Homeopathie

Quelle est l’origine de la souche homéopathique Cantharis ?

Un genre d’insectes coléoptères qui appartient à la famille des Cantharidae, le Cantharis est un remède exceptionnel. En fait, c’est un médicament provenant de la mouche cantharide (lytta vesicatoria), la mouche de Milan ou la mouche d’Espagne. La souche homéopathique de Cantharis provient alors de l’insecte cantharide. Très actif particulièrement dans les soins des otites, des brûlures urinaires et des infections cutanées. Ce produit homéopathique peut s’utiliser chez les enfants comme chez les adultes. Il est reconnu depuis longtemps pour ses propriétés aphrodisiaques.

C’est à partir de la mouche séchée (son corps entier) qu’on obtient la teinture mère.  Une préparation qui abrite d’abondants sels minéraux, cantharidines et lipides.

Tous les problèmes de santé que le Cantharis peut résoudre

Causée par une bactérie appelée Escherichia coli, la cystite désigne une infection urinaire. Ce type de microbe est présent naturellement dans le tube digestif et se multiplie au niveau de la vessie et de l’urètre. Cette maladie affecte particulièrement les femmes en période de ménopause.

Le Cantharis est en particulier indiqué pour traiter les brûlures urinaires, notamment si la miction s’avère douloureuse et difficile. Il soigne les brûlures avec cloques, les coups de soleil, les aphtes buccaux et la pharyngite. Il intervient pour traiter la vaginite, la vulvite, l’œsophagite, l’urétrite, le priapisme, la conjonctivite et la laryngite. Après avoir consulté un médecin, ce remède s’utilise également en cas d’inflammations uro-génitales, digestives et cutanées.

Quand est-ce qu’on peut le prendre et comment ?

Le Cantharis est disponible sous forme de solutions buvables et de granules (à base de saccharose et de lactose). Concernant la posologie et l’utilisation de cette souche, en voilà quelques exemples :

  • Ce premier dosage sert à calmer les cystites ou les infections urinaires accompagnées d’une envie sans cesse d’uriner. En fonction de l’atténuation des symptômes et des douleurs, prenez trois granules de Cantharis 10 DH ou 5 CH (toutes les heures).
  • Le deuxième dosage consiste à soigner l’urétrite avec brûlure intense. Cette fois-ci, la médication homéopathique Cantharis est utilisée en complément du traitement habituel. Pour ce cas, il faut prendre 3 granules (5 CH ou 10 DH) toutes les heures. Au tout début d’une infection urinaire aiguë, l’homéopathie peut atténuer le patient en attendant une prise en charge thérapeutique par antibiotique.
  • Le troisième dosage permet de prendre en charge les irritations de la peau comme les cloques brûlantes et l’herpès. Toutes les trois heures, il conviendra de prendre 3 granules de 5 CH à 10 DH.

Il est important de préciser que cette souche doit être prise systématiquement du fait qu’elle prend en charge tous les signaux de cystites aiguës. Dans ce cas, il se prend en dilution moyenne de 9 CH, c’est-à-dire, trois granules toutes les demi-heures. Les diabétiques, les enfants et les femmes enceintes doivent obligatoirement réaliser une consultation médicale si l’infection urinaire les concerne.

Articles similaires