. Un traitement ponctuel efficace en cas de troubles du comportement ou psychologique en relation avec des problèmes circulatoires. Il peut intervenir en cas de troubles gynécologiques et d’hémorroïdes pourpres présentant des douleurs battantes. Le Lachesis peut soigner l’acné, la céphalée migraine, l’allergie, l’asthme, l’isolation, la crise de jalousie, l’eczéma et les otites. Il traite d’autres infections comme l’acné rosacée, les migraines, les maux de tête, le rhume allergique et les sinusites. Le remède homéopathique Lachesis solutionne les problèmes liés à la ménopause et aux dysfonctionnements des cycles menstruels. En effet, il traite les douleurs pelviennes, les jambes lourdes, le gonflement douloureux des seins, la nervosité et les vertiges. Il s’utilise également dans les situations de suppurations aiguës et d’infections graves.

Dosage, durée de cure et formes d’usage

Voici toutes les formes disponibles en homéopathie : gouttes, ampoules buvables, suppositoires et triturations. Pour ce qui concerne les doses et les granules, il convient de les laisser fondre sous la langue. La durée du traitement peut s’étaler sur une période d’une semaine à 3 mois selon les pathologies à traiter.

Pour régler les troubles des cycles œstraux et de ménopause, vous avez deux choix :

  • soit 7 ou 9 CH, 5 granules/j ou 1dose/semaine,
  • soit 15 ou 30 CH, 5 granules/j ou 1 dose/semaine,

En cas d’hémorroïde, prenez 7 ou 9 CH, 5 granules sous une fréquence de 6 à 8 fois/j. Pour les rhumes, les otites et les sinusites, procurez 9 CH, 5 granules 2 à 6 fois/ j. Pour traiter les troubles du comportement ou de l’humeur, pendant 1 mois, prenez 30 CH 5 granules matin et soir. En cas d’eczéma ou d’acné rosacée, 9 CH à raison de 5 granules/j pendant 3 mois. Pour soulager les migraines et l’insolation, 7 CH à raison de 5 granules toutes les 3 heures.