Souche homéopathique Nux Vomica : les renseignements utiles

Nux Vomica

Le médicament homéopathique Nux vomica vient de la noix vomique, une graine d’un arbuste appelé vomiquier. Un arbre de la famille des loganiacées et en provenance de l’Asie du Sud-Est. C’est à partir de son fruit séché qu’on obtient la souche et la teinture mère Nux vomica. Cette noix regroupe plusieurs composants : alcaloïdes toxiques, brucine, strychnine et colubrine. Cette graine qui fait vomir s’utilise particulièrement en cas d’intoxications ou de nausées. Ce remède existe en plusieurs formes : suppositoires, pommade, granules, solutions buvables en gouttes, ampoules, doses globules et poudre orale. Généralement, les modes d’utilisation ne nécessitent aucune prescription médicale, ils sont donnés à titre indicatif.

Dans quelles circonstances peut-on utiliser le Nux Vomica ?

Le remède homéopathique Nux vomica traite les intoxications alimentaires et les empoisonnements. Destiné également aux nausées infectieuses et aux migraines causées par le mal des transports, l’excès de nourritures ou de boissons. Un remède très courant et très efficace en homéopathie dans le traitement de l’irritabilité ou de la colère. Il agit sur le colique nourrisson et les troubles de l’humeur marqués par l’agressivité ou le stress.

C’est aussi un médicament homéopathique notamment préconisé en cas de :

  • Crises hémorroïdaires avec démangeaison et s’améliorent par des bains de siège (à l’eau froide) ;
  • Gênes digestifs comme les maux de ventre, la constipation, le colique nourrisson, les ballonnements ou les diarrhées ;
  • Malaises respiratoires comme la grippe ou les rhumes ;
  • Insomnies, troubles du sommeil, difficulté d’endormissement ;
  • troubles de la sphère ORL : grippe, rhinite infectieuse, rhinopharyngite, rhume, Coryza humide ;
  • Hypersensibilité (aux bruits et aux odeurs) et spasmes ;

La souche Nux vomica soigne le syndrome prémenstruel, la dyspepsie, l’aérophagie, le reflux gastro-œsophagien et la gueule de bois. C’est aussi un remède efficace pour prévenir ou soigner les effets causés par une consommation excessive d’alcool.

Les posologies dans le traitement des maladies

En homéopathie, les dilutions Nux vomica s’échelonnent de 2 à 30 CH, et de 4 à 60 DH. Voici quelques dosages de ce médicament :

  • Trouble du comportement, Nux vomica en 15 ou 30 CH, 5 granules par jour.
  • Hémorroïdes et troubles digestifs, 7 CH à raison de 5 granules pendant 1 mois. Une dilution à prendre deux fois par jour avant les repas.
  • Abus d’alcool, de boissons ou de nourritures, 7 à 15 CH à raison de 5 granules toutes les heures. Vous pouvez espacer les prises au fur et à mesure des améliorations.
  • Gueule de bois, Nux vomica en 9 ou 15 CH (en fonction de la tolérance à l’alcool). Une dose à avaler avant que la fête ne commence.
  • Colique nourrisson, 5 CH à raison de 5 granules (avant chaque tétée) pendant 1 mois. Il faut faire dissoudre les granules dans une cuillère à café d’eau avant de les administrer au biberon.